11 commentaires sur “Cinq idées reçues sur le glyphosate (Jordanix)

  1. Merci et bravo à lui .
    Comme quoi il reste encore des personnes lucides et pragmatiques capable de décortiquer le délire médiatique et économique (ne soyons pas dupe) de certainS médias .

      1. J’aime beaucoup la fin de l’article :
         » Pour mettre tout le monde d’accord, la FDSEA de Vendée propose donc de faire un test « à jeu égal », avec les collectifs citoyens qui dénoncent la présence de pesticides dans leurs urines : « Nous proposons de prendre à témoin tous ceux qui font des analyses à droite et à gauche. Faisons ensemble le même jour des analyses, on l’envoie dans le même laboratoire, et on verra ! », déclare Joël Limouzin. Le syndicat agricole propose de faire dès le mois de novembre, avec des membres d’un collectif du Sud-Vendée. Mais en faisant faire les analyses par son laboratoire, celui du CHU de Limoges « .
        Alors là ils sont carrément méchant avec nos gueux , vraiment .
        Pas sûr que le collectif des pisseurs de Chambon rentre dans la démarche .
        https://www.sudouest.fr/2019/10/04/charente-maritime-la-bataille-judiciaire-des-pisseurs-de-glyphosate-6654717-706.php

    1. @ eric17

      « Comme quoi il reste encore des personnes lucides et pragmatiques capable de décortiquer le délire médiatique et économique »

      >>> Et capables également de résister au lavage de cerveau forcené des médias, des politicards, des écolo-évangélistes de tous bords, les écolo-fashionistas tous plus ignares les uns que les autres….

      Autre sujet:

       » Nous proposons de prendre à témoin tous ceux qui font des analyses à droite et à gauche. Faisons ensemble le même jour des analyses, on l’envoie dans le même laboratoire, et on verra ! », déclare Joël Limouzin.  »

      >>>> Avez-vous quelques retours sur cette proposition tout à fait sensée et honnête?

    1. Du glyphosate ou son métabolite AMPA qui est aussi celui des détergents /produits vaisselle ? L’article ne le mentionne pas.Mais, il y a plus de chance de retrouver le métabolite des produits vaisselle ( que l’on met sur nos assiettes) que celui du glyphosate, qu’en principe on n’ingère pas.
      Ces chers réunionnais ne nous parlent pas des résidus d’insecticides et pourtant ,là, il doivent en avoir pas mal.Mais, sans doute préfèrent ils les résidus d’insecticides que la dengue ou autres saloperies transmises par les moustiques.
      Il font les marioles avec le glyphosate mais pas avec les insecticides. Faut pas déconner!
      Ces élus, qui font la démonstration de leur manque de discernement, sont inquiétants car , si en politique, ils se trompent aussi il ne faut pas s’étonner que l’île s’enfonce dans la dépendance. Finalement, ils ne veulent pas de la dépendance au glyphosate, mais veulent bien être biberonnés au fric de la métropole.

  2. […] L’hostilité au glyphosate a monté d’un cran, en 2012, lors de la publication à grand fracas d’une étude de Gilles-Eric Séralini, scientifique militant, cherchant à prouver la dangerosité du maïs transgénique traité avec du glyphosate sur des rats de laboratoire. Une étude très bien orchestrée sur le plan médiatique mais discréditée par la suite sur le plan scientifique.[…]

    https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/glyphosate-desinformation-et-mensonge-d-etat-833941.html

    >>>> Il serait quand même temps que l’on cesse de désigner le bidouillage/ la manipulation (dans le sens péjoratif évidemment) par les termes « d’étude » ou « d’expérimentation » laissant entendre qu’il s’agirait de travaux réellement scientifiques réalisés selon les stricts protocoles internationaux d’une part et selon les règles éthiques également internationales régissant la publication scientifiques.

    1. >>>> @ admin

      C’est nouveau, çà vient de sortir?

      Zygomar 27/11/2019 | 10:33

      Your comment is awaiting moderation.

      […] L’hostilité au glyphosate a monté d’un cran, en 2012…….

      1. @ alerteadmin

        >>>> Y a-t-il un moyen d’arranger çà, svp? Merci d’avance!!

        Zygomar 27/11/2019 | 11:10
        Your comment is awaiting moderation.

        @ JG2433 et @ Georges Focke, agriculteur de Belgique,

Les commentaires sont fermés.