Pesticides : le lobby bio milite en faveur du cuivre

Partager sur : TwitterFacebook

On a appris hier que les experts des pays membres de l’UE ont reporté leur vote sur le renouvellement de l’autorisation du cuivre en agriculture (l’un des pesticides les plus utilisés en bio). La Commission européenne proposait une limite d’usage de 28 kg/ha sur 7 ans, avec lissage. Plusieurs membres de l’UE se sont opposés à cette proposition, jugée trop « laxiste » et ont donc bloqué la proposition de la commission. Conséquence : le vote sera repoussé en novembre ou en décembre.

Ce qui n’est pas sans inquiéter le lobby bio, par la voix de la FNAB, qui dans un communiqué affirme qu’une telle mesure porte « le risque de rendre inévitable une déconversion pour un grand nombre de producteurs et productrices bio, en totale incohérence avec les objectifs du Plan Ambition Bio 2022 ». Et de remettre en cause la dernières étude de l’INRA qui a clairement affirmé le caractère néfaste du cuivre pour les sols, l’eau et la santé humaine : « La menace pesant actuellement sur l’usage du cuivre résulte des recommandations issues du rapport de l’EFSA, basé sur une méthodologie conçue pour les produits issus de la chimie de synthèse, pas pour les éléments minéraux métalliques. ».

En clair, refaites votre boulot, les résultats ne nous conviennent pas !

On observera enfin le grand silence de Générations Futures et de son porte-parole François Veilerette plus occupé à faire signer une «pétition », demandant l’interdiction de tous les pesticides. Non pas tous, « de synthèse » uniquement.

Source :
https://alerte-environnement.fr/2018/01/28/le-bio-ne-peut-toujours-pas-se-passer-de-cuivre/
http://www.fnab.org/espace-presse/retrouvez-ici-tous-nos-communiques/1039-la-fnab-demande-au-gouvernement-un-plan-cuivre

11 commentaires sur “Pesticides : le lobby bio milite en faveur du cuivre

  1. « le lobby bio  »

    >>>> Il y aurait un ou des lobby bio!! Cà doit être une erreur, les lobbies ne sont-ils pas que dans l’industrie chimique, agrochimique, la grande distribution? Les vrais méchants qui s’engraissent en détruisant la planète et en rendant les gens malades en martyrisant les animaux!

    1. Bien exprimé ! C’est ce que l’on nous assène constamment dans tous les médias.

  2. Je persiste à vous prier de dater vos articles sur la page où ils sont publiés.

    1. Bonjour. C’est vrai que « hier » quand on lit un message non-daté, peut représenter une incertitude…
      Quant au fond, rien de bien neuf sur les pratiques quasi-religieuse de la communauté des croyants du « bio ». J’ai pu en approcher un échantillon récemment, c’est croquignolesque comme dirait notre président écolo… Je vous confirme en tout cas qu’il s’agit bien d’un lobby et que la conservation d’un pré-carré est au top de leurs priorités, avec la complicité de fonctionnaires d’Etat…

  3. Ben voyons… est-ce qu’il faut réguler un élément minéral métallique naturel comme, par exemple, le plutonium ? ou un élément minéral métalloïdique (comme on le disait avant) comme l’arsenic ?

  4. Le lobby bio n’ayant pas ou peu de connaissances scientifique distingue cependant nettement qu’il se trouve dans une situation délicate au sujet du cuivre. Il a choisi de déclarer le cuivre comme un élément « naturel », ce qu’aucun chimiste ne saurait défendre.
    Ce choix va probablement lui couter très cher, car il est indéfendable.

    1. Le Cuivre est un élément naturel. Cependant, il ne peut pas être utilisé pur. Car il est sous une forme cristalline totalement totalement inerte : il ne réagit pas, n’est pas toxique, ne pénètre pas les plantes, il est insoluble… Bref, aucune utilité !!!
      En agriculture, on utilise la Bouillie Bordelaise (Sulfate de Cuivre). Et là on est bien dans un produit synthétique. La bouillie bordelaise (et les autres bouillie) sont des mélanges réalisés par l’homme entre du sulfate de cuivre (CuSO4) qui n’existe pas dans la nature et de la chaux éteinte (Ca(OH)2) qui n’existe pas non plus dans la nature.
      Donc :
      – Oui le cuivre est un élément naturel, mais seul il ne sert à rien !
      – Non la Bouillie Bordelaise (et autres préparations du même genre) ne sont pas des produits naturels !!
      – Oui la Bouillie Bordelaise est bien un phytosanitaire de synthèse !!!
      Cordialement

      1. il y a une vingtaine d’année de cela , un gros négoce à coté de chez moi avait organisé la visite de l’usine Cerexagri de Bassens(33) là ou il fabrique la bouillie bordelaise rsr
        Je vous raconte pas la puanteur et les cuves d’acides sulfuriques pleines .
        Dernière chose , tout les sacs de bouillie bordelaise dose tous commercialement 20%
        (très naturel tout ça) .
        http://www.societechimiquedefrance.fr/sulfate-de-cuivre.html

Les commentaires sont fermés.