You are here: Home » Pesticides » Un agri bio traité d’assassin alors qu’il traitait au cuivre ses oliviers…

Un agri bio traité d’assassin alors qu’il traitait au cuivre ses oliviers…

Un producteur d’olives conventionnelles et bio des Bouches-du-Rhône qui traitait au cuivre ses oliviers bio (comme il en a parfaitement le droit) a été traité d' »assassin » et accusé de « détruire le monde » par un individu se présentant comme « le justicier des abeilles » lundi 8 avril dernier. « L’agresseur s’est interposé entre le chauffeur et son tracteur en bout de champ afin de faire cesser l’intervention », détaille La France Agricole. Apiculteur amateur à ses heures perdues, l’exploitant a su garder son sang-froid et s’est contenté d’appeler la police pour qu’elle constate les faits. L’hurluberlu a cherché à prendre la fuite mais il a été retenu par la victime, ce qui a entraîné une altercation. La police lui a signifié dans la foulée que l’agriculteur était dans son droit. Icelui a a décidé de porter plainte afin d’éviter que cette situation ne se reproduise.

Quatre observations :

> Beaucoup de Français et même de militants environnementalistes ignorent que l’agriculture bio utilise des pesticides. Ceux qui sont au courant croient souvent qu’il s’agit d’un problème d’irrespect du cahier des charges par les exploitants ou de résidus issus de cultures conventionnelles voisines. Peu de Français savent que de nombreux pesticides sont parfaitement autorisés en agriculture bio… dont le cuivre.

> La logique anti-pesticides du lobby bio finira par se retourner contre lui. Stigmatiser le conventionnel, c’est ouvrir la porte à la stigmatisation du bio par encore plus radical. C’est sans fin. Il y aura toujours quelqu’un comme cet huluberlu pour trouver que ce que vous faites n’est pas assez pur / écolo / vert.

> Ce fait divers rappelle que la violence n’est jamais très loin. Que se serait-il passé si notre agri avait voulu continuer à se diriger vers son tracteur tandis que « le justicier des abeilles » s’interposait ?

> Comme de nombreux environnementalistes en voie de radicalisation persuadés que nous courrons à notre perte et que le temps nous est compté, cet hurluberlu pense qu’il n’y a plus le temps pour la justice d’Etat forcément aux mains des lobbies / multinationales, et que c’est à chacun de s’improviser justicier…

4 commentaires

  1. « ….. par un individu se présentant comme « le justicier des abeilles »  »

    >>>> Il devient de plus en plus évident que la distance entre « écologie radicale » et psychiatrie se rétrécissent de plus en plus rapidement rapidement…..

    • Zygomar , vous apprendrez que quelqu’un qui n’ a pas les mêmes idées que vous n’est pas forcément fou! Un état à usé de cet artifice pour emprisonner des milliers de gens et c’était en URSS.!je
      Sinon « gros connard  » c’est bien comme qualification , pour ce type de fâcheux..

  2. En parlant d’abeilles, un article sur Atlantico :
    « Pesticides : une étude montre que les abeilles meurent beaucoup plus à cause d’un parasite qu’à cause des néonicotinoïdes.

    Selon une étude publiée par l’Université de Wageningen aux Pays bas, le fort taux de mortalité des abeilles en Europe serait principalement la conséquence d’un parasite, le « varroa destructor ».  »

    https://www.atlantico.fr/decryptage/3570298/pesticides–une-etude-montre-que-les-abeilles-meurent-beaucoup-plus-a-cause-d-un-parasite-qu-a-cause-des-neonicotinoides-francois-lasserre

  3. @Alex
    Ya longtemps qu’on le sait… mais les escrolos bien relayés par les media mainstream prėfèrent accuser la chimie plutôt que quelque chose de bien naturel.

Comments are closed.