Festival Kokopelli : une bizarroïde convergence des luttes

Partager sur : TwitterFacebook

Du 8 au 10 juin, Kokopelli organise son festival baptisé « Les tambours de Gaïa ». Outre plusieurs concerts de world music et la présence de la chanteuse vedette écolo Camille, tout a été fait par l’association de vente de semences pour « apporter une dimension réellement écologique » : nourriture bio et locale, toilettes sèches, tipis, yourtes et « caravane sauna » avec son poêle à bois, des pierres et des huiles essentielles.

Mais ce qui nous a interpelé, c’est cette bizarroïde convergence des luttes. On trouve en effet parmi les conférenciers invités les traditionnels militants anti-OGM comme Jean-Pierre Berlan, le faucheur d’OGM Matthieu Le Breton ou encore Christian Vélot du CRIIGEN… aux côtés du très médiatique et controversé professeur Henri Joyeux. Controversé pour ses campagnes de dénigrement de la vaccination ou pour ses théories fumeuses sur l’alimentation, Henri Joyeux l’est aussi pour certaines de ses prises de positions sur l’IVG ou l’homosexualité. Mais comme le note un article du Monde, « Progressivement, certaines de ses obsessions mi-écologistes, mi-réactionnaires coïncident avec des préoccupations grandissantes dans la société : effets secondaires de la pilule, défiance à l’égard des industries pharmaceutiques, quête d’un retour aux sources et à la nature… Il touche alors un public de plus en plus large, loin des seuls cercles ultracatholiques de ses débuts. »

Pour couronner le tout, cette grand-messe écolo se fait sous la bienveillance de Dominique Guillet, président-fondateur de Kokopelli. Or ce dernier voue une admiration sans bornes pour la pensée du « shaman mystique » John Lamb Lash, dont certains écrits sont diffusés par Kokopelli. Cette pensée peut être résumée ainsi : une entité extra-terrestre dénommée les Archontes a infecté les anciens Hébreux avec un virus mental, depuis lors les Juifs veulent faire un génocide de la race blanche car les Blancs sont immunisés contre le virus du fait qu’ils mangent du porc, et les Juifs défendent une idéologie de la race supérieure ce qui n’a jamais été le cas d’Adolphe Hitler et des nazis. (Réalisé sans trucage.)

Bref, il semble que certains militants écolos « canal gauchiste historique » commencent à s’accommoder des idées réactionnaires ou nauséabondes d’autres militants, du moment qu’ils partagent la même haine du « grand capital agrochimique ». D’ailleurs, n’avons-nous pas vu récemment Michèle Rivasi s’exprimer longuement sur la webtélé « TV Libertés », une émanation de l’extrême droite ? Ou plus récemment encore, en mai 2018, Gilles-Eric Séralini faire une émission de 3 heures sur la très réactionnaire Radio Courtoisie.

 

Sources
https://festival-kokopelli.fr/programmation/
https://www.lemonde.fr/m-actu/article/2018/05/19/le-professeur-joyeux-medecin-a-effets-indesirables_5301441_4497186.html
https://alerte-environnement.fr/2014/11/25/dominique-guillet-les-delires-antisemites-de-son-mentor/
https://www.youtube.com/watch?v=bBNBPmea7xw
http://www.blogtalkradio.com/shatteringthematrix/2013/10/06/john-lash–sophias-correction
https://alerte-environnement.fr/2017/02/01/rivasi-et-seralini-a-laise-dans-la-reacosphere/
https://www.radiocourtoisie.fr/2018/05/04/libre-journal-sciences-techniques-4-mai-2018-pollution-pesticides-glyphosate/

4 commentaires sur “Festival Kokopelli : une bizarroïde convergence des luttes

  1. Kokopelli… mentionnée par TV Liberté (2:09) en ces termes :
    « Dans le domaine qui nous occupe, celui de semenciers, ils ont essayé de brider la diversité, la variété, la fécondité de la nature pour faire des profits sur trois variétés obligatoires de tomates ou de maïs. Du coup les gens commencent à cultiver des tomates dans leur coin, ils adhèrent à des associations résistantes comme Kokopelli […] »
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=25&v=hTQbRXIQFxo

  2. vous racontez vraiment n’importe quoi, et il y en a qui arrive vous croire ?

    1. @ anonyme. Ici on vous laisse vous exprimer.
      Je suis rester 3 jours sur fessebouc kopopeli après j ai été éjecté .

  3. Sur le site Kokopelli il est recommandé de faire de la  » désobéissance civile  » et de passer en fraude leurs semences dans les DOM ( les douanes bloquent leurs semences pour raisons sanitaires) . En d’autres termes, ils se moquent pas mal d’introduire des saloperies ( insectes, champignons, virus etc..) dans ces départements. Non seulement leur appel à la fraude est illégal mais en plus c’est cela dénote une absence totale de démarche sérieuse et proffessionnelle sur le,plan de l’hygiène et de la prophylaxie. Que fait donc la justice du mur des cons?

Les commentaires sont fermés.