You are here: Home » Lobbying » Les rats peuvent remercier les ONG !

Les rats peuvent remercier les ONG !

un appât anti-coagulant inefficace

Un appât anti-coagulant inefficace… mais autorisé !

Le magazine « 66 Minutes » de dimanche 17 septembre s’interroge sur les raisons de la prolifération des rats à Paris ces dernières années. Le Dr Georges Salines, chef des services parisiens de santé environnementale, attribue notamment cette recrudescence « au fait que la règlementation, en particulier sous l’impulsion européenne, a interdit certains produits. » « Ces produits, ce sont ces petites boules de poison rouge appelées poudre de piste, très efficaces pour tuer les rats en masse mais nocives pour l’humain et les autres animaux » explique M6. Et Georges Salines de confirmer que les boules de poison rouge « étaient plus efficaces parce que les rats la consommaient en plus grande quantité ». Sauf qu’en « 2011, ce produit est interdit et remplacé par ces appâts anti-coagulants, beaucoup moins efficaces ». Résultat, les écolos sont contents et Paris est envahi par les rongeurs.

6 commentaires

  1. Nous sommes sauvés de la chimie et des risques liés à l’Homme.

    Grace aux règlementations de l’UE « ces petites boules de poison rouge appelées poudre de piste, très efficaces pour tuer les rats en masse mais nocives pour l’humain et les autres animaux  » n’empoisonneront plus personne, ni les écureuils, ni les rats… nous ne mourrons que de maladies naturelles, la peste bubonique, la leptospirose, les hantavirus.
    Mourir de mort naturelle ( bactéries, virus bien naturels) , c’est le paradis végan et bio assuré où l’on ne trouve que des maux naturels, pas de chimie et surtout pas de viande.

    Comme pour les moustiques tigres dans le sud de la France, les chik, zika, dengue, vont se répandre mais on n’en parlera pas dans la presse, les maladies naturelles c’est bien, en parler, c’est mal.

    Vive l’Europe et ses réglementations à la con!

    On peut aller écouter ou lire Régis Debray avec grand profit pour sa compréhension de ce monde en devenir mais déjà bien avancé: du foot à la TV, des variétés minables et du Mac Donald matin, midi et soir , voilà notre futur très orwelien.

    • Je suis bien d’accord avec vous.
      Sauf pour Régis Debray, que je considère comme un des hauts-fonctionnaires français apparatchiks qui sont justement à la base des maux de notre société moderne par une volonté sourde de tout vouloir contrôler !!!

  2. Régis Debray est un pêcheur converti, il semble sincère dans ses analyses au demeurant fort justes.
    On pourrait faire la même remarque pour Michel Onfray, qui va très loin lui actuellement, trop loin?

    • Michel Onfray est un vrai philosophe : il doute de tout et invite à faire de même.
      Notre société devrait mettre en pratique les bases de la philo pour éviter de gober n’importe quelle connerie….
      Des arguments basés sur des faits , tout simplement !

  3. Lire http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/09/18/31003-20170918ARTFIG00252-regis-debray-l-idee-d-un-monde-reconcilie-est-parfaitement-utopique.php
    Dommage encore en édition payante, mais plus encore:
    « La force de l’empire américain comme jadis romain et islamique, c’est l’aptitude au trait d’union indo-musulman, italo américain, gallo ricain. Un empire mondial (mon propos : sous entendu américain, enfin pas vraiment mondial ou sur une courte période passée) sait s’acclimater aux cultures régionales qui s’acclimatent à lui. »
     » L’Europe officielle est devenue un Dominion: on peut vaquer aux affaires intérieures mais pour les choses sérieuses, la guerre ou la paix, c’est l’Otan qui décide, donc Washington ».
    Excellent comme description.

    On remarquera que Rome avaient interdit la culture de la vigne sur une partie de la Gaule « Cependant, on sait qu’au 1er siècle av. notre ère, Rome garde le monopole absolu sur l’importation de vin en Gaule : elle interdit la culture de la vigne dans la Gaule Transalpine. « http://www.cndp.fr/archive-musagora/gaulois/fichiers/vin_gaule_1.htm
    On peut parfaitement envisager que la Rome du XXème et début XXIème siècle se réserve certainement technologies utilisables en agriculture, en limitant l’accès à certaines zones de sa sphère d’influence: OGM , néonicotinoïdes et bientôt glyphosate par exemple, rien de choquant à cela, même pas critiquable , seuls les couillons pensent que les ONG agissent comme des centres de réflexion autonomes et reflétant l’opinion publique.
    Cela reste une hypothèse de travail ou de réflexion, aucune preuve tangible pour cela mais suffisamment d’éléments et surtout une logique dans le déroulement, seule hypothèse qui permet de structurer un monde qui serait sinon fou, fou, fou…

    On ne peut exclure que l’affection (réelle) de nos amis américains pour la vielle Europe (source de leur histoire) et pour la France en particulier dont ils apprécient, réellement et sincèrement, les paysages, la nourriture, les traditions, ne veuillent pas voir la modernité défigurer ce beau musée de l’histoire, eux qui n’en ont pas ou l’ont très courte.
    Après la première guerre mondiale ils achetaient nos œuvres d’art, nos cloitres, qu’ils nous ont rendus en grande partie depuis, d’ailleurs.
    En 2017, pourquoi pas une zone de conservation de l’histoire en France, une France musée, belle à regarder et à parcourir, petites exploitations bio, de cultures très diversifiées et encloses de haies.
    Ils sont nos amis, nous serions alors leur amish!

    Une note d’espoir quand même, comme ils nous ont rendu nos cloitres, on ne peut exclure qu’ils nous rendent un jour l’accès à la modernité en agriculture plus facile.
    Rien cependant , ce jour, à l’horizon, qui aille dans ce sens, mais comme l’histoire est tordue, l’horizon est courbe et je manque certainement de hauteur pour accéder à l’optimisme.

    • Lire certaines à la place de certainement.

Comments are closed.