You are here: Home » Pesticides » Virus ZIKA : Monsanto réagit

Virus ZIKA : Monsanto réagit

Fait assez rare de la part d’une firme attaquée de toute part et qui reste d’habitude assez discrète du moins en Europe : Monsanto vient d’envoyer à ses « parties prenantes » un mail de démenti formel concernant sa responsabilité dans l’épidémie de microcéphalies et affirmant clairement qu’elle ne produit pas l’insecticide également incriminé dans cet affaire (voir ici ). Ci-dessous le mail :

Objet : Désinformation sur Monsanto et le virus Zica

Information

Bonjour,

Depuis quelques jours la presse digitale s‘est largement faite l’écho, de manière outrancière, d’une rumeur concernant Monsanto, le virus Zica et la microcéphalie.

Autant la question du virus Zica, disséminé par les moustiques, et des risques pour la santé sont une affaire extrêmement sérieuse, autant la rumeur qui a circulé sur Monsanto est inacceptable. Des activistes ont en effet mis en place une stratégie efficace d’amalgame, relayée par des journalistes complaisants ou peu scrupuleux.

La réponse est très simple : Monsanto n’a rien à voir avec le virus, rien à voir avec l’insecticide utilisé pourcontrôler les moustiques, et n’est pas propriétaire de la société qui le commercialise. La position est disponible ici .

Nous faisons le maximum pour réduire cette rumeur. Un plan a été mis en place à cet effet.

Dr. Robert Fraley, Directeur de la technologie de Monsanto, a également écrit un article éclairant que vous pouvez consulter ici (en anglais).

 

 

 

1 commentaire

  1. Dans la rubrique dans quel monde vivons nous!
    Article du journal « le Monde « :
    « Déclaration maladroite
    Marisol Touraine, qui doit rencontrer les acteurs qui œuvrent dans la lutte contre le virus, va-t-elle tenter de rassurer les professionnels du tourisme ? Ces derniers n’oublient pas la sortie de la ministre, qui demandait, le 28 janvier sur France Info, aux femmes enceintes d’éviter de se rendre dans les collectivités d’outre-mer : « Si elles sont enceintes, je leur recommande de différer leur voyage. Il y a un enjeu de santé publique. » En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/02/24/le-virus-zika-progresse-aux-antilles_4870946_3244.html#pIjWICijPCTDoYh7.99

    Jamais le journal « le monde  » n’a mieux mérité son surnom de journal immonde.

    Cet article est véritable immondice, la déclaration de Marisol Touraine est parfaitement conforme à toutes les déclarations des grandes agences sanitaires dans le monde, on n’envoie pas des femmes enceintes dans des régions où le Zika sévit.

    Les élus antillais qui ont protesté, pas tous heureusement, sont des irresponsables.
    Ils feraient mieux de coordonner correctement la lutte contre les vecteurs et ne pas refuser l’utilisation d’insecticides efficaces comme on l’a bien identifié pour l’épidémie de Chikungunya dont ils portent l’entière responsabilité.
    Les autorités française ont choisi l’option insecticide suffisamment tôt mais option bloquée par des élus sous influence de Générations futures. Résultat, des dizaines de milliers d’antillais qui souffrent désormais de syndromes articulaires.
    Générations futures nous prépare une vague de bébé microcéphales avec ses positions anti moyens de lutte efficaces.

Comments are closed.