18 commentaires sur “Méfiez-vous de l’eau… qui dort ou pas d’ailleurs

  1. Dans la même veine… 😉
    [sarc ON]
    « L’eau est ce qui donne mauvais goût au pastis quand on oublie d’en mettre. »
    [sarc OFF]

  2. D’après certaines analyses, on retrouverait même de l’eau dans les urines, c’est dire…

  3. Vite signons la pétition pour l’interdiction du monoxyde de dihydrogène !

  4. Vous avez oublier qu’elle est le principale composant des cellules cancéreuses, des bactéries, des parasites, qu’elle se retrouve toujours associé à l’acide et au base et que sa forme gazeuse peut provoquer de très graves brulures.

  5. même niveau de risque que l’hydroxyde d’hydronium pourtant utilisé par madame Lucet

  6. Environ 500 morts par an en France par intoxication à ce poison.

  7. Et de la bière, je vous dit pas et même le vin mais on boit plus de bière que de vin dans une journée :

    Les résultats des 20 boissons alcoolisées testées ( teneur en glyphosate)

    Les vins
    Sutter Home Merlot: 51,4 ppb
    Beringer Estates Moscato: 42,6 ppb
    Barefoot Cabernet Sauvignon: 36,3 ppb
    Inkarri Estates Malbec (certifié bio): 5,3 ppb
    Frey Organic Natural White Blend (certifié bio): 4,8 ppb

    Les bières
    Tsingtao: 49,7 ppb
    Coors Light: 31,1 ppb
    Miller Lite: 29,8 ppb
    Budweiser: 27,0 ppb
    Corona Extra: 25,1 ppb
    Heineken: 20,9 ppb
    Guinness Draught: 20,3 ppb
    Stella Artois Cidre: 9,1 ppb
    Stella Artois: 8,7 ppb
    Ace Perry Hard Cider: 14,5 ppb
    Sierra Nevada Pale Ale: 11,8 ppb
    New Belgium Fat Tire: 11,2 ppb
    Samuel Adams New England IPA: 11,0 ppb
    Samuel Smith’s Organic Lager (bio): 5,7 ppb
    Peak Beer Organic IPA (bio): 0 ppb.
    https://www.journaldemontreal.com/2019/02/28/des-traces-de-glyphosate-decelees-dans-des-vins-et-bieres-populaires

    Bref méfiez vous des boissons alcoolisées, elles contiennent aussi ( et surtout) du glyphosate)…en sus de l’alcool évidemment, mais l’alcool on connait, on en met même dans les biberons en Normandie, calvados certes.

    Normal alors que Julie Gayet qui en boit ( beaucoup), en urine ( un peu).
    Il parait qu’elle va passer à la bière bio, bon choix!!!

    1. Alcool : 45000 morts par an sans parler des accidents de la route et des violences familiales.
      Glyphosate :zero mort.
      Choisi ton camp camarade.

  8. Non non Zygomar tout ce qui est naturel et intoxique, le corps et sérieusement, pas l’esprit comme les communiqués des médias écolobobos, est bon à prendre.

    On notera que l’eau qui court dans notre robinet ne contient pas de glyphosate ou si rarement et si peu, contrairement à la bière.

    La différence ne vient pas du houblon, ou de l’eau qui a servi à faire la bière mais bien de l’orge, de l’orge qui n’est pas produite en France mais bien importée.

    Je suppute que la Tsingtao est brassée avec de l’orge canadienne plus chargée en glyphosate que l’orge européenne et l’orge française en particulier, la moins chargée en glyphosate contrairement à ce que disent les médias car non traitée ou quasiment pas avant la récolte.

    Le glyphosate dans l’urine n’a rien à voir avec l’air que l’on respire y compris à la campagne, l’eau du robinet que l’on boit ou l’eau en bouteille, de source ou minérale mais tout avec les produits à base de céréales et de légumineuses mais uniquement si céréales et légumineuses importées notamment du Canada ou des US ou des pays de l’est ou du Royaume Uni. Les plats préparés sont aussi en cause. La bière étant une boisson à base de céréales et récupère le glyphosate qui a pu être appliqué sur le grain, glyphosate soluble dans ce cas . Donc pour éviter le glyphosate dans l’alimentation , il faut consommer français c’est à dire local. Plus on importera des aliments plus on consommera de glyphosate. En interdisant le glyphosate, produire en France sera plus complexe et plus cher.
    Terminez le syllogisme par vous même si les médias ne vous ont pas trop décérébrés.
    C’est d’ailleurs un test!

      1. Nos « élites » politico-médiatiques souhaitant imposer un retour à l’agriculture de 19e siècle …

    1. @Alzine 5/07/2019 | 5:30

      « Non non Zygomar  »

      >>>> Mon message concernait des rappels de denrées alimentaires contaminées par Listeria et E. coli!

  9. Ben oui! des informations sur E coli même sur des denrées d’origine animale sont bonnes à prendre, le danger est avant tout naturel ou chimique non intentionnel avec les dioxines dont 60 millions nous disait qu’elles étaient plus fréquentes dans les produits animaux bio, ce qui est normal vu le mode d’élevage au près majoritaire quelle que soit la contamination de la terre du près.
    Le danger chimique intentionnel: pesticides de synthèse ou azote minéral ( à supposer que l’azote minéral soit vraiment de synthèse ou synthèse très simple), est parfaitement évalué et mineur mais focalise l’attention des médias qui oublient les vrais sujets d’inquiétude, pour le meilleur des mondes version 1984.

Les commentaires sont fermés.