11 commentaires sur “Quand l’écologie permet de justifier ou défendre n’importe quoi

  1. Selon vous, ce centre est donc du n’importe quoi. Si l’exemple était un éleveur qui voyait son exploitation partagée par ce mur, là ce serait: « quel scandale », « aucun respect pour les éleveurs… », « la destruction des cultures… », blablabla.
    Le recherche du gain , la rentabilité va réellement nous mener à une catastrophe environnementale.

  2. Vu la taille des parcs naturels aux USA et les mesures prises pour laisser à la nature cet espace, pas pb dans ce pays, idem pour le Canada. Le pb vient de pays trop pauvres pour faire le choix de consacrer à la nature une partie de l’espace et d’empêcher des populations dans la misère de s’y installer.
    L’écologisme tel que nous le connaissons est bien l’invention du capitalisme le plus sauvage, celui des fonds de pension, de la délocalisation des activités et des grands groupe de la distribution qui le subventionnent massivement pour décider à la place des politiques , extraordinaire moyen de pression sur eux.
    Ici utilisé contre un projet de frontière étanche. Choix qui est tout à fait respectable, indépendamment du président des US à l’origine de ce choix, pour éviter les drames humains que des flux de populations non régulés qui passent la frontière , idem pour les stupéfiants, des substances dangereuses ou des espèces envahissantes.
    On notera que ce type de frontière existe entre le Maroc et les enclaves espagnols en Afrique du nord et il n’y a pas d’opposition à cette barrières complexes à franchir, le reste de la séparation entre l’Afrique et l’Europe étant laissé à la Méditerranée, pour limiter les migrations massives qui déstabilisent les états.
    Vu les mesures justifiées que prennent les US et le Canada pour éviter l’introduction de champignons, d’adventices ou d’insectes non présents sur le territoire, il est normal en contre partie de gérer au mieux les flux de population qui doivent passer par des systèmes de régulation, système des visas ou autres. La dérégulation des flux humains ou de denrées est aussi un objectif du capitalisme le plus sauvage et prédateur, celui qui finance l’écologisme.

  3. Que vient faire ce post sur ce site ? Ce mur n’a rien à voir avec l’agriculture et sans doute peu avec l’environnement.

  4. Fabrice Nicolino, journaliste à Charlie Hebdo, auteur d’une enquête choc sur les pesticides « Le Crime était presque parfait », est l’invité du 23h de franceinfo mardi 10 septembre.

    >>> On se demande ce que l’ANSES attend pour porter plainte pour diffamation!
    Jusqu’à présent et sauf erreur de ma part aucun des medias sur lesquels se répand nicolino n’a posé la question des preuves sur lesquelles il appuie ses accusations.

    1. Le gouvernement tient à surfer encore sur la vague écolo même si çà aboutit à des catastrophes. Heureusement Buzyn a eu le courage de ne pas céder sur les vaccins, mais c’est l’exception.

      1. Faisons tout de même crédit au gouvernement de ne pas avoir cédé aux sirènes électoralistes pour les zones non traitées aux abords des habitation (et leurs jardins d’agrément).

    2. Nicolino s’est fait poliment ramasser à C à Vous par des gens qui ne se sont pas laisser embobiner :

      https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/c-a-vous-saison-11/1056847-c-a-vous.html

      M. Etienne Fourmont, agriculteur a été ex-cel-lent !

      C’est vraiment à voir.

      Le PAF n’est pas encore une morne plaine.

      Quant à Arnaud Gonzague dans l’Obs… pitoyable…

      https://www.nouvelobs.com/planete/20190911.OBS18306/secoue-dans-c-a-vous-fabrice-nicolino-persiste-tous-les-pesticides-doivent-etre-interdits.html

  5. @ Seppi

    Merci pour ces liens! Je ne regarde plus cette émission très souvent insupportable depuis un bon moment.
    Nicolino est égal à lui-même, toujours la mauvaise foi à fleur de peau. Le genre de type à qui on n’achèterait pas une bagnole d’occasion. Tout le monde est malhonnête sauf nicolino et ses éco-cathécumènes et leur affidés. Souvenez-vous du bouquin commis avec son vieil acolyte adjoint d’éducation expert toxicologue auto-proclamé veillerette en 2007 : « Pesticides. Révélations sur un scandale français ». Un exemple des scandales ainsi révélés: un expert (moi en l’occurrence) au sein de la Commission d’Etude de la Toxicité des Produits à Usage Agricole au sein de la DG de l’Alimentation (DGAL) du Min. de l’Agriculture est Membre du Rotary Club, Consul honoraire, membre entre autre de la Society of Toxicologie (USA) et de l’Academy of Toxicological Sciences (USA). Et la honte il est aussi expert consultant adoubé par un « préfet de la République » (nicolino omet de préciser que ce préfet est « Directeur Général de l’Alimentation ». Le consultant expert est membre de la commission des Toxiques parce que précisément son métier est d’être docteur en médecine spécialisé en pathologie-toxicologie expérimentales et plus précisément dans le domaine des pesticides (presque 3 décennies d’expérience « de terrain »; Cà peut servir plus qu’un diplôme d’une école de journalisme, non? … D ‘autres membres sont également « honorés » par les dégueulis nicolinesques. L’un est fonctionnaire (INRA) et je cite nicolino: »et ne peut donc pas faire des affaires comme d’autres de ses confrères experts ». Je n’ai jamais « fait d’affaires ». Moi j’ai une éthique et une déontologie que nicolino n’a certainement pas! Je lui le moindre droit de nous insulter.
    Le jeune Etienne Fromont est effectivement excellent;

    1. Le jeune Etienne Fromont est effectivement excellent;

      Je crains qu’on ne revoit avant longtemps…. Il est trop bien mais pas dans le bon sens journaleux!

Les commentaires sont fermés.