Youth for Climate fait fausse route

Partager sur : TwitterFacebook

Cette association se définit comme « un mouvement de jeunes qui se mobilisent pour la justice climatique et sociale, la protection de l’environnement et de la biodiversité. »

Comment expliquer qu’elle squatte le local loué par les propriétaires du « Petit Cambodge », ce restaurant frappé par l’attaque terroriste du 13 novembre 2015 qui avait fait 14 victimes avant de se prolonger au Bataclan ? Selon l’ONG, « le quartier n’a pas besoin d’un énième restaurant » et elle va jusqu’à affirmer que « ce local a été attribué au restaurant sous le coup de l’émotion suscitée par les attentats. Le Petit Cambodge a tenté de spéculer sur ce drame ».

Ces propos sont choquants. Ils sont aussi surprenant venant d’une ONG qui prétend agir pour l’environnement et la biodiversité. A moins qu’en complétant la justice climatique par la justice sociale, elle puisse justifier cette action radicale « pour lutter contre la gentrification ». Mais n’est-ce pas trompeur de la part d’un mouvement qui s’appelle « Youth for climate » et qui, a priori, se mobilise avant tout pour le climat ? Pourquoi les militants pour le climat, l’environnement et la biodiversité seraient-ils aussi d’accord avec ce squat qui porte un grave préjudice pour les patrons du restaurant le Petit Cambodge, déjà durement éprouvés par l’attentat de 2015.

Cerise sur le gâteau, les squatteurs ne respectent pas vraiment les consignes sanitaires. « Il y a de quoi être révolté. Avec le Covid, les restos ont dû fermer. On nous impose des normes sanitaires très strictes. Les squatteurs, eux, organisent tous les vendredis des apéros, sans masques, dans le local. Ce week-end, c’était projection de films… sans masque », déclare le restaurateur dans Le Parisien. Une audience doit avoir lieu aujourd’hui qui pourrait déboucher sur l’expulsion des squatteurs et permettre au restaurateur de retrouver son local. Le verdict ne devrait plus tarder. Selon Le Figaro, l’affaire est mise en délibéré au 4 janvier 2021.

 

En savoir plus : 

10 commentaires sur “Youth for Climate fait fausse route

    1. @ Eric17
      « Mais au fait , que devient Greta !! »

      >>> Voilà une question qu’elle est bonne!!!
      J’attends la (une) réponse (documentée évidemment) avec impatience …..

  1. Si j’ai bien compris, ce local appartient à la ville de Paris.
    Qui prône la vertu écolo et agit à fond pour la gentryfication.
    Et reste très silencieuse sur ce cas.

    1. Ernst,
      Ça ne semble pas être le cas…
      https://www.rtl.be/people/buzz/le-message-de-greta-thunberg-pour-ses-18-ans-drole-et-provocant-1269867.aspx
      Je copie-colle ce tiré-à-part d’un blog qui me semble instructif, à propos de l’ « obsession » climatique de cette jeune personne :
      Le syndrome d’Asperger n’est pas une maladie mentale d’origine psychologique : c’est un trouble du développement neurologique d’origine génétique.
      Les principales perturbations des sujets atteints touchent la vie sociale, la compréhension et la communication. Ces troubles sont la conséquence d’une anomalie de fonctionnement des centres cérébraux dont la fonction est de rassembler les informations de l’environnement, de les décoder et de réagir de façon adaptée. Le sens des mots, la compréhension et la communication sont affectés. Le sujet ne parvient pas à décoder les messages qui lui arrivent (il paraît submergé par la «cacophonie » de l’environnement), ni à adresser clairement ses propres messages à ceux qui l’entourent.
      Il est dispersé dans l’espace, déphasé dans le temps, dépassé par les échanges, et sa communication maladroite et hésitante se perd le plus souvent dans des tentatives avortées.
      Pour être moins dispersé, il se concentre sur les détails ; pour être moins déphasé, il se complaît dans les routines ; ses échecs de communication avec les autres l’amènent à une concentration exclusive sur lui-même, sans pour autant le satisfaire (d’après G. LELORD).
      Les atteintes peuvent être plus ou moins sévères selon les personnes.
      Les patients atteints du syndrome d’Asperger sont étonnants de par leur culture générale et leur intérêt dans un domaine spécifique dans lequel ils excellent.
      Le vrai problème : leurs difficultés d’intégration au sein de notre société.
      Leurs troubles du comportement par leurs rites, leur résistance au changement et leurs angoisses qui peuvent en découler, leur préoccupation circonscrite à un ou plusieurs centres d’intérêts, leur langage le plus souvent recherché et riche en vocabulaire, leur mémoire…

      1. @JG2433

        >>>> Y a vraiment tout ce qu’il faut là-dedans pour devenir écolo militant intégriste et rapidement expert dans tous les domaines du sauvetage de la planète en 12 leçons……..

  2. Il est tellement partout seriné, et ce jusqu’au plus haut de l’Etat, que le Climat doit être sauvé. Il est tellement aussi répété que la Cause climatique doit surpasser tout le reste.
    Etc.
    Que ces petits cons se croient autorisés à ne pas respecter la loi.
    Ils se croient devenus la milice, le comité de salut public, au-dessus de toute loi. En cela ils sont encouragés par les pratiques macroniennes de « tirage au sort » de citoyens encouragés à s’essuyer les pieds sur les institutions représentatives de notre démocratie.
    Il y a en ça un petit côté Mélenchonnesques : « Nous sommes le peuple, etc. »
    Jamais la sape de notre démocratie n’a été entreprise de si haut, même sous Sarkozy l’inculte, c’est dire…
    Alles courage à tous pour cette nouvelle année. Souhaitons qu’elle continue de démentir les catastrophistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *