You are here: Home » Lobbying » Une ex-végétarienne menacée de mort parce qu’elle remange de la viande… pour des raisons de santé

Une ex-végétarienne menacée de mort parce qu’elle remange de la viande… pour des raisons de santé

Naturopathe et créatrice du blog Chaudron pastel, Mélanie Duféey, 36 ans, a été victime de réactions haineuses et de menaces sur les réseaux sociaux après avoir décidé de ne pas poursuivre le régime végétarien qu’elle avait entamé en 2010. Comme elle l’explique au Parisien Week-End du 28 février 2020, elle n’a pas vraiment eu le choix :

« C’est pour des raisons de santé que j’ai réintroduit du poisson, d’abord, puis de la viande, principalement issue d’élevages bio ou raisonnés. J’ai contracté le syndrome de l’intestin irritable, qui est une hypersensibilité du système digestif. À partir de 2015, les douleurs se sont intensifiées, et sont devenues quotidiennes. Lorsqu’on est atteint de ce syndrome, adopter une alimentation pauvre en fodmaps, ces glucides difficiles à digérer présents dans de nombreux aliments, peut beaucoup améliorer les choses. On doit exclure certains fruits, la majorité des crudités, les produits laitiers frais, certains légumes, toutes les légumineuses et les produits à base de soja. Toute alimentation végétarienne, et qui plus est végane, devient alors quasi impossible. »

Mélanie Duféey réalise alors une vidéo pour expliquer les raisons de son revirement :

« J’ai reçu de nombreux messages de remerciements, dont un très touchant d’une Parisienne végane influente, qui m’a félicitée d’avoir osé aborder ce sujet délicat. Car ce thème peut devenir épineux, et provoquer des débats houleux » explique-t-elle.

Mélanie Duféey poursuit : « On m’a aussi adressé des messages haineux sur Instagram, et envoyé deux menaces de mort ! Je me sens dépassée par cette violence. » Mais la naturopathe relativise, parlant de « quelques extrémistes », « ceux que l’on entend généralement le plus. Cette forme de violence dessert leur cause. »

Certes, les végans capables d’actions violentes sont sans doute minoritaires, mais la logique végane pousse à la violence. Selon eux, les animaux sont agressés et exploités par l’humain alors qu’ils strictement égaux en droit avec les humains (!). Pour que cela cesse, la violence est légitime comme elle le serait pour défendre et libérer des humains séquestrés et exploités. Bref, qu’on le veuille ou non, le discours et la logique végan incitent à la violence.

8 commentaires

  1. « Certes, les végans capables d’actions violentes sont sans doute minoritaires, mais la logique végane pousse à la violence. Selon eux, les animaux sont agressés et exploités par l’humain alors qu’ils strictement égaux en droit avec les humains (!). Pour que cela cesse, la violence est légitime comme elle le serait pour défendre et libérer des humains séquestrés et exploités. Bref, qu’on le veuille ou non, le discours et la logique végan incitent à la violence »

    Mdr . Quel raccourci bidon !
    Vous n’avez pas honte d’écrire des propos aussi nuls ?
    On a le droit de ne pas savoir , mais avant d’écrire vous avez le droit de vous informer.

    • @ Marc
      « On a le droit de ne pas savoir , mais avant d’écrire vous avez le droit de vous informer. »

      >>> A lire vos diatribes généralement logorrhéiques sur ce forum, on peut définitivement vous retourner le conseil!!

    • C’est curieux : Mme Sylvie Brunel est du même avis qu’AE dans « Pourquoi les paysans vont sauver le monde » (page 22).

      Excellent livre au titre horrible.

    • @marc
      Vous êtes vraiment une perle dans le genre!
      Vos conseils/bla-bla sont, venant de vous, presque comiques ou a pleurer suivant les cas !
      Mais par contre bravo pour votre représentation de ce que peuvent être les végans!
      Vous rendez service a ceux qui ne le sont pas en faite et les rassurer sur l’intérêt de vos croyances/idéologies/dogmes pénibles et en finalité délétères!

  2. Cette femme a fait de son problème de santé son business et elle utilise cette technique pour se faire connaitre. Pourquoi pas ?
    Il existe sur le marché un livre intitulé : Le régime Fodmaps 100% végétarien: 12 semaines pour se débarrasser des troubles digestifs.

    Voici les aliments à privilégier en cas de syndrome de l’intestin irritable. Une telle diversité laisse sans aucun doute la place à un régime végétarien.

    – Pain et céréales :
    Pain, farine et céréales de son d’avoine
    Pain, farine, crème et céréales d’orge
    Kamut
    Millet
    Quinoa
    Sarrasin

    -Légumes:
    Légumes cuits
    Légumes riches en fibres solubles : carotte, courge, courgette, betterave, épinard, poivron, céleri, laitue, pomme de terre et patate douce, haricots verts, etc.

    -Fruits:
    Fruits rouges
    Agrumes selon tolérance
    Banane
    Fruits de la passion
    Nectarine

    – Viandes, poissons, oeufs et aliments riches en protéines végétales:
    Viandes maigres
    Volailles sans la peau
    Poisson blanc
    Fruits de mer
    Oeufs
    Tofu et protéines de soja
    Purées d’oléagineux (amandes, sésame, cacahuètes)

    – Produits laitiers et « associés »:
    Lait pauvre en lactose
    Fromage à pâte dure
    Laits de soja, de riz, d’amande ou de coco
    Yaourts de soja
    Fromages végétaux

    • @ JG2433

      >>> Excellent! Et Ô combien vrai!
      Ah! Jean Yanne! S’il n’avait pas existé il aurait fallu l’inventer!!

  3. « …..Selon eux, les animaux sont agressés et exploités par l’humain alors qu’ils strictement égaux en droit avec les humains (!).  »

    >>>> J’oserais même aller plus loin et soutenir que devant la mentalité, l’attitude et « l’argumentation » de certains (et pas si minoritaires que çà) végans, je trouve que certains animaux sont essentiellement » plus égaux en droit  » (et respectables et fréquentables) que ces végans là!

Comments are closed.