Tours : la municipalité EELV n’assume pas les saccages « écolos »

Partager sur : TwitterFacebook

Nous ne reviendrons pas sur les faits, le choc des photos se suffisant à lui-même. Sans surprise, interrogée par La Nouvelle République, la municipalité Europe Écologie – Les Verts (EELV) oscille entre déni et autisme. Betsabée Haas, l’adjointe à la biodiversité et à la nature dans la ville, affirme d’abord « être très attachée à cette tradition des jardins en mosaïque » puis invoque la mise en place de « six jardins gourmands et solidaires dans Tours », sans rapport avec le sujet. Elle explique ensuite que c’est la faute des jardiniers ! « Ce sont les jardiniers qui, voyant que les parterres étaient épuisés, ont proposé de régénérer la terre en y semant des herbes telles que le lin, le sarrasin ou encore la moutarde. Pour que cela fasse plus joli, ils ont également fait pousser des comestibles et des courges entre autres, invitant les passants à les cueillir. » On résume : La ville de Tours ne tient pas ses jardiniers, qui prennent tout seuls d’étranges initiatives. Le résultat est hideux ? « Les herbes jaunies que l’ont voit sur les photos de M. Tébaldi sont dues au piétinement de ceux qui se sont servis ». Donc c’est la faute des Tourangeaux. Mais pas que ! « Il est vrai aussi que la pluie n’a rien arrangé ». Bref, la municipalité EELV n’est responsable de rien. Le maire EELV Emmanuel Denis assure quant à lui qu’il « ne (s’)occupe pas trop des conservateurs qui veulent absolument prendre le maire pour cible. » Circulez (à moins de 30 à l’heure), y a rien à voir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *