8 commentaires sur “Pesticides : le bio va devoir (lui aussi) faire des efforts

  1. Ouais, pas si simple. Je ne connais de l’affaire que ce qu’en raporte le Figaro, mais je connais plusieurs cas de braves gens qui s’intitulent tout à coup « apiculteurs », qui vont s’installer à la campagne avec deux ou trois ruches et qui fonctionent tant bien que mal jusqu’à ce que leurs colonies s’effondrent et puis vont pleurer chez tous les journalistes avides de crier à la disparition des abeilles… et pour l’interdiction des néonics, bien sûr ! Et du glyphosate aussi, ça ne se refuse pas…

    1. « Une nouvelle feuille de route lancée par le @Min_Agriculture pour diminuer la consommation de #Cuivre. »

      >>> Je ne vois pas le rapport avec l’initiative du ministère concernant le cuivre…..

  2. Pour le cuivre les viticulteurs en utilisent de bonnes quantités pourtant ils ne sont pas tous en AB.

  3. Ben les pauvres , ils ont pas fini de nous acheter du pinard (en douce) alors !
    De toute manière à partir du 1er Janvier 2021 il nous faudra « l’ordonnance » pour acheter
    des phytos comme ça un viticulteur qui possède 10 ha de vignes ne pourra acheter que
    ce qu’il aura législativement le droit d’acheter .
    Enfin bon , il nous reste encore le métirame de zinc comme alternative (jusqu’à quand) .

  4. Association Française pour l’Information Scientifique

    https://www.pseudo-sciences.org/Comment-les-telespectateurs-ont-ete-abuses-par-Cash-Investigation#Les cancers des enfants : ce que disent les chiffres

    Pesticides et santé des enfants
    Comment les téléspectateurs ont été abusés par Cash Investigation
    Publié en ligne le 2 mars 2016 –

    >>>> Cet article a peut-être déjà été mentionné ici mais je suis tombé dessus tout à l’heure en cherchant autre chose et j’ai pensé à le remettre ici en espérant qu’il sera re-diffusé largement par les participants à ce forum (du moins certains d’entre eux… les autres tant pis pour eux mais on a la liste comme disait C.)

Les commentaires sont fermés.