France 2 : le délit d’opinion existe toujours. Que fait Elise Lucet ?

Partager sur : TwitterFacebook

Viré, c’est tout simplement ce qui arrive à Philippe Verdier, présentateur météo de France 2 suite à la publication de son livre mettant en doute le « consensus » scientifique sur le réchauffement climatique. Interrogé par le Monde, France 2 a rappelé le « principe déontologique » qui interdit aux salariés de s’exprimer de leur propre chef publiquement en engageant la responsabilité de l’entreprise .
Marrant comme France 2 rappelle le fameux principe de déontologue quand ca l’arrange… Bizarrement, pour les reportages manipulateurs d’Envoyé spécial sur la production de pommes, rien à redire. Deux poids deux mesures… Que fait Elise Lucet ? On attend qu’elle vienne au secours de son collègue !

148 commentaires sur “France 2 : le délit d’opinion existe toujours. Que fait Elise Lucet ?

  1. Lors de la manifestation pour Charlie, n’a-t-on pas entendu tous les bons esprits clamer avec des trémolos dans la voix que la liberté d’expression des journalistes était sacrée et inaliénable ?
    Où sont-ils donc ?
    E.

  2. Interview de Jean Jouzel Vice Président du GIEC , mars 2010.

    Marielle Court : Un des arguments avancés pour discréditer la responsabilité des gaz à effet de serre est l’idée que le réchauffement a précédé l’augmentation de la concentration de CO2 dans l’atmosphère ?

    Jean Jouzel : C’est d’autant plus vrai que ce sont des travaux de Nicolas Caillon auxquels j’ai été associé qui l’ont démontré. «  » » » » »Mais on n’a jamais dit que le CO2 était à l’origine du réchauffement? » » » » » »

    Interview : Jean Jouzel répond au « Mythe climatique » de Benoît Rittaud : http://blog.lefigaro.fr/climat/2010/03/-cest-lautre-auteur-sceptique.html

    1. « Marielle Court : Un des arguments avancés pour discréditer la responsabilité des gaz à effet de serre est l’idée que le réchauffement a précédé l’augmentation de la concentration de CO2 dans l’atmosphère ?

      Jean Jouzel : C’est d’autant plus vrai que ce sont des travaux de Nicolas Caillon auxquels j’ai été associé qui l’ont démontré. « » » » » »Mais on n’a jamais dit que le CO2 était à l’origine du réchauffement? » » » » » »

      C’est très bien mais il manque « juste » la suite de la réponse de J. Jouzel :

      « Ce que l’on dit c’est qu’une fois qu’il a commencé à augmenter en Antarctique et dans l’océan austral, il a très largement participé aux grandes déglaciations qui se produisent des milliers d’années plus tard dans l’hémisphère nord. »

      Un résumé pour les « mal comprenant » intellectuellement malhonnêtes : le C02 n’est pas à l’origine du réchauffement mais y participe très largement.

      1. Oui en effet pour les idiots utiles forcément malhonnête intellectuellement : « le CO2 n’est pas à l’origine du réchauffement » mais y « participe très largement » « des milliers d’années plus tard dans l’hémisphère nord ».
        Je vous assure une vraie gourmandise Bugul Noza…..
        Donc le CO2 « n’est pas à l’origine du réchauffement » mais « il y participe très largement ». Cette affirmation viole le principe de causalité………… SVP pas de réponse fumeuse ou alors le prix NOBEL est pour vous.
        De plus, nous avons donc selon les propos de Jean JOUZEL himself « quelques milliers d’années » devant nous avant de constater que le CO2 produit par l’activité humaine ait un impact sur le réchauffement climatique….. Alors pourquoi tant d’affolement pour 2100, 2050, 2030…….« quelques milliers d’années ».
        Indiscutablement vous avez bien fait de nous rappeler la suite de l’interview.
        Maintenant on n’a plus qu’à retirer l’échelle…..

        Donc :
        Jean Jouzel : C’est d’autant plus vrai que ce sont des travaux de Nicolas Caillon auxquels j’ai été associé qui l’ont démontré. «Mais on n’a jamais dit que le CO2 était à l’origine du réchauffement? »
        Ce que l’on dit c’est qu’une fois qu’il a commencé à augmenter en Antarctique et dans l’océan austral, il a très largement participé aux grandes déglaciations qui se produisent « des milliers d’années plus tard dans l’hémisphère nord. »

        1. Oui, c’est à se demander pourquoi vous n’aviez pas mis la citation complète. Un excès d’honnêteté, sans nul doute.

          « Donc le CO2 « n’est pas à l’origine du réchauffement » mais « il y participe très largement ». Cette affirmation viole le principe de causalité………… SVP pas de réponse fumeuse ou alors le prix NOBEL est pour vous. »
          Poussez donc votre voiture et admirez le spectacle au moment où vous aborderez une pente.
          Notez que je ne compte pas sur le prix Nobel pour cette expérience sensationnelle qui viole le principe de causalité.

          Bref, à part une citation tronquée tirée d’une interview d’un scientifique publiée sur un blog il y a cinq ans, vous avez autre chose ?

          Parce que sinon, vous pouvez les articles scientifiques consacrés à l’origine du réchauffement et dont 97% confirme l’origine anthropique.

          1. Oui, c’est à se demander pourquoi vous ne commentez pas la citation complète : « des milliers d’années plus tard dans l’hémisphère nord. ». Un excès de malhonnêteté, sans nul doute.

            Donc 5 ans plus tard la science climatique ayant fait un bon sans précédent dans la mobilisation de milliers de milliards de dollars (94 000 milliards de dollars sur 10 et/ou 15 ans)…… 97% confirme que l’appétit vient en mangeant… 97% confirme qu’ils sont prêt à renier les propos qu’ils ont tenu 5 ans auparavant…… 97% confirme qu’ils sont soumis à la corruption, aux conflits d’intérêts, alors que dans le même temps la plupart des pays industrialisés sont en faillite…..

            «Mais on n’a jamais dit que le CO2 était à l’origine du réchauffement? »
            Cette affirmation devient 97 % confirme que le CO2 (dioxyde de carbone) produit par l’activité humaine est à l’origine du réchauffement……
            Voir les nombreuses réunions consacrées au financement de la transition vers une croissance « sobre en carbone » et résiliente présentent trois caractéristiques……
            Voir les dirigeants du FMI, du Groupe de la Banque mondiale et des Nations Unies accueillent « 42 ministres » pour la réunion sur le climat.
            Mobiliser des milliers de milliards pour le climat : http://www.banquemondiale.org/fr/news/feature/2015/04/18/raising-trillions-for-climate-finance

            « des milliers d’années plus tard »
            Cette affirmation devient 97 % confirme que ce réchauffement se produit aujourd’hui et maintenant………
            « Au cours des 15 prochaines années » et pour respecter l’objectif convenu par la communauté internationale « de contenir le réchauffement à 2 °C »
            Voir les dirigeants du FMI, du Groupe de la Banque mondiale et des Nations Unies accueillent « 42 ministres » pour la réunion sur le climat.
            Mobiliser des milliers de milliards pour le climat : http://www.banquemondiale.org/fr/news/feature/2015/04/18/raising-trillions-for-climate-finance

            « dans l’hémisphère nord. »
            Cette affirmation devient 97 % confirme que ce réchauffement se produit dans le monde………
            Parallèlement, les pays développés s’efforcent de respecter leur engagement de 2010 de mobiliser 100 milliards de dollars par an d’ici 2020 auprès de sources publiques et privées pour financer l’atténuation et l’adaptation au changement climatique « dans les pays en développement. »
            Pays en développement se trouvant essentiellement dans l’hémisphère sud……….
            Voir Les dirigeants du FMI, du Groupe de la Banque mondiale et des Nations Unies accueillent « 42 ministres » pour la réunion sur le climat.
            Mobiliser des milliers de milliards pour le climat : http://www.banquemondiale.org/fr/news/feature/2015/04/18/raising-trillions-for-climate-finance

            Maintenant mobilisons des milliers de milliards de dollars (94 000 milliards de dollars sur 10 et/ou 15 ans), en affirmant que le réchauffement constaté à ce jour est naturel……… La plupart des pays industrialisées s’effondrent aujourd’hui et maintenant sous le poids de leur dette…..

            Donc en effet poussez donc votre voiture et admirez le spectacle au moment où vous aborderez une montée…….. En effet le prix NOBEL est pour vous, le prix NOBEL de corruption…….

          2. J’avoue, je ne sais pas quoi répondre à « ça ».

            Bonne continuation.

  3. Octobre 2015

    « Nous pensons qu’il est politiquement réaliste de mobiliser 100 milliards de dollars par an au financement d’interventions climatiques en faveur des pays en développement d’ici à 2020. »

    « Si les dirigeants mondiaux ne parviennent pas à trouver le moyen d’assurer une croissance sobre en carbone qui maintiendra le réchauffement planétaire à moins de 2 °C, nous avons peu d’espoir de mettre fin à l’extrême pauvreté et, plus généralement, de préserver notre Terre pour nos enfants et nos petits-enfants et pour toutes les générations à venir », a poursuivi Jim Yong Kim.

    Il est urgent d’agir contre le changement climatique et le ralentissement de la croissance : http://www.banquemondiale.org/fr/news/feature/2015/10/10/action-urged-on-climate-change-growth-slowdown

  4. Le maccarthisme écolo tourne à plein régime et ce n’est pas fini, après la mise au pilori de toute personne qui ose s’interroger sur le fonctionnement du GIEC et le catastrophisme climatique, demain nous auront les brigades du tri sélectif et les inspecteurs des lampes basses consommation qui viendront à domicile établir des PV

    1. Juste pour en faire la remarque…

      « tri sélectif »
      Cette expression est de « l’exagon* » pur et dur.
      Plutôt que l’emploi de cette lapalissade, contentons-nous d’utiliser le simple mot… « tri », suffisamment explicite !

      * L’exagon : langue de bois chérie par les technocrates et pédagogues de l’Éducation nationale (cf : Philippe Meyer, inventeur du mot).

  5. Oui indiscutablement je suis un connard et de surcroît complotiste…….

    «  »16 250 000 000 de dollars par jour » » est le montant que l’économie mondiale devra investir au cours des 15 prochaines années afin de respecter l’objectif convenu par la communauté internationale de contenir le réchauffement à 2 °C…..

    Mais on n’a jamais dit que le CO2 était à l’origine du réchauffement ? – Jean JOUZEL / Vice Président du GIEC……

    L’ampleur du défi :
    Au cours des 15 prochaines années et pour respecter l’objectif convenu par la communauté internationale de contenir le réchauffement à 2 °C, l’économie mondiale devra investir quelque 89 000 milliards de dollars dans les infrastructures pour les villes, l’énergie et l’aménagement du territoire ainsi que 4 100 milliards supplémentaires pour la transition verte.

    Parallèlement, les pays développés s’efforcent de respecter leur engagement de 2010 de mobiliser 100 milliards de dollars par an d’ici 2020 auprès de sources publiques et privées pour financer l’atténuation et l’adaptation au changement climatique dans les pays en développement. La concrétisation de cette promesse sera importante pour obtenir la confiance nécessaire à la conclusion attendue d’un nouvel accord international lors de la conférence internationale sur le climat de Paris, fin 2015.

    Mobiliser des milliers de milliards pour le climat : http://www.banquemondiale.org/fr/news/feature/2015/04/18/raising-trillions-for-climate-finance

  6. Je ne pleurerai pas sur le licenciement d’un climatosceptique. Que cela vous plaise ou non, le consensus scientifique sur le climat est presque aussi fort que celui sur les OGM.

    Vous ne pouvez pas vous baser sur l’état de la science quand cela vous plait (la non dangerosité des OGM) et l’ignorer superbement quand cela nous plait pas (le réchauffement climatique d’origine anthropique). Sinon vous ne valez pas mieux que les guignols écolos que vous brocardez (à juste titre).

    1. bonjour
      Je suis d’accord avec Bugul Noz, il existe un consensus sur le climat, et cela ne peut être nié.
      De même qu’il est insupportable d’entendre les mensonges répétés à longueur de temps par nos marchands de peurs sur les ogm, il est anormal de faire la promotion d’une théorie qui nie le consensus sur le climat.
      Je ne suis pas fan du GIEC, il est dommage qu’il y a un mélange entre scientifique et politique.
      Mais ce ne sont pas les arguments GIEC qui est pertinent, ce sont les arguments de la communauté scientifique qui le sont et il est dommage de ne pas en tenir compte.

      1. Argument d’autorité: il n’y a pas de consensus.
        Qu’il y ait eu un réchauffement, presque personne ne le nie. C’est l’origine qui prête à débat.
        Et la part anthropique est sans doute largement surestimée.
        D’autre part, pourquoi diable un réchauffement serait forcément néfaste? Un refroidissement le serait beaucoup plus.
        Derrière ce débat (ou absence de débat), se cache une vision malthusienne du monde.

        1. Refuser une vison malthusienne du monde ne suffit pas à réfuter l’origine anthropique de réchauffement. Il s’agit de science, pas de morale.

          1. bien vu Bugul noz :

            peine perdue , vous perdez votre temps .
            Autant convaincre un curé que dieu n’existe pas.

            Leur radicalité les éloigne d’un débat qui est maintenant monopolisé par les zécolos .La réalité d’une augmentation de la température moyenne de l’atmosphère de la Terre est une évidence.
            Plus moyens de peser sur les choix de sources d’énergie et de façon de vivre , car l’opposition systématiques aux zécolos c’est marginalisé par sa radicalité et son obscurantsime.
            Grosse erreur.

          2. « Il s’agit de science, pas de morale »
            Aïe, justement, la science est particulièrement malmenée dans cette affaire.
            Il suffit de se pencher un peu sur la question pour s’apercevoir qu’on est loin du compte.
            Et de prendre des décisions lourdes de conséquences, surtout pour les plus faibles, sur des bases scientifiques ténue.
            Ce n’est pas un hasard si les pays africains, l’Inde sont plus que rétifs à une limitation de leur « production de CO2 ». L’occident voudrait freiner leur développement qu’il ne s’y prendrait pas autrement.

          3. « Il s’agit de science, pas de morale. »

            En ce qui concerne le RC(A), il ne s’agit pas de science mais de politique – et cela, dès le début ! 🙄

          4. @oger,
            @Bugul Noz,
            « La réalité d’une augmentation de la température moyenne de l’atmosphère de la Terre est une évidence. »
            Quant à la part anthropique dans le RC, tout reste déterminer… intervalle de confiance limité. Les études sont en cours – si on comprend bien ce que dit Mme V. Masson-Delmotte (Directrice de recherche au CEA, membre d’un groupe de travail du Giec).

        2. https://latheierecosmique.wordpress.com/2015/09/24/trad-oui-il-y-a-un-fort-consensus-sur-le-changement-climatique/
          [Trad] Oui, il y a un fort consensus sur le changement climatique
          Conclusions

          En conclusion, la majorité des arguments présentés contre Cook et al. sur-interprètent ce que les auteurs ont fait ou trouvé. La réalité est qu’ils ont analysé un bloc massif de la littérature, contrôlé leurs biais personnels en permettant aux auteurs de classer eux-mêmes leur article, et ont trouvé environ 97% d’accord sur le RCA. Est-ce que cette étude est parfaite ? Non. Si je l’avais conduite, j’aurais certainement fait certaines choses différemment, mais aucun des problèmes de cette étude n’est suffisamment sérieux pour qu’on s’attende à un résultat très éloigné des 97%.

          1. @JG2433 :
            Merci pour ce lien que je ne connaissais pas.

            Les deux articles « contradictoires » ne sont pas basés du tout sur les mêmes éléments.

            Celui que vous donnez en lien (d’après ce qu’en dit votre article) est basé sur sur les réponses de 1868 scientifiques à un questionnaire. Le chiffre mis en exergue dans votre lien est (43% seulement) est basé sur une série de raisonnement douteux en lien avec la certitude exprimée par les scientifiques.
            Le dossier original ne me semble pas raconter pas la même histoire du tout…
            http://www.pbl.nl/sites/default/files/cms/publicaties/pbl-2015-climate-science-survey-questions-and-responses_01731.pdf

            L’article de Cook et. al. décrit sur le blog La Théière Cosmique, est basée sur l’analyse de 11 944 articles scientifiques portant sur le réchauffement climatique (soit 29 083 auteurs, donc 29 083 scientifiques).

            Je cite le blog de la théière :

            « Sur les 11 944 articles examinés, 32,6% entérinaient l’idée du changement climatique anthropique, 0,7% le rejetaient, et 66,7% étaient incertains ou ne prenaient pas position. Les auteurs ont sélectionné au hasard 1 000 articles parmi ces derniers et ont examiné attentivement leurs résumés pour déterminer s’ils exprimait effectivement une incertitude (par exemple « alors que la part anthropique du réchauffement global est incertaine… ») ou s’ils ne faisaient tout simplement aucune déclaration à ce propos. Ils virent ainsi que seulement une toute petite partie (0,3% des articles) étaient réellement incertains, le reste ne faisant simplement aucune déclaration. De là, ils mirent en évidence que sur les articles qui exprimaient une position sur le changement climatique (accepté, incertain ou rejeté), 97% entérinaient le réchauffement anthropique. »

            Ce me semble être un indicateur de consensus nettement plus fiable car basé sue un échantillon nettement plus important et, surtout, sur les articles scientifiques eux mêmes, c’est à dire sur les données expérimentales scientifiquement recevables.

          2. Sur la « Théière » au § « Sans se soucier de la mesure exacte cependant, il y a toujours un fort consensus. L’ampleur de l’impact anthropique est toujours débattue, mais la simple idée que nous causons le changement climatique est « réglée ». »
            Avant la note de fin, dont le ton ne laisse pas voix au chapitre, en gros c’est « circulez y’a rien à voir », le mot « réglé » en revanche renvoie sur un site dont le billet édifiant a occasionné des commentaires plutôt « remontés » sur cette fameuse étude de Cook & al, un certain bob n’hésite pas à parler de fraude dans la méthodologie qui exclue volontairement ceux dont les travaux n’ont pas atteint au moins 20 publis peer-review.
            AMHA agir de la sorte est fort méprisant et, dès lors que nous sommes avec une science « naissante », semble vouloir exclure nombre de scientifiques forcément aptes à traiter du sujet, des géologues aux physiciens en passant par des chimistes ou des mathématiciens.

            Un mathématicien a par exemple épinglé UNE erreur parmis de nombreuses autres du rapport pour les décideurs, son exposé est particulièrement éclairant sur la bouillie indigeste envoyée aux dirigeants et qui prouve qu’aucuns de ceux-ci n’ont pu le lire ou n’en ont retenu que ce que « les résumeurs » ont laissé apparaitre de plus « parlant », les fameux 2° à ne pas dépasser!

            https://youtu.be/BisEbFRV0mw
            Ne pas oublier d’ouvrir dans un autre onglet ce lien, c’est pour avoir les diapos en même temps!
            https://docs.google.com/presentation/d/1WF8wIuBVRR3FUsM6i8BaEyyUlLViLlo2PaHtKqnwC1I/edit

          3. @ Rageaous

            Je n’ai pas tout compris à votre réponse mais « Bob » commet une erreur factuelle concernant l’article de Cook et al. :

            « Avant la note de fin, dont le ton ne laisse pas voix au chapitre, en gros c’est « circulez y’a rien à voir », le mot « réglé » en revanche renvoie sur un site dont le billet édifiant a occasionné des commentaires plutôt « remontés » sur cette fameuse étude de Cook & al, un certain bob n’hésite pas à parler de fraude dans la méthodologie qui exclue volontairement ceux dont les travaux n’ont pas atteint au moins 20 publis peer-review. »

            L’article de Cook et al. n’a absolument pas exclu les articles des chercheurs ayant publié au moins 20 articles sur le sujet. C’est une confusion avec l’étude de Anderegg et al. (2010).

          4. @ Bugul Noz
            « L’article de Cook et al. n’a absolument pas exclu les articles des chercheurs ayant publié au moins 20 articles sur le sujet. »

            Ce n’est pas ce que rapporte Bob dans un de ses commentaires:
            « Yep.They defined their data acceptance of peer reviewed paper and found over 12,000 papers that met their criteria.
            Then they threw away over 8,000 of those papers because, on second thought, they didn’t like them. »
            Et pour enfoncer le clou de l’étude de Cook « His methodology is deceptive and I believe it is dishonest. »

            Et sur la + grande probabilité d’être publié en faisant montre bien sûr d’être en phase avec le consensus (commentaire de Jim)
            « Of course, scientists are like anyone else and suffer from confirmation bias so it is vastly easier to get published when you agree with the consensus. »
            En faisant remarquer, un peu plus loin, des financements + aisés conditionnés aux sujets favorables au consensus… (ce n’est pas la première fois qu’on l’entend dire 🙄 )

            Sous ce prétexte de consensus, la règle de la majorité qui fait autorité, il ne peut décemment être ignorés ceux, anciens ou « éliminés d’entrée » (sur LE critère du PR x20…) du GIEC, bref tout ceux qui affichent un sceptissisme étayé:
            http://tinyurl.com/22u4rww auquel cas ce n’est plus de la science!

            Raillés pour leurs avis dissonants à la « Cause », ils n’en sont pas moins d’éminents chercheurs, c’est attristant la tournure que prend cette affaire climatique pour la Science.

          5. @ Rageous :

            Je note que l’argument « 20 articles minimum » devient « exclusion de 8000 articles qui ne plaisaient pas aux auteurs ». C’est de toute façon une accusation purement gratuite. Le billet publié sur la Théière Cosmique détaille par le menu le protocole suivi par Cook et al.

            Le chiffre de 8 000 correspond aux 67% d’articles qui, au premier examen, ne donnaient aucune indication claire sur le réchauffement. Un échantillon de ces articles a fait l’objet d’analyses plus poussées pour essayer de les répartir selon leur position sur l’origine du réchauffement climatique.

            Encore une fois, tout est clairement expliqué. Qui est « dishonest » (et le prouve) ?

            Concernant le consensus, c’est amusant 5′ mais on ne peut pas à la fois soutenir qu’il n’y a pas de consensus et à la fois que les études statistiques sont biaisées car les scientifiques se calent sur… le consensus.

            A un moment donné il faut choisir.

            PS : l’argument du biais de financement est quand même plus crédible quand il est brandi par les dingos du bio que par des gens potentiellement soutenus par l’industrie pétrolière.

          6. @ Bugul Noz
            « PS : l’argument du biais de financement est quand même plus crédible quand il est brandi par les dingos du bio que par des gens potentiellement soutenus par l’industrie pétrolière. »
            Oui comme WWF, GP (qui participent aux travaux gieciens) et qu’EXXON « achète » pour avoir une paix royale…
            Ou comme l’un de ces instigateurs historique, M.Strong, qui ont monté ce « machin » onusien qu’est le GIEC, parti depuis se planquer en Chine après le scandale pétrole contre nourriture?
            Parlez-vous peut-être de l’ancienne mission chez EXXON du nouveau Pdt du GIEC?
            Ou de TOTAL devenu un partenaire de marque à la COP21?
            Epargnez-nous ce genre de remarques!

            Ne faite pas semblant de ne pas comprendre; le consensus n’est pas la science, lorsqu’on découvre comment est imposé aux chercheurs la périlleuse entreprise de faire coller les modèles, d’exclure tout ce qui n’est pas en faveur du RCA, en réalité d’appliquer l’auto-censure pour ressortir le tout en certitudes à l’attention des politiques.
            Comme vous ne répondez pas sur la com’ ridicule de Jouzel, je vous la fais;
            mué en clown, il est au cirque ce que ce scientifique glaciologue est au GIEC, vice-président, chargé de mission des prédictions alarmistes sur la prochaine apocalypse à partir des modèles « qui vont bien » et visiblement peu lui importe s’il doit en bouffer son chapeau!

          7. @Rageous :

            « Oui comme WWF, GP (qui participent aux travaux gieciens) et qu’EXXON « achète » pour avoir une paix royale… Ou comme l’un de ces instigateurs historique, M.Strong, qui ont monté ce « machin » onusien qu’est le GIEC, parti depuis se planquer en Chine après le scandale pétrole contre nourriture? Parlez-vous peut-être de l’ancienne mission chez EXXON du nouveau Pdt du GIEC ? Ou de TOTAL devenu un partenaire de marque à la COP21 ? »
            Vous parlez de biais de financement ? Prouvez les ! Votre accumulation d’anecdotes ne prouve absolument rien.

            « Ne faite pas semblant de ne pas comprendre; le consensus n’est pas la science, lorsqu’on [qui ?] découvre comment [mais oui, comment ?] est imposé aux chercheurs la périlleuse entreprise de faire coller les modèles, d’exclure tout ce qui n’est pas en faveur du RCA, en réalité d’appliquer l’auto-censure pour ressortir le tout en certitudes à l’attention des politiques. »
            Donc « on » (les illuminatis ?) impose (comment ?) le consensus et les états, ces benêts dépensiers, gobent le tout et sont prêts à dépenser des fortunes et à réorienter leurs politiques énergétiques ? Et les firmes pétrolières, ces douces agnelles pacifiques et naïves, dont l’existence même est potientiellement remise en cause, seraient incapables de contrer ce « on », si ce n’est en finançant Greenpeace et le WWF ? Sans déconner ?

            Et pour le consensus sur la technique OGM (sans dangerosité particulière), ça marche aussi ? Et pour les cancers liés au tabac ? Et pour l’astrologie ?

            Je répète la conclusion de Cook et al. (puisque les argument foireux, que vous avez repris de sites qui pensent comme vous, sont mensongers
            ) : 97% des articles qui s’intéressent à l’origine du réchauffement penchent pour une cause anthropique.
            Ca ne veut pas dire que c’est vrai mais, au mimnimum, cela devrait inciter les détracteurs de cette théorie à argumenter plutôt qu’à se pencher sur des photos un peu ridicules des scientifiques « de l’autre bord », à mentir éhontément même sur des articles plutôt simples à comprendre (comme celui de Cook et al., alors sur les articles complexes…) ou à délirer sur les complots et la « main invisible » d’on ne sait qui.
            Après tout, c’est ce que les scientifiques qui ont défié le consensus ont toujours fait (en tout cas, ceux dont on se souvient).

            « Comme vous ne répondez pas sur la com’ ridicule de Jouzel, je vous la fais ; mué en clown, il est au cirque ce que ce scientifique glaciologue est au GIEC, vice-président, chargé de mission des prédictions alarmistes sur la prochaine apocalypse à partir des modèles « qui vont bien » et visiblement peu lui importe s’il doit en bouffer son chapeau ! »

            Pour reprendre une expression lue sur le blog de la théière (à propos du passage de Séralini dans « la tête au carrée » : Il n’y a pas à dire, la critique factuelle, quand on n’est pas habitué ça surprend.

          8. @ Bugul Noz
            « Votre accumulation d’anecdotes ne prouve absolument rien. »
            Que voulez-vous, je m’adapte aux vôtres, d’assertions, sans preuves…

            « On » est un con, je sais! Mais je doute que vous n’ayez pas, ne serait-ce que par curiosité, pris connaissance des mails dévoilés dans l’affaire du (je devrais dire des) Climate Gate avec entre autres ce petit « truc » génant qu’il fallait camoufler ou appris les raisons qui ont amené certains scientifiques, plus intègres semble-t-il, pour claquer la porte du GIEC…

            Oui, c’est une grosse machine de guerre et les pétroliers dans le viseur jouent la stratégie, la preuve « on » les retrouve comme partenaires ou associés à des engagements plus « verts » ou plus escrolos, au choix!
            Quant au coût, les spéculations, taxes, pénalités et condamnations, sans parler du chantage fait aux gvt, nous montrent déjà la disponibilité de sommes mirifiques! Et pour que personne ne bronche (pas comme pour le sauvetage des banques) il faut absolument convaincre tout le monde, une apocalypse climatique c’est imparable!

            Les « arguments foireux que j’ai repris » sont issus de votre lien « la théière » et des renvois inclus dans le billet!

            « 97% des articles qui s’intéressent à l’origine du réchauffement penchent pour une cause anthropique. »
            Ce n’est plus un « penchant » c’est asséné comme une vérité! à 97% 🙂

            “Et scientifiquement ?
            Avec une telle hausse limitée des températures, on espère possible de s’adapter au réchauffement climatique. Si la hausse atteint les 4 degrés d’ici à la fin du siècle alors le réchauffement sera lourd de conséquences et tous les voyants seront au rouge. Avec 2 degrés, certes les océans feront face à une acidification accrue qui affectera la majorité des coraux et la montée du niveau des mers atteindra 40 à 50 centimètres par endroit, mais cela se fera progressivement, nous laissant du temps pour nous adapter.
            Comment les scientifiques se sont justement approprié cet objectif ?
            Le chiffre a fait l’aller-retour entre les politiques et les scientifiques. Le Giec évoquait déjà cet objectif dans son 4e rapport en 2007, mais c’est vraiment à partir du 5e rapport sorti en 2013 et 2014 que les chercheurs l’étudient, proposent des solutions pour parvenir à stabiliser l’effet de serre.”

            Je ne vous tire pas le portrait de l’auteur de ce § vous l’aurez reconnu entre milles!

            Ah, il dit aussi que « 2 degrés est un objectif politique »
            La science est devenue la bonne conseillère et…la bonne poire! Un alibi sous forme de consensus à 97% …

            Pour ma source c’est « un site qui pense comme vous », ça tombe bien, non?

          9. @ Rageous :

            « @ Bugul Noz
            « Votre accumulation d’anecdotes ne prouve absolument rien. »
            Que voulez-vous, je m’adapte aux vôtres, d’assertions, sans preuves… »

            Quelles assertions sans preuves ?

            « On » est un con, je sais! Mais je doute que vous n’ayez pas, ne serait-ce que par curiosité, pris connaissance des mails dévoilés dans l’affaire du (je devrais dire des) Climate Gate avec entre autres ce petit « truc » génant qu’il fallait camoufler ou appris les raisons qui ont amené certains scientifiques, plus intègres semble-t-il, pour claquer la porte du GIEC… »

            Une fois encore, vous procédez par allusion. Exposez donc les faits qui prouveraient le « biais de financement » des publications scientifiques sur le sujet (puisque c’est ce dont nous parlons, et non du GIEC, soit dit en passant).

            Oui, c’est une grosse machine de guerre et les pétroliers dans le viseur jouent la stratégie, la preuve « on » les retrouve comme partenaires ou associés à des engagements plus « verts » ou plus escrolos, au choix!
            Quant au coût, les spéculations, taxes, pénalités et condamnations, sans parler du chantage fait aux gvt, nous montrent déjà la disponibilité de sommes mirifiques! Et pour que personne ne bronche (pas comme pour le sauvetage des banques) il faut absolument convaincre tout le monde, une apocalypse climatique c’est imparable! »

            Hamlet, acte II scène 2 : « Words, words, words ».

            « Les « arguments foireux que j’ai repris » sont issus de votre lien « la théière » et des renvois inclus dans le billet! »

            Alors précisons pour le lecteur que le billet publié sur la Théière défend la validité de ‘article de Cook et al. Ce billet renvoie effectivement à des sources d’un avis différent afin que chacun puisse se faire son opinion.
            Il se trouve que Rageous a repris consécutivement deux énormités tirés des commentaires issues de ces liens (le coup des 20 publications exigés puis le coup des 8 000 articles éliminés arbitrairement). Les critiques reprises sont tout simplement fausses, que puis-je ajouter ? La méthodologie de Cook et al. est décrite, que puis-je faire de plus ?

            « « 97% des articles qui s’intéressent à l’origine du réchauffement penchent pour une cause anthropique. »
            Ce n’est plus un « penchant » c’est asséné comme une vérité! à 97% 🙂 »

            Vous ne trouverez jamais de consensus à 100%. Sur la dangerosité de la technique OGM par exemple. Vous trouverez toujours des voix dissonantes. Ce seront parfois des Wegener (avec des arguments forts) mais le plus souvent ce seront des Séralini (avec des arguments foireux et des théories du complot).

            « Pour ma source c’est « un site qui pense comme vous », ça tombe bien, non? »

            Vous vous méprenez. Le réchauffement climatique n’est pas du tout un sujet qui me passionne. Je n’ai d’ailleurs pas de bases scientifiques assez solides dans les matières concernées pour prendre part au débat scientifique (c’est un frein pour moi, pas pour tout le monde…). Cela ne m’empêche pas, par contre, d’être cohérent e, bien évidemment, de relever les incohérences des autres (ce fut l’objet de mon premier message sur le fil).

            L’existence du consensus scientifique sur le sujet et ce qu’il implique sont en revanche faciles à défendre.

          10. @ Bugul Noz

            Déjà qu’il est assez difficile de ne pas se planter pour garder la chrono des posts, j’essaie de ne pas alourdir mes réponses en citant (comme vous le faite à chaque fois) la totalité de vos écrits, alors faite un effort pour ne pas mélanger mes réponses.

            Alors vos assertions sans preuves c’est je cite « de gens potentiellement soutenus par l’industrie pétrolière. »
            J’y ai répondu avec quelques exemples qui entachent fortement les défenseurs du RCA.

            Quand je parle des travers que l' »on » a pu découvrir avec les e-mails ça rejoint cette déclaration de votre site « la théière »:
            « Sans se soucier de la mesure exacte cependant, il y a toujours un fort consensus. L’ampleur de l’impact anthropique est toujours débattue, mais la simple idée que nous causons le changement climatique est « réglée ». »
            C’est « toujours débattu » (on a de la chance…) mais quelque soit l’avancée des connaissances, ça ne changera rien au précepte de départ et vu comme on a cornaqué les « bons » scientifiques ce ne peut plus être « discuté ».
            C’est la raison pour laquelle vous parlez « d’énormités » et de « critiques tout simplement fausses » aux commentaires soulevés à propos du Consensus.
            Pourquoi cela vous dérange-t-il à ce point? Parce que c’est, seulement, 3% d’incertitudes, elles devraient être balayées et ignorées?
            Un consensus à 100% n’en est plus un!

            Ce qui vous amène à dire « L’existence du consensus scientifique sur le sujet et ce qu’il implique sont en revanche faciles à défendre. »
            Expliquez-moi pourquoi ces censures et invectives à l’encontre des voix divergentes?
            Pourquoi ce déploiement de moyens (qui nous coûte une blinde) tout aussi imbéciles que grotesques et qui nous rappelle pour certains des souvenirs de propagandes étatistes détestables?
            http://tinyurl.com/pcdk2kd
            + le train du climat
            + le déplacement du président devant un glacier islandais
            + l’arche de noé climatique en plexi
            etc.

            C’est vous qui brandissez la théorie du complot, je me contente de faits qui pour le moins laissent songeur sur la tournure que prend cette théorie…
            Bientôt un tribunal international des crimes climatiques? Encore une idée pourrie qui fait son chemin…

          11. @Rageous,

            C’est exact, l’ergonomie du forum ne permet pas de rendre les citations claires et évidentes. Dont acte. Vos propos seront entre ***

            *** « Alors vos assertions sans preuves c’est je cite « de gens potentiellement soutenus par l’industrie pétrolière. »
            J’y ai répondu avec quelques exemples qui entachent fortement les défenseurs du RCA. »***

            Donc, selon vous, quand j’indique que l’industrie pétrolière à largement les moyens de financer les chercheurs (et les lobbys pro réchauffement), c’est d’une part une affirmation mensongère (les firmes pétrolières n’ont dont pas ces moyens ? C’est bien ce que vous soutenez ?) et, d’autre part, vous me « contredisez » en « montrant » qu’il existe des « connections » entre ces mêmes industries et les partisans de l’origine anthropique du réchauffement. Donc en fin de compte, selon vous, l’industrie du pétrole ne peut se défendre qu’en finançant ses propres adversaires, c’est bien cela ?

            *** »C’est la raison pour laquelle vous parlez « d’énormités » et de « critiques tout simplement fausses » aux commentaires soulevés à propos du Consensus.
            Pourquoi cela vous dérange-t-il à ce point? Parce que c’est, seulement, 3% d’incertitudes, elles devraient être balayées et ignorées? ***

            Pas du tout. Simplement quand vous dites que cette étude est contestable car les auteurs n’ont sélectionné que les auteurs ayant publié au moins 20 articles, c’est tout simplement FAUX. Ce n’est pas du tout ce qui a été fait dans Cook et al., point barre.
            Quand vous poursuivez en prétendant que 8 000 articles ont été éliminés, je cite « parce qu’ils ne plaisaient pas aux auteurs », c’est, là encore factuellement FAUX. Ce n’est toujours pas ce qui a été fait dans Cook et al., point barre.

            C’est tout de même effrayant de devoir faire des mises au points telles que celles là !

            *** « Un consensus à 100% n’en est plus un! » ***

            J’ai déjà largement donné mon point de vue sur ce qu’il fallait attendre du consensus sans que vous vous donniez la peine de répondre à un seul de mes argument.

            Pourriez-vous au moins, s’il vous plait, m’indiquer si, selon vous, il existe un consensus scientifique sur la sûreté des techniques OGM ? Et, dans l’hypothèse ou il n’en existerait pas, ce que vous en concluriez ?

            ***Ce qui vous amène à dire « L’existence du consensus scientifique sur le sujet et ce qu’il implique sont en revanche faciles à défendre. »
            Expliquez-moi pourquoi ces censures et invectives à l’encontre des voix divergentes?***

            Pffff….. Vous parlez toujours du débat scientifique ? Parce que votre propension à déplacer tout le temps l’objet du débat est franchement lassante.

            *** »C’est vous qui brandissez la théorie du complot, je me contente de faits qui pour le moins laissent songeur sur la tournure que prend cette théorie… »***

            Tout à fait : je brandi la théorie du complot car vous parlez d’une force obscure qui agirait par des moyens tout aussi obscurs pour empêcher les scientifiques hostiles à la thèse du RCA de publier leurs articles. C’est bel et bien de la théorie du complot.
            Où alors vous soutenez sérieusement que les revues sont à la botte de Greenpeace, du WWF ou de M. Strong (pour reprendre vos « faits ») ?

      2. @ aatea
        Un consensus sur quoi? Un réchauffement? anthropique? ou un changement climatique comme il y en a eu depuis que l’on peut les répertoriés?…

        « Quand on vous dit qu’on sait que, ce n’est plus de la science, c’est du dogme »
        (PATRICK DE WEVER, géologue)

        https://www.youtube.com/watch?v=guSa_D33nr4

      3. Consensus sur les observations, mais pas sur la fiabilité des modèles, jusqu’à présent ils ont déjà du mal à reconstruire les évènements passés, alors prédire l’avenir…

    2. @ Bugul Noz
      « Je ne pleurerai pas sur le licenciement d’un climatosceptique. »

      Stupide, lui-même ne s’en réclamant pas!
      Mais si vous ne trouvez rien à redire sur la façon dont il est écarté par sa direction, un service public censé représenter le pluralisme des idées, vous êtes parfaitement en phase avec la pensée-unique et son interdiction de penser différemment que le pouvoir en place!

      1. Si ce n’est par sa présentation du bulletin météo de France 2, qui connait ce monsieur ? S’il n’avait pas eu cette qualité, qui aurait publié son bouquin ? Qui l’aurait invité pour en parler ? Qui l’aurait acheté ?

        Ses actes publics engagent effectivement la réputation de son employeur et je ne trouve rien à redire à ce qu’il en réponde.

        1. si vous aviez lu son livre, vous sauriez que les présentateurs météo ont été sollicité par le ministère des affaires étrangères et celui de l’écologie pour qu’ils agrémentent leurs présentations quotidiennes de catastrophes climatiques attribuées évidement au RCA.
          C’est clairement un cas de journaliste qui défend sa liberté de pensée. Il est surprenant que la profession ne se manifeste pas pour le défendre. Il ne fait sans doute pas partie du sérail.

          1. @ isoproturon
            « Il est surprenant que la profession ne se manifeste pas pour le défendre. »

            Ils laissent ce courageux « vilain petit canard » se démerder!

            « Laurent Fabius, lors d’une réunion, leur déclara « vous trouverez bien une ou deux catastrophes à raconter ». Ultérieurement, les présentateurs découvrirent avec surprise que leur rencontre avec Ségolène Royal fut médiatiquement annoncée « La météo s’engage pour le climat » ; la ministre voulut leur faire prendre idéologiquement parti : « Vous êtes en première ligne ». L’ONU en fit de même : « Aujourd’hui vous n’êtes plus seulement des relais mais des partenaires de la COP21. » La confusion des genres entre science et politique s’opère ainsi par la pression du second sur le premier, les présentateurs météo devenant contre leur gré les « ambassadeurs du climat ». »

            http://www.mycop21.com/actualites/article/climat-investigation-de-philippe-verdier-dynamitage-en-regle-des-mensonges

    3. « le consensus scientifique sur le climat »

      Ledit consensus se cantonne aux seuls contributteurs travaillant pour le Giec !

      Quelques citations à méditer :

      « C’est malhonnête de prétendre que 2500 éminents scientifiques du GIEC ont atteint un consensus sur l’influence significative des activités humaines sur le climat. Ce consensus concerne seulement une petite douzaine d’experts dans les études de détection et d’attribution. »
      Mike Hulme, Pr Science climatique à l’University of East Anglia, Avril 2010

      « C’est un mensonge éhonté colporté par les médias que de faire croire qu’il y aurait juste une frange marginale de scientifiques sceptiques sur l’origine humaine du réchauffement climatique. »
      Stanley B Goldenberg, spécialiste des ouragans à la NOAA

      Et c’est ainsi que…

      « Le débat est terminé. Il s’agit désormais de discuter des solutions pour résoudre le problème [du réchauffement climatique]
      Ban Ki-moon, Sec Gén. de l’ »ONU, conférence de Bali Déc 2007

      Ce que les grands médias se sont empressés d’appliquer :

      « Non seulement les journalistes n’ont PAS à rendre compte de ce que disent les scientifiques sceptiques. Ils ont la responsabilité de ne PAS en rendre compte. »
      Ross Gelbspan, Editeur du Boston Globe, juillet 2000

      Il n’empêche…

      « On doit dire clairement qu’on veut redistribuer de facto la richesse grâce à la politique climatique. On doit se débarrasser de l’illusion que la politique climatique internationale est une politique d’ordre écologique. »
      Ottmar Edenhofer, responsable du Groupe de Travail 3 du GIEC

      1. Ce que je viens d’écrire ci-dessus sur le comportement des médias de masse se pratique aussi de façon tout aussi courante à tous les niveaux.
        En voici un exemple, on ne peut plus « caricatural » – que je reprends du post 214 JC Abbé | 17/10/2015 @ 14:05
        Lien : http://www.skyfall.fr/?p=1611#comment-138863

        Obscurantisme climatique
        Thierry Piou, signataire du manifeste CR44 pour “une information objective et scientifique sur le changement climatique” (http://www.futuroscopie.com/file/Manifeste-CR44.pdf) était invité à donner une conférence au Croisic sur le changement climatique. A cinq jours de l’échéance, cette conférence est annulée par le Président de l’association écolo, organisatrice. Les motivations ne manquent pas de sel (de Guérande …) :

        Bonjour Monsieur,
        > > Nous regrettons de devoir annuler votre intervention programmée le 23 octobre au Croisic.
        > > Votre dernière réponse à Christian Biaille qui vous demandait d’adapter votre exposé comme vous vous en étiez engagés lors de notre rencontre le 20 juin dernier n’est pas satisfaisante, tant en ce qui concerne le fond que la forme.
        > > Notre mission d’association de protection de l’environnement en presqu’île du Croisic ne peut pas porter un message militant d’opposition aux thèses exprimées par le GIEC.
        > > Nous avions accepté avec intérêt de vous accueillir pour écouter les arguments pointant les faiblesses du courant de pensée dominante, comptant sur l’esprit critique de notre auditoire pour se faire une opinion.
        > > Mais nous ne pouvons pas prendre le risque d’accueillir un militant de la cause adverse sans pouvoir de contrôle.
        > > Nous regrettons vivement que vous n’ayez pas crû bon d’adapter votre exposé.
        > > Nous avons déjà entrepris d’annuler tous les vecteurs de communication que nous avions lancé pour les invitations.
        > > Cordialement
        > > Gilles PELON
        > > président CA DECOS

        Le brave président craint que des propos mettant en cause le fonctionnement du GIEC ne viennent ébranler la religion de ses ouailles ; mieux vaut se barricader tout en militant pour une écologie participative, ouverte et accueillante !

      2. @ JG2433

        « le consensus scientifique sur le climat » Ledit consensus se cantonne aux seuls contributteurs travaillant pour le Giec !

        >>> Le « consensus »!! Mon c…….

        http://blog.turgot.org/index.php?post/HL-R%C3%A9chauffement

        Les faits sont là : depuis le début de 1997, la température moyenne du globe a cessé d’augmenter (voir graphique ci-dessus). Même Rajendra Pachauri, le Président du GIEC, vient de le reconnaître. Le mouvement de réchauffement climatique semble s’être arrêté.
        Fait particulièrement notable, à souligner, cette stabilisation du réchauffement des températures s’est produite alors même que, durant la même période, la teneur en CO2 de l’atmosphère est passée de 370 parts par million (ppm) à 390 ppm,
        Etc…..

    4. @ Bugul Noz

      « Je ne pleurerai pas sur le licenciement d’un climatosceptique. Que cela vous plaise ou non, le consensus scientifique sur le climat est presque aussi fort que celui sur les OGM.  »

      >>> La question fondamentale n’est pas tant le licenciement que le pour quoi et le comment du dit licenciement!!!

  7. L’énorme différence , c’est qu’en France , personne n’a jamais pu faire état dans un média d’audience nationale de la non dangerosité des OGM …

    1. « la non dangerosité des OGM »
      c’est impossible à prouver la non dangerosité de quelque chose.
      Peux tu me prouver l’inexistence des fantômes?
      Non? Donc, les fantômes existent.

    2. @ Raoul-Hugues

      « L’énorme différence , c’est qu’en France , personne n’a jamais pu faire état dans un média d’audience nationale de la non dangerosité des OGM  »

      >>> Encore un qui a tout compris! Je ne sais pas grand’chose mais j’en cause quand même! Ce n’est pas parce qu’on n’a rien à dire, qu’il faut fermer sa gueule (Audiard)

      On ne PEUT PAS prouver le « négatif »!

    3. « ….personne n’a jamais pu faire état dans un média d’audience nationale…. »

      >>> Ni nulle part ailleurs parce que ce n’est PAS faisable…….

      1. Les statistiques sont en général focalisées effectivement sur la différence, le fait de ne pas démontrer la différence a longtemps été considérée, à tort, comme l’égalité même si des tests d’équivalence existaient mais leur lourdeur et surtout le nombre de répétitions astronomique nécessaire conduisait le plus souvent à ne pas pouvoir conclure.

        Impossibilité de conclure avec des tests d’égalité également au vu du nombre de paramètres mesurés, il y a toujours un très grand nombre de paramètres mesurés et soumis aux tests statistiques pour lesquels l’égalité ne peut être établie voire par le simple fait du hasard la différence, avec les tests classiques, être significative. Pour mesurer le risque d’erreur venant du grand nombre de paramètre, il est attendu une proportionnalité dans l’effet pour que la différence ait vraiment du sens.

        l’égalité c’est la non différence entre l’ancienne variété ( non modifiée) et la nouvelle ( modifiée par la transgénèse), égalité que l’on qualifie rapidement de non dangerosité, rapidement puisque qu’on peut mesurer une différence pour un paramètre sans conclure sur ses conséquences, la valeur du paramètre mesuré et soumis au test statistique peut être différente sans qu’il y ait dangerosité .

        C’est la raison pour laquelle l’EFSA a proposé l’introduction à la fois de tests d’équivalence très lourds et souvent non conclusifs et une comparaison par rapport à une série de comparateurs, variétés classiquement cultivées non modifiées et anciennnes , considérées, a tort ou à raison comme sans danger ( en particulier pour des tomates ou des pommes de terre qui malgré des teneurs en solanine et autres alcaloïdes sont considérées comme saines sur la base de l’empirisme, c’est vieux donc c’est bon).

        On se reportera à http://www.efsa.europa.eu/sites/default/files/scientific_output/files/main_documents/1250.pdf

        Sur la même base si l’on compare les farines de blé de différents champs de blé entre elles et même au sein d’un même champ, on va trouve un nombre infini de différences, dès lors que l’on multiplie les paramètres mesurés sans que cela inquiète plus que cela le meuniers et le consommateur, du moins pour l’instant.

        En revanche cette comparaison a du sens si ces paramètres sont des métaux lourds dont le plomb, le mercure, le cadmium ou l’arsenic, les mycotoxines, les alcaloïdes de l’ergot du seigle, les graines de plantes toxiques ou plutôt les substances qui les composent, des dioxines…..

        Mais les différences pour les OGM portaient sur des paramètres souvent plus basiques en sus des tests sur les rats mais là aussi avec toute la difficulté de tests d’équivalence qui auraient porté sur un grand nombre d’animaux pour être conclusifs et la nécessité de limiter le sacrifice d’animaux inutilement.

        La conclusion logique pour les opposants aux OGM est qu’en imposant ces tests d’égalité et en considérant la demande plus ou moins formulée de la société civile de limiter l’expérimentation sur les animaux, l’évaluation des OGM devenait impossible à mener donc de facto excluaient la culture de ces plantes du continent européen.

        Paradoxalement cela excluait la culture de ces plantes, pas leur consommation sur la base de maïs et surtout de soja importés, importation massive, et ne posant pas de pb aux citoyens opposés à leur culture alors que justement ces tests portaient surtout sur les risques liés à leur consommation, mais c’est là un autre paradoxe.

  8. En espérant qu’un froid glacial va se déchainer sur Paris pour la COP21 comme la dernière fois à Copenhague. C’est souvent le pied de nez de la nature aléatoire et espiègle à la prétention et à la connerie des hommes.
    Ce serait risible si cela ne révélait les prémices d’une dictature morale d’EELV et autres petits commissaires du peuple. Aux élections ils font 2% mais ils infiltrent tous les milieux influents de leur venin malsain.

    1. @phylloxer

      Vous confondez CLIMAT et METEO , comme les zécolos .
      Une tempête en peu plus forte et pour eux c’est une preuve du RC.

      1. « Une tempête en peu plus forte et pour [les zécolos] c’est une preuve du RC. »

        Pour les « bénis oui-oui » du réchauffisme :
        Que la température augmente, stagne ou baisse : c’est toujours une preuve et une conséquence du RC(A). 😀

        D’ailleurs quel événement pourrait-il en réchapper ?…
        http://www.skyfall.fr/?page_id=7

  9. A-E > Deux poids deux mesures

    Voire même, *un* poids, deux mesures.

    C’est quoi Skyfall?

  10. Préludes :

    Celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leurs âmes – Machiavel.

    L’argent public n’existe pas, il n’y a que l’argent des contribuables – Margaret TCHATCHER.

    1. L’inquisition est en marche :
      Le Petit Journal reçoit Philippe Verdier, le climato-sceptique dénonçant « un complot » à propos du réchauffement climatique.
      5 questions à Philippe Verdier – Le Petit Journal du 15/10/15 : http://actu.orange.fr/video/culture/5-questions-a-philippe-verdier-le-petit-journal-du-15-10-15-magic_CNT000000eEfq7.html

      Les hyènes sont en action : L’appétit vient en mangeant……. –
      89 000 milliards de dollars + les suppléments (4 100 milliards de dollars + 1 000 milliards de dollars) + les diverses taxes carbones et combustibles fossiles = Asservissement des peuples……

      Tarification du carbone et combustibles fossiles :
      La tarification du carbone et la suppression progressive des subventions aux combustibles fossiles sont deux leviers « que les gouvernements peuvent activer pour libérer un volume croissant de fonds publics ».
      Les ploutocrates : Les dirigeants du FMI, du Groupe de la Banque mondiale et des Nations Unies accueillent « 42 ministres » pour la réunion sur le climat.
      Mobiliser des milliers de milliards pour le climat : http://www.banquemondiale.org/fr/news/feature/2015/04/18/raising-trillions-for-climate-finance

      Dans le même temps : La plupart des états industrialisés sont en faillite, le plus emblématique le Japon avec 247 % de dette / PIB. Ces dettes sont irremboursables……. En fait non, il suffit de confisquer tous les placements en assurance vie, scpi, obligations, compte d’épargne, compte de dépôt, etc….. ou alors nous conter cette fable d’un réchauffement climatique « anthropique »…… Mais au final ce sera la somme des deux solutions…….
      Entre 2007 et 2014, l’endettement mondial a progressé de 57.000 milliards de dollars. Les dettes pesaient l’an dernier 286% du PIB mondial.
      La dette mondiale explose à 200.000 milliards de dollars : http://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/la-dette-mondiale-explose-a-200-000-milliards-de-dollars-861874.html

      Voir ou revoir l’intervention de Philippe de Villiers (de 28 minutes à environ 31 minutes) : Corruption totale et globale, comment utiliser le réchauffement climatique, comment sauver la planète afin de promouvoir, de consacrer, d’aduler nos sauveurs cette ploutocratie.
      45 minutes de révélations … Philippe de Villiers sur Radio Courtoisie : https://www.youtube.com/watch?v=_B2Kzv_auo4 – See more at: https://alerte-environnement.fr/2015/10/13/kkm-derape/comment-page-1/#comment-188302

        1. Pour l’idiot utile roger, la vilaine pustule gauchiste…..
          La dette a été créée par les mêmes qui prétendent nous sauver du réchauffement climatique « anthropique », les ploutocrates maintenant si en effet vous pensez que ce sont les Martiens.
          Ploutocrates qui ont la démocratie vissée au corps, aux tripes comme je suppose la vilaine pustule gauchiste…….
          Donc « Chacun sait (en fait pas roger la vilaine pustule gauchiste) que la dette n’est que de l’impôt différé et que la marque d’une démocratie est que l’impôt est voté par ceux qui vont devoir le payer. Nous collons cependant des impôts énormes (par l’intermédiaire de la dette que nous allons leur laisser) sur nos enfants ou nos petits enfants sans qu’ils aient pu les voter, ce qui est la marque, non pas d’une démocratie, mais d’une démagogie dont le seul but est que la génération actuelle, celle qui vote, ne souffre en aucun cas de ses incontinences ».

          Pour ton petit cul la vilaine pustule gauchiste :
          Le socialisme ne produit rien, il se borne à dissiper ce qu’a créé la société fondée sur la propriété privée des moyens de production. Étant donné qu’il ne peut pas y avoir d’organisation socialiste de la société, toute étape dans la voie du socialisme aboutit à la destruction de l’ordre existant. – Ludwig von Mises.

          1. Pourquoi tout de suite cette catégorisation en gauchiste dès lors qu’on parle de la Dette en la dédramatisant .
            C’est une vision un peu bas de plafond et surtout une méconnaissance crasse du sujet que de penser que la Dette c’est mal.
            Souvent les gens qui ont comme principalement argument politique la chasse à la dette est souvent signe d’une absence d’idée politique.
            La chasse à la dette , c’est comme la chasse au Dahut.

      1. Euh !
        Il travaille sur quelle type d’étude P. de Villiers ?
        il a publié dans Science ou Nature ?

        1. Il a publié un livre sur ce qu’il connait « la politique », donc lors de son intervention il nous fait part de la corruption de la classe politique nationale, européenne et internationale, qu’il a observé toute au long de sa carrière.
          Mars 2007, selon ses propos, il prend définitivement conscience de cette immense corruption sans frontières.
          Il est le témoin au sein du parlement européen d’une réunion ou est présente cette hyper classe mondialiste non élue donc non représentative des peuples d’Europe.
          A aucun moment il ne parle de science climatique, il parle de corruption, il parle de comment utiliser le réchauffement climatique, comment sauver la planète dans le cadre de cette corruption dans ce seul but de flatter, d’encenser, d’oindre cette caste salvatrice corrompue, cette ploutocratie qui a ruiné et asservie les peuples du monde.
          Ici je vous laisse le soin d’écouter l’intervention de Philippe de Villiers à partir de 28 minutes jusqu’à environ 31 minutes (Juste 3 minutes d’attention) : 45 minutes de révélations … Philippe de Villiers sur Radio Courtoisie : https://www.youtube.com/watch?v=_B2Kzv_auo4

          Nul besoin de brandir la théorie du complot, la corruption se fait en plein jour avec l’assentiment des peuples soumis à la violence légale des politiques et gouvernements complices, enfin un consensus en science se nomme un dogme cela relève donc de la religiosité………

          Comment le GIEC a organisé un gigantesque transfert d’argent de tous les citoyens vers quelques bénéficiaires…
          Propagande climatique : bientôt l’apocalypse, c’est sûr… sauf avec notre pognon, heureusement : http://news360x.fr/propagande-climatique-bientot-lapocalypse-cest-sur-sauf-avec-notre-pognon-heureusement/

          1. Philippe de Villiers : le crétin des Alpes de la politique , la version canada dry de Le Pen .

            C’est un populiste pur jus , un Noêl Mamère vendéen.

  11. le consensus en science n’est pas un argument d’autorité,Copernic, Galilée, pasteur, Einstein et quelques autres l’ont largement démontré.
    Quant au consensus en politique si vous en trouvez fuyez

    1. Oui, le consensus n’est pas une preuve (c’est d’un banalité…). J’ai parlé de négation de consensus et non de négation de preuve.

      1. Dans cette affaire ce n’est pas le sort de Philippe Verdier qui est grave, mais le fait de punir un journaliste sous prétexte qu’il n’adhère pas sans réserve au catastrophisme ambiant. Avez vous lu son livre ? Pour ma part je viens juste de commencer et je ne crois pas que ce soit un climatosceptique pur et dur , mais quelqu’un qui s’interroge sur le fonctionnement du GIEC, sur la fabrication des rapports et sur toutes les extrapolations qui sont effectuées à partir du seul fait véritablement établi qui est le réchauffement global

        1. isoprotun : ce ne est pas ça ! ce n’est pas le Fait qu’ils climoto machin mais QU IL EST UTILISER LE NOM DE SOM EMPLOYEUR POUR UNE OPERATION COMMERCIALE!

          Il a surfer sur l’ambiance parano pour se faire passer pour une vicitme.

          Si un employé me faisait ça , j’aurais agi de la même manière que France 2

          1. @ roger ,

            il faudrait faire un petit effort pour l’orthographe…

            Vous pensez que s’il avait fait un livre qui fasse la promotion du GIEC et de son travail, il aurait également été mis à pied.

          2. ISOPROTUN :

            Putain , c’est vrai que j’en ai fait plein (des fautes d’orthographes ).

            un peu énervé , peut être ? mais je n’ai pas d’excuses .

          3. @ ROGER
            « mais je n’ai pas d’excuses »
            Je soupçonne les relents d’un repas dominical bien arrosé, avec la baisse des T° de ces derniers jours, au hasard une choucroute… à la bière pour les éructations! 8)

          4. vous avez raison (burp !) rageous (burp!) pardon !

            ça compte comme GES , les rots ?

    2. Pourtant ici , il est vanté en large et en travers le consensus qu’il y a contre Séralini.
      Ce consensus est un argument largement utilisé contre les fans du manipulateur de Caen.

      Il y a certain consensus qui arrange , d’autres pas.

  12. À propos du Giec, l’avis du Pr Darriulat, un physicien indépendant :
    http://www.skyfall.fr/?p=1263

    « Est-ce que le processus du GIEC est un mécanisme efficace d’évaluation des connaissances scientifiques ? Ou bien, avait-il comme objectif celui de fournir une justification à un engagement politique ? La mission confiée au GIEC de s’adresser aux responsables politiques et non aux scientifiques a contribué à la détérioration de la qualité du débat climatique jusqu’à un certain point qui pourrait bien être maintenant sans retour. On peut prétendre aujourd’hui que c’était prévisible, mais je ne pense pas qu’on aurait pu prédire qu’il pouvait atteindre un tel niveau aussi tristement agressif et irrationnel. »

    1. Philippe Verdier insiste sur le fait que le rapport pour les décideurs n’est pas rédigé par les scientifiques, mais par les représentants des états

      1. Sauf erreur de ma part, il faut se rappeler que le SPM (résumé pour les décideurs) avait été rendu public avant la parution de l’AR5 proprement dit, dans lequel le Giec lui-même nuance ses conclusions et admet l’existence d’incertitudes.
        Évidemment, les « éléments de langage » repris à l’envi par les politiques et les médias ne seront a posteriori qu’interprétation / déformation du seul SPM… dans le sens qui va bien avec le carbocentrisme ! 🙁

        1. Allons bon…
          Maintenant, ce sont les SPM eux-mêmes qui sont pointés du doigt pour leur manque de lisibilité.
          Seraient-ils tout simplement… incompréhensibles ? 🙄

          « Jusqu’à présent ni les décideurs en question ni les journalistes ne s’étaient particulièrement émus de ne rien comprendre à ces résumés. » 😯
          À lire dans ce billet http://www.skyfall.fr/?p=1669

    2. Pr Darriulat, un physicien indépendant : indépendant de quoi ???

      un qualificatif souvent utilisé par les zécolos : indépendant !!
      C’est rigolo de le trouver dans un post d’un refroidiste.

  13. il me semble que Philippe Verdier avait eu l’accord de FT pour publier son livre, ce qui prouve bine que sa mise à l’écart vient d’au dessus, à l’Elysée et au gouvernement c’était intolérable à moins de 2 mois de COP21 un vrai crime de (b)lèse majesté

  14. roger a dit :

    Philippe de Villiers : le crétin des Alpes de la politique , la version canada dry de Le Pen .

    C’est un populiste pur jus , un Noêl Mamère vendéen.

    >>> Décidément, quand on est con, on est con et c’est pour la vie!! Pauvre type! Misérable larve! Quand vous arriverez simplement à la cheville de de Villiers, vous pourrez vous permettre de l’ouvrir un peu! Avant çà, vous n’êtes qu’un sinistre et pitoyable pitre.

    1. Rantanplan quand les insultes (de niveau cm2 ) viennent de vous c’est une douce musique à mes oreilles.

      J’ignorais qu’il y avait autant de fans de l’abruti des marais vendéen.
      De villiers la passionaria anti-ogm , le sauveur des abeilles.
      Le raciste bon teint , le fier à bras des campagnes qui tel un Charles Martel émasculé voudrait bouter les étrangers bazanés hors de France.
      Il se veut le représentant de cette France nombriliste , repliée sur elle-même ,petite bourgeoisie puritaine ,catho et vieille France.

      1. Concernant P.de Villiers, je suis un peu d’accord.
        Autant il a su insuffler une véritable dynamique à sa région, ouverte sur le monde, autant il est extrêmement conservateur sur les sujets cités (OGM, abeilles, bio…).
        Les agriculteurs vendéens ont du (je parle au passé désormais) composer avec.
        Je pense que P.de Villiers avait une vision bucolique de sa campagne vendéenne, sans doute gravée dans son inconscient aristocratique mais éloignée de la réalité.

      2. ROGER a dit :

        « ….. J’ignorais qu’il y avait autant de fans de l’abruti des marais vendéen.  »

        >>> L’idiot utile sénile n’a pas encore compris que l’on peut très bien ne pas partager toutes les idées et opinions de quelqu’un et malgré tout respecter le dit quelqu’un. Encore une notion simple qui est passée à travers les courants d’air de ses hémisphères mités!

  15. En effet roger,
    Voilà à quoi ressemble « une idée politique » émise par la ploutocratie afin de sauver le monde de la dette…….

    Les représentants de l’Union européenne ont décidé de mettre à contribution les épargnants à partir de 2016………
    En cas de crise, les banques pourront prélever les dépôts des épargnants : http://www.challenges.fr/economie/20131213.CHA8402/en-cas-de-crise-les-banques-pourront-prelever-les-depots-des-epargnants.html

    La spoliation des comptes bancaires pour renflouer les banques qui s’est produite à Chypre en mars dernier ne constitue qu’une répétition générale……
    Au secours, le FMI valide la ponction des comptes bancaires : https://www.goldbroker.fr/actualites/fmi-valide-ponction-comptes-bancaires-348

    Ce sont les même (ploutocrates), qui se sont autoproclamés sauveur du monde contre le réchauffement climatique « anthropique », qui ont contracté la dette mondiale. Ils n’ont donc plus les moyens financiers de leurs pitreries (« idées politiques »), je vous laisse donc le soin de trouver ou sont les investissements afin de financer toutes leurs belles idées politiques, qui leur permettront de conserver encore un certain temps leur place au sein de cette hyper classe mondialiste corrompue………

    L’argent public n’existe pas, il n’y a que l’argent des contribuables – Margaret TCHATCHER.

    Voilà une définition du gauchisme :
    L’idée de base qui anime le socialisme dans son essence même peut se caractériser ainsi : les individus sont par nature incapables de diriger judicieusement et efficacement leur vie par eux-mêmes ainsi que de coopérer volontairement et équitablement entre eux. – Alain Laurent.

    1. Challenges : ça c’est un journal économique !
      une référence en la matière……….comme Voici .

      La grosse artillerie éditorial pour des lecteurs affalés sur leur canapé (RMC découverte à l’écran ) une bière de mauvaise qualité à la main , rotant de plaisir car il croit avoir tout compris sur l’économie en lisant ce genre de littérature pour QI d’huitre.

      1. Qu’une spoliation, qu’un vol soit exprimée par « Challenges », Philippe HERLIN, Pascal SALIN, Olivier DELAMARCHE, Jacques SAPIR, Charles GAVE, Charles SANNAT, Philippe BECHADE, Gerald CELENTE, Bo POLNY, cela n’en reste pas moins une spoliation, un vol…………

        Je peux comprendre votre réaction, en effet, pour un brillant économiste gauchiste comme vous, une spoliation se nomme « solidarité », un vol « une redistribution pour plus de justice sociale », une dette irremboursable « une chance pour les générations à venir », un racket d’état « comment sauver la planète », l’asservissement des peuples « plus de liberté », une extorsion de fonds public « l’égalité », un dogme religieux « un consensus »……..

        Au final vous êtes indiscutablement l’idiot utile du système avec cette brillante intelligence qui vous caractérise, le gauchisme et sa novlangue, un idiot utile brillant luttant brillamment contre le RCA……

          1. @ Bugul Noz

             » Salin… Vos références en économies sont à la hauteur de vos références en science.  »

            >>> Vous êtes qui vous pour vous exprimer ainsi au sujet de cette personne? Vous avez tellement mieux à présenter en matière de pedigree personnel? Grossier personnage!

          2. Je reprends, qu’une spoliation, qu’un vol soit exprimé par « Challenges », Philippe HERLIN, « Pascal SALIN », « Stéphane MENIA », Olivier DELAMARCHE, Jacques SAPIR, Charles GAVE, Charles SANNAT, Philippe BECHADE, Gerald CELENTE, Bo POLNY, cela n’en reste pas moins une spoliation, un vol………… Mais à l’évidence pas pour roger et son clone Bugul Noza…. Je n’ai nul besoin d’être un brillant économiste ou un éminent scientifique pour faire ce constat « élémentaire »……

            Proverbe populaire : Qu’est ce qui fait un monde civilisé le matin et un monde en chaos le soir : 3 repas….

            Le mythe numéro 4 : le chiffre de la dette a un sens. Un Etat n’est pas une entreprise. Un Etat ne fait pas faillite, il ne disparaît pas, ne ferme pas. Un Etat lève des impôts ou, lorsque cela n’est plus possible politiquement et socialement, il fait défaut. Ce n’est pas souhaitable en soi. Mais contrairement à un ménage ou à une entreprise incapables d’honorer leurs engagements, il s’en relève plus facilement……… (de Stéphane MENIA)
            La dette publique est toujours un faux problème (eh wé…) : http://econoclaste.org.free.fr/econoclaste/?p=7704

            Oui aucune surprise ou l’art d’enfoncer les portes ouvertes, un état n’est pas une entreprise, un état ne fait pas faillite, soit l’état lève des impôts (spoliation) soit en effet il fait défaut mettant en faillite des milliers de ménage (en effet ce n’est pas souhaitable), alors socialement une guerre civile peut éclater (en effet ce n’est pas souhaitable), les états étrangers préteurs pourront réclamer le remboursement des dettes pouvant éclater vers un conflit généralisé (en effet ce n’est pas souhaitable)…… En effet un état n’est pas une entreprise, c’est juste pire………

            …… (la suite) « il n’y a aucun lien entre la taille de la dette publique et le prix que le gouvernement doit payer pour la financer. Le Japon, les Etats-Unis, la Grande Bretagne et l’Allemagne payent tous des intérêts faibles sur leurs dettes publiques, malgré d’énormes différences dans leurs niveaux de dette et leurs politiques budgétaires respectifs. »………..
            Oui en effet je lui donne encore raison, ou l’art encore une fois d’enfoncer les portes ouvertes, surtout lorsque les banques centrales manipulées par les états manipulent à leur tour les taux, lorsque les banques centrales manipulées par les états manipulent à leur tour la création monétaire (ou QE ou planche à billets ou monnaie de singe ou fausse monnaie) qui provoquera irrémédiablement une hyperinflation ruinant des millions d’épargnants (en effet ce n’est pas souhaitable), alors socialement une guerre civile peut éclater (en effet ce n’est pas souhaitable), les états ruinés pourraient convoiter les richesses des états voisins moins dispendieux pouvant éclater vers un conflit généralisé (en effet ce n’est pas souhaitable)……
            QE japonais et américains : même combat ? : http://leseconoclastes.fr/2014/11/qe-japonais-qe-americains-meme-combat/

            En effet un état n’est pas une entreprise, c’est juste pire………

            Dans l’ouragan idéologique qui a balayé le XXème siècle, où nazisme, communisme mais aussi social-démocratie ont failli faire périr l’idée éternelle et universelle de liberté individuelle, c’est l’honneur de quelques hommes, de quelques grands penseurs d’avoir pris le risque intellectuel et personnel de sauver cette idée. – Pascal SALIN.

          3. @Zygomar :
            Salin n’est guère présent dans les revues à comité de lecture. Ces écrits semblent mieux accueillis dans la célèbre revue Challenge, c’est tout. il n’y a rien de grossier dans ce simple constat.

            @ JF Vermoulu :
            Vous semblez décidément avoir une grande appétance pour les spécialistes non reconnus dans leur disciple (et pour les politiciens marginaux).
            Au fait, il n’a pas été payé avec les deniers publics votre Salin ?

      2. En effet je vous l’accorde il ne faut pas avoir un QI très élevé pour comprendre qu’un vol reste un vol, qu’une spoliation reste une spoliation, que la corruption reste la corruption…… Tenter de vouloir démontrer le contraire confirme qu’il existe à ce jour un QI inférieur à celui de l’huitre……

      3. ROGER a dit :

        Challenges : ça c’est un journal économique ! une référence en la matière……….comme Voici . ……………..

        >>> Plus çà va et plus cette engeance est profondément stupide et plus il se croît malin de surcroît!

      4. ROGER a dit :

        Challenges : ça c’est un journal économique !
        une référence en la matière……….comme Voici .

        La grosse artillerie éditorial pour des lecteurs affalés sur leur canapé (RMC découverte à l’écran ) une bière de mauvaise qualité à la main , rotant de plaisir car il croit avoir tout compris sur l’économie en lisant ce genre de littérature pour QI d’huitre.

        >>> Cà y est ! Cà le reprend, rien à faire, faut qu’il ramène tout à sa minable personne et qu’il se mette à nous raconter sa pauvre vie! Parce que çà sent quand même fortement le vécu son histoire: la bibine, les rots, le QI etc….!

        1. Niveau cm2 , ça se confirme dans le genre  » c’est çui ki dit ki yest  »

          sacré Ran Tan Plan , plus il parle plus il s’enfonce ..
          j’adore XD

  16. roger,
    Au sujet de Philippe de VILLIERS, visiblement vous n’avez rien compris, donc tenter de répondre aux problématiques de la bulle de la dette public me parait au final une mission impossible……

    Cependant voilà une belle idée politique de cette hyper classe mondialiste corrompue afin de sauver le monde contre le RCA…….. et de surtout sauver pour l’instant leur petit cul……

    Vers un quadruplement de la taxe carbone :
    http://www.lefigaro.fr/impots/2015/07/22/05003-20150722ARTFIG00341-vers-un-quadruplement-de-la-taxe-carbone.php

    La taxe carbone va bien quadrupler entre 2016 et 2030 : http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/la-taxe-carbone-pourrait-tripler-d-ici-2020_1700877.html

    1. @Jean François VERNOUD

      « roger, Au sujet de Philippe de VILLIERS, visiblement vous n’avez rien compris »

      >>> S’il n’y avait vraiment que çà qu’il n’ait pas compris, on ne se plaindrait pas trop….

      1. Non roger votre mental binaire (0 ou 1) vous interdit d’appréhender toute la subtilité d’un minarchiste……

        Pour votre culture personnelle voici :
        La vision minarchiste selon Wikipédia
        Les minarchistes se méfient fortement de l’État et de l’extension de ses prérogatives. En effet, selon eux, les activités étatiques sont caractérisées par :
        • la force (sinon la violence) : l’État étant caractérisé comme ayant le « monopole de la violence légitime » (Weber), ses prérogatives légitimes doivent être limitées aux seuls domaines où la violence est justifiée : les « fonctions régaliennes » de l’État (c’est-à-dire : le maintien de l’ordre, la justice, la défense du territoire). On rejoint la notion classique d’État-gendarme dans son acception la plus stricte ;
        • l’irresponsabilité : selon l’économiste libéral Frédéric Bastiat, « L’État, c’est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. Car, aujourd’hui comme autrefois, chacun, un peu plus, un peu moins, voudrait bien profiter du travail d’autrui. Ce sentiment, on n’ose l’afficher, on se le dissimule à soi-même ; et alors que fait-on ? On imagine un intermédiaire, on s’adresse à l’État, et chaque classe tour à tour vient lui dire: « Vous qui pouvez prendre loyalement, honnêtement, prenez au public, et nous partagerons. » »;
        • une prolifération dangereuse : dans La Route de la servitude, le juriste, économiste et philosophe libéral Friedrich Hayek qui recevra le prix Nobel d’économie, dénonce l’empiétement croissant des structures étatiques sur les libertés individuelles qui aboutit à la consécration d’un régime paralysant et inefficace : l’État-providence.

        Pour ton petit cul, roger :
        L’homme supérieur ne demande rien qu’à lui-même; l’homme vulgaire et sans mérite demande tout aux autres – Confucius / Livre des sentences.

        1. @Jean François VERNOUD,
          À n’en pas douter, vous connaissais ce texte prémonitoire de Bastiat sur la sécurité sociale.
          Je me permets de simplement le mettre ici en complément de votre post.

          « On ne peut qu’être frappé par l’acuité avec laquelle ce brillant économiste a dépeint notre sécurité sociale actuelle, il y a [plus] d’un siècle et demi. »

          Frédéric Bastiat – Les Harmonies Économiques (1850)

          […] J’ai vu surgir spontanément des sociétés de secours mutuel, il y a plus de vingt-cinq ans, parmi les ouvriers et les artisans les plus dénués, dans les villages les plus pauvres du département des Landes […] Dans toutes les localités où elles existent, elles ont fait un bien immense […]

          Leur écueil naturel est dans le déplacement de la Responsabilité. Ce n’est jamais sans créer pour l’avenir de grands dangers et de grandes difficultés qu’on soustrait l’individu aux conséquences de ses propres actes. Le jour où tous les citoyens diraient : « Nous nous cotisons pour venir en aide à ceux qui ne peuvent travailler ou ne trouvent pas d’ouvrages », il serait à craindre […] que bientôt les laborieux ne fussent réduits à être les dupes des paresseux. Les secours mutuels impliquent donc une mutuelle surveillance, sans laquelle le fonds des secours serait bientôt épuisé. Cette surveillance réciproque […] fait la vraie moralité de l’institution. C’est cette surveillance qui rétablit la Responsabilité […]

          Or, pour que cette surveillance ait lieu et porte ses fruits, il faut que les sociétés de secours soient libres, circonscrites, maîtresses de leurs statuts comme de leurs fonds. […]

          Supposez que le gouvernement intervienne. [C’est moi qui souligne] Il est aisé de deviner le rôle qu’il s’attribuera. Son premier soin sera de s’emparer de toutes ces caisses sous prétexte de les centraliser ; et pour colorer cette entreprise, il promettra de les grossir avec des ressources prises sur le contribuable […] Ensuite, sous prétexte d’unité, de solidarité (que sais-je ?), il s’avisera de fondre toutes les associations en une seule soumise à un règlement uniforme.

          Mais, je le demande, que sera devenue la moralité de l’institution quand sa caisse sera alimentée par l’impôt ; quand nul, si ce n’est quelque bureaucrate, n’aura intérêt à défendre le fonds commun ; quand chacun, au lieu de se faire un devoir de prévenir les abus, se fera un plaisir de les favoriser ; quand aura cessé toute surveillance mutuelle, et que feindre une maladie ne sera autre chose que jouer un bon tour au gouvernement ?

          Le gouvernement, il faut lui rendre cette justice, est enclin à se défendre ; mais, ne pouvant plus compter sur l’action privée, il faudra bien qu’il y substitue l’action officielle. Il nommera des vérificateurs, des contrôleurs, des inspecteurs. On verra des formalités sans nombre s’interposer entre le besoin et le secours […]

          […] Les ouvriers ne verront plus dans la caisse commune une propriété qu’ils administrent, qu’ils alimentent et dont les limites bornent leurs droits. Peu à peu, ils s’accoutumeront à regarder le secours en cas de maladie ou de chômage, non comme provenant d’un fond limité, préparé par leur propre prévoyance, mais comme une dette de la Société. Ils n’admettront pas pour elle l’impossibilité de payer, et ne seront jamais contents des répartitions. L’État se verra contraint de demander sans cesse des subventions au budget. Là, rencontrant l’opposition des commissions de finances, il se trouvera engagé dans des difficultés inextricables. Les abus iront toujours croissants et on en recalculera le redressement d’année en année, comme c’est l’usage jusqu’à ce que vienne le jour d’une explosion. Mais alors, on s’apercevra qu’on est réduit à compter avec une population qui ne sait plus agir par elle-même, qui attend tout d’un ministre ou d’un préfet, même la subsistance, et dont les idées sont perverties au point d’avoir perdu jusqu’à la notion du Droit, de la Propriété, de la Liberté et de la Justice.

          http://bastiat.org/fr/secusoc.html

          1. Oui bien sûr, juste une véritable gourmandise, un délice de clairvoyance.

            Les retraites par répartition, voilà encore un autre et bel exemple de corruption, un véritable scandale d’état, ce système n’est qu’une pyramide de PONZI/MADOFF………
            Ce système est tellement envié dans le monde entier, que pour commencer, nos députés et sénateurs n’en veulent pas, en effet ils bénéficient de régimes spéciaux en s’octroyant une retraite par capitalisation non plafonné bien sûr……
            Quel profond et total cynisme, ils capitalisent en spoliant les contribuables, sans oublier leur silence assourdissement sur l’abrogation du monopole de la sécurité sociale…..
            C’est un cas d’école de conflit d’intérêts par l’ensemble de celles et ceux qui nous gouvernent…..

        2. Heureusement que vous avez Bastiat à vous mettre sous la main , sinon quelle (pseudo ) référence auriez vous ?
          Surtout qu’on peut faire dire ce qu’on veut à un mort , on interprète ses écrits pour trouver des analogies , des prémonitions .

          Et puis arrêtez de sortir des citations hors contexte , on peut en trouver autant qui disent le contraire .
          C’est bien la preuve de la pauvreté de votre discours passéiste et caricatural.

          1. Ben dis donc, il ne s’arrange pas le roger! La connerie devient littéralement abyssale…. Et par dessus le marché, sa hargne dérisoire à s’acharner à se donner l’impression d’en savoir plus que les autres quel que soit le sujet traité et de toujours avoir le dernier mot montre clairement qu’il en arrive à ne même plus faire attention à ce qu’il lit avant d’éructer ses lamentables banalités……

          2. @Zygomar,
            Cette sortie de roger sent la resucée de Ban Ki Moon ( Secrétaire Général de l’ONU, au sommet pour le climat de Copenhague, 25 mai 2009)
            « […] : vos idées sont périmées et votre temps est passé » 😀

            Pfff… Être né trop tard dans un monde trop vieux… Pas glop… 🙁

          3. Passéiste, je vais donc citer Karl MARX…..
            Son fumeur manifeste se conclue de la façon suivante : « Les communistes se refusent à dissimuler leurs opinions et leurs intentions. Ils déclarent ouvertement que leurs fins ne peuvent être atteintes que grâce « au renversement par la violence de tout l’ordre social du passé ». Que les classes dominantes tremblent devant une révolution communiste. Les prolétaires n’ont rien à y perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à gagner. PROLETAIRES DE TOUS LES PAYS, UNISSEZ-VOUS ! » – Manifeste du parti communiste – Marx & Engels.

            Cette phrase n’est que l’affirmation prémonitoire du génocide de classe, par la destruction de tout l’ordre social « du passé ».

            Ô combien vous êtes progressiste……. Voilà pour ton petit cul roger……

          4. @ roger

            « …. Surtout qu’on peut faire dire ce qu’on veut à un mort , on interprète ses écrits .. »

            >>> C’est exact évidemment lorsqu’il s’agit de quelqu’un comme vous intellectuellement malhonnête et systématiquement malintentionné.

  17. @ Bugul le « Naze », trop facile…….
    Oui en effet et heureusement, juste pour enseigner qu’il existe autre chose que l’étatisme, l’état providence, la social-démocratie, le keynésianisme, que le gauchisme, que les vérités vrais du surnombre de Bugul le « Naze »……
    Au collège et au lycée il est enseigné Karl MARX (le Capital) mais rien sur Frédéric BASTIAT (la Loi), pourquoi cette différence de traitement, peut être cette légère volonté de propagande et de désinformation ou comment fabriquer des crétins au conditionnement pavlovien…… Ceci explique cela………

    Pascal Salin est un économiste français, professeur émérite à l’Université de Paris IX Dauphine, spécialiste de la théorie monétaire et de la finance publique et ancien président de la Société du Mont-Pèlerin (1994-1996) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pascal_Salin
    Indiscutablement « le Naze » Pascal SALIN n’est pas un spécialiste et de surcroit non reconnu dans sa discipline……

    Tout comme ces non spécialistes non reconnu dans leur discipline (on se demande pourquoi) par exemple Lennart Bengtsson, Richard Tol, Daniel Botkin, Judith Curry, Garth Paltridge, John Christy et bien d’autres encore…………
    Paroles de grands chercheurs sur le réchauffement climatique : http://www.pensee-unique.fr/paroles.html

    1. « Marx enseigné et pas Bastiat  »
      Mon dieu ! un complot gauchiste , encore pour un peu il y a aussi des juifs ….. , toujours et toujours ce même discours qui ne change pas au cours temps.
      Le conspirationnisme a encore frappé.

      Pitoyable d’en arriver là …
      Faut vraiment avoir une vie misérable pour s’accrocher à ses mythes.

      1. >>> Qu’est-ce qu’ils trimballent comme couche les roger et Bugul Noz ! Les frères siamois du commentaire navrant et inculte ras les pâquerettes!

      2. Complot, conspirationniste, roger la « mythe » tu te répètes ou est ce ton mantra.
        En fait nul besoin de faire appel au complot ou à la conspiration, je peux affirmer avec certitude que l’éducation nationale est en grande majorité gauchiste, comme la presse et les syndicats subventionnés, on ne mort pas la main qui vous nourrit……, mais aussi la télévision public.

        J’ai donc pris pour exemple Frédéric BASTIAT (1801-1850) car contemporain à Kral MARX (1818-1883), maintenant je peux vous proposer Milton Friedman, Friedrich von Hayek, Ayn RAND, Ludwing von Mises, Murray Rothbard, Adam Smith, Carl Menger……
        Etant contributeur par l’impôt de l’éducation nationale, je peux donc exiger que le savoir donné à nos enfants soit équitable, je m’en cogne que Karl MARX soit enseigné si un Jean François REVEL est à son tour enseigné. Dans le cas contraire cet impôt devient alors une spoliation……

        Voilà pour ton petit cul roger….

        Milton Friedman: socialisme vs capitalisme. (vost) : https://www.youtube.com/watch?v=ryOJ2z07wHg
        C’est aussi vrai pour le GIEC qui n’est au final qu’une administration gouvernée par des fonctionnaires non élus………

        L’État responsable de la pauvreté – Milton Friedman : https://www.youtube.com/watch?v=6RkVjv1KpuM

        1. je vois que ses lectures à JF Vernois sont très éclectiques , très variées …..
          Faut sortir le dimanche…

        2. Combien faut-il d’économistes de Chicago pour changer une ampoule ?
          Aucun, si elle doit être changée, le marché s’en chargera

    2. @JF Vermoulu (et Zygomar dans la foulée)

      Concernant Salin, votre portrait dépeint-il un économiste reconnu par sa communauté ou un mandarin avec légion d’honneur comme il en existe tant en France ?

      Vous n’avez pas vraiment l’air de bien comprendre ce que je veux dire quand je parle de reconnaissance. Vos tirades où vous mettez Marx et Revel sur le même pied me font dire que ce n’est pas gagné…

      Ce fil de discussion a déjà permis de montrer que les climatosceptiques faisaient la même utilisation de la science que les écolos anti OGM/Pesticides/Substances de synthèse.

      Avec vos gourous de l’anti imposition liberticide, il y a un autre point commun avec les écolos.

      En effet, il existe encore des contrées qui permettent de mener une vie exempte d’agriculture « productiviste », de pesticides et d’engrais de synthèse (et très sobre en carbone de surcroît). Étonnement, les écologistes ne vont pas y vivre…

      C’est la même chose avec les anti-états à la Salin. Il existe de nombreuses contrées où les états sont bien trop faibles pour y lever un impôt quelconque (ce sont d’ailleurs souvent les mêmes Eden que pour les écolos). Mais que ne vont-ils y vivre, plutôt que de parader dans les cocktails mondains, la Légion d’Honneur au revers de la veste en signe d’insoumission ?

      1. @bugu le naze

        Concernant Salin probablement les deux, « le naze »….

        En effet mes valeurs de reconnaissance me font préférer indiscutablement un Jean François REVEL ou un Pascal SALLIN, plutôt qu’un Karl MARX père spirituel de meurtriers de masse qui sont a priori vos valeurs de reconnaissance et sont largement enseigner au sein de l’éducation nationale……

        En effet mes valeurs de reconnaissance me font préférer indiscutablement de vivre dans un paradis fiscal Français souhaité et espéré libérant l’esprit créateur plutôt qu’un enfer fiscal Français vécu et imposé, provoquant inexorablement la paupérisation de millions de famille.

        Afin d’éviter tous pirouettes, démystifions deux communistes marxistes :
        Le CHE surnommé le petit boucher de la cabana……
        Trotski a été le créateur des camps de la mort bolchevik, les goulags……
        Oui indiscutablement nous n’avons pas les mêmes valeurs de reconnaissance…..

  18. @ Bugul Noz

     » Salin n’est guère présent dans les revues à comité de lecture. »

    >>> Et vous bien plus présent je suppose?

  19. @ JG2433

    @oger, @Bugul Noz, « La réalité d’une augmentation de la température moyenne de l’atmosphère de la Terre est une évidence. »

    >>> Les deux puits de science en question vont certainement se précipiter pour nous expliquer clairement et indiscutablement ce qu’est une « température moyenne du globe », comment et par qui elle est établie, et depuis combien de temps!!! Cà çà serait pour une fois faire preuve d’une intervention utile de leur part pour les béotiens qui cherchent toujours les réponses!

    1. faut lire , Ran Tan Plan , faut lire et réfléchir par toi-m^me .
      Ouvre les yeux et tu verras !

    2. Vraiment, vous devriez soumettre vos réfutations imparables à Nature ou à Science (à défaut, Challenge pourrait vous accorder un bout de sa rubrique « courrier des lecteurs »).

  20. @roger et @bugu le naze

    Facile la pirouette afin de me pas répondre à une question qui reste cependant d’une simplicité extrême……
    Vos sarcasmes et votre condescendance démontrent une fois de plus qu’à une question pourtant simple vous êtes dans l’incapacité d’apporter une réponse toute aussi simple, ainsi nous pourrions recentrer le débat.

    Donc tous les jours et plusieurs fois par jour il nous est exprimé de l’évidence du réchauffement climatique « anthropique » alors que depuis 1998 il n’y plus d’augmentation de de température cela est même reconnu par le GIEC et que dans le même temps leurs modèles n’ont rien vu et ne voient toujours rien…….
    Il y a en effet quelque explication fumeuse comme « l’excédent de chaleur se cacherait dans les profondeurs des océans et pourrait resurgir à tout instant…….. »

    Alors pouvez-vous m’expliquer simplement sans vos sarcasmes et votre condescendance ce simple paradoxe. En effet je n’ai pas une base scientifique suffisante pour régler cette singularité.

    Moi ma réponse est simple tout ceci est une vaste escroquerie, le GIEC n’est pas un organisme scientifique, il est une administration représentée et gouvernée par des fonctionnaires internationaux non élus en recherche de financement qui manque cruellement aux états en faillite (il y a ici forcément un conflit d’intérêts), ce qui provoquera inexorablement l’asservissement des peuples, la spoliation n’a que cette objectif….
    Nul besoin de faire appel au complot ou à la conspiration, en effet on nous rejoue le scénario. Dans les années 70, le club de Rome composé de scientifiques, d’experts et de politiques auto proclamés spécialiste du refroidissement climatique « anthropique » nous affirmaient les pires cataclysmes bien avant l’an 2000 si des millions et des milliards n’étaient déversés en quantité suffisante dans leur recherche, afin d’affiner leur modèle développé par un tout jeune doctorant James E. Hansen…….

    Toute honte bue les mêmes nous expliquent de l’évidence du réchauffement climatique « anthropique ».

    Donc pour un gauchisme réchauffiste, il est d’une absolue nécessité de faire taire et faire peur à la dissidence :
    Procédure de licenciement ubuesque à France 2 contre Philippe Verdier : http://blogs.lexpress.fr/media/2015/10/27/procedure-de-licenciement-ubuesque-a-france-2-contre-philippe-verdier/

    Car enfin si votre théorie du RCA était valide nul besoin d’utiliser de telles méthodes honteuses, la vérité se suffit à elle-même pour s’imposer…… ceci ressemble étrangement au pogrom bolchevik…..

    1. Halalala… Nous partageons au moins un point commun : notre absence de « base scientifique suffisante » (comme je l’avais déjà indiqué plus haut en ce qui me concerne). Mais, du coup, quel est l’intérêt de sommer un ignorant d’éclairer un autre ignorant ?

      Fort logiquement, l’ignorant que je suis s’en remet aux vrais connaisseurs, c’est à dire les savants. Il se trouve que le consensus scientifique sur la thèse du RCA est massif (de l’ordre de 97% des publications).

      Vous avez parfaitement le droit de ne pas croire en cette thèse du RCA (personne ne vous brulera pour cela, même s’il est plaisant de se dépeindre en nouveau Galilé), tout comme les écolos ont le droit de ne pas être convaincu de l’innocuité du maïs MON 810. Par contre il vous est nettement plus difficile de vous réclamer du côté du savoir et de la rationalité.

      1. 97%, je suis très surpris que cela ne soit pas 100% au vu du comportement fallacieux du GIEC, le GIEC n’est pas un institut scientifique ce n’est qu’une administration politisée à la recherche de financement, en effet 94 000 milliards de dollar ouvre grand les appétits, ce montant est juste gargantuesque, ce montant sera à terme à coup sûr multiplié par 10, car en effet et indiscutablement le politique est généreux, très généreux avec l’argent des autres, surtout………

        97%, pour la petite histoire, une petite histoire de philosophie scientifique.…….
        Alfred Wegener n’a que trente et un ans lorsqu’il expose aux membres de l’Union géologique allemande, qui se réunit à Francfort en janvier 1912, sa théorie « des translations horizontales des continents ».
        « Astronome » et « météorologiste » de formation, il ne s’explique pas autrement pourquoi la faune, la flore et quantité de formations géologiques sont si semblables de part et d’autre de l’Atlantique.
        « L’Amérique du Sud doit avoir été contiguë à l’Afrique au point de constituer avec elle un bloc continental unique », décrit-il en 1915 dans sa « Genèse des continents et des océans », qui expose en détail son intuition. Ce super-continent qu’il baptise la « Pangée » (« toutes les terres » en latin) aurait existé depuis la fin du carbonifère jusqu’au début du jurassique, il y a 290 millions d’années, avant de se fracturer en plusieurs masses qui se sont écartées au cours du temps, « comme dérivent les tronçons d’un glaçon se brisant dans l’eau », écrit-il.
        « Déjà en 1564 », un cartographe hollandais avait imaginé que les Amériques s’étaient détachées de l’Europe et de l’Afrique à la suite de tremblements de terre et de déluges. Plus tard, au XIXe siècle, certains savants pensent que les continents se sont rétractés sous l’action d’un refroidissement qui aurait créé de grandes failles ensuite noyées d’eau.
        Les détracteurs de Wegener sont nombreux (99% des publications). Le géophysicien britannique Harold Jeffreys, qui va bientôt rejoindre la prestigieuse Royal Society, est l’un des plus virulents. S’il considère que le dossier du naturaliste est solide, celui du physicien présente selon lui de sérieuses lacunes : « Quelles forces ont pu mettre en mouvement cette supposée dérive ? » martèle-t-il dans ses réquisitoires.
        « La sismologie vient, en effet, de démontrer que le globe est solide jusqu’à une profondeur de 2.900 kilomètres. »
        Impossible pour les continents de se déplacer dans ce milieu aussi rigide que l’acier. Dans la deuxième édition de son écrit de référence, « La Terre », paru en 1929, il tranche : « Il n’y a pas la moindre raison de croire que des déplacements en bloc de continents à travers la lithosphère soient possibles… Une dérive séculaire des continent est hors de question. »
        Wegener a beau argumenter sur la force des marées, les courants de convection, la viscosité et l’élasticité du manteau terrestre, la rotation du globe ou la force de gravité… rien n’y fait.
        Il faut attendre 1954 et les études sur le paléomagnétisme des roches de Keith Runcorn et Ted Irving, qui apportent un nouvel élément de preuve, pour rouvrir le dossier Wegener. Et, plutôt qu’un article scientifique dans les règles de l’art, c’est sous la forme d’un « essai de « géo-poésie » » que, six ans plus tard, le géologue américain Harry Hess ouvre une étape fondamentale dans la compréhension de la dynamique terrestre, en imaginant que le plancher océanique pouvait se former au niveau des dorsales et dériver de part et d’autre à la manière d’un double tapis roulant. « La théorie de la tectonique des plaques est née ».

        « personne ne vous brulera pour cela » pardon !!!!!!!, je vous renvoie donc au :
        Projet de tribunal international climatique : https://fr.wikipedia.org/wiki/Projet_de_tribunal_international_climatique
        Des tribunaux visent à juger les crimes contre l’environnement sur un plan « moral »………

        1. J’ai moi même cité Wegener (dans mon post du 21 octobre 2015 à 20:41).

          Donc, dans votre très étonnante confusion des valeurs, vous étoffez vos couples improbables :
          – Marx/Revel
          – Galilé/Verdier
          – Wegener/Zygomar

          Le fond du problème reste entier. Votre position, et puisque vous vous piquez de « philosophie des sciences », vous flirtez avec le relativisme cognitif. Si vous n’avez pas d’autre argument à opposer au consensus que « il est arrivé que des scientifiques très minoritaires aient raison » vous me permettrez de considérer que c’est certes vrai, mais très pauvre.

          Appliquez donc cette « doctrine » à tout : les OGM déjà commercialisés, les produits de synthèse (médicaments, tissus,…), le wifi, les ondes des portables, la TNT etc.).

          1. Vous avez raison, j’accepte en effet qu’il y est consensus, indiscutablement 94 000 milliards de dollars facilite grandement l’établissement d’un consensus. Pour la petite histoire, ce montant était estimé à 45 000 milliards de dollars en 2005.
            Enfin si l’argent qui double tous les 10 ans ne vous aura pas mis au « consensus » alors vous serez soumis à l’autodafé (acte de foi). Cette grande cérémonie de pénitence publique sera célébrée par l’Inquisition du GIEC véritable institution religieuse, pendant laquelle le tribunal international climatique surmonté de sa VERTUEUSE MORALE proclamera ses jugements……

            Je vous assure la chair est faible………. l’utilisation de telles méthodes permet en effet tous les consensus………

            Oui en effet vous avez raison, ou l’art de défoncer les portes ouvertes, Marx et Revel ne partagent pas les mêmes valeurs morales, philosophiques et économiques, ceci me parait une évidence absolue……
            Je ne fais aucune confusion, j’exprime simplement mon grand étonnement que Jean François REVEL : Essai sur la survie de l’utopie socialiste « La grande parade », ne soit pas étudié au collège et/ou au lycée……….
            Je fais ce constat simple qu’il est apriori plus facile d’aborder l’œuvre de Marx avec des jeunes de 13 ans à 17 ans (surtout Le capital, ceci est une boutade, il me semble bon de le préciser, afin d’éviter toutes interprétation de mes valeurs) que celle de Revel…… En fait la lecture de l’ouvrage majeur (Le capital) du philosophe et théoricien de « l’économie politique » est incontestablement indigeste au possible…..

            Oui en effet vous avez de nouveau raison, ou l’art une nouvelle fois de défoncer les portes ouvertes, Galilée et Verdier ne sont pas scientifiquement comparables, indiscutablement, qui prétends du contraire, cependant les méthodes utilisés pour faire disparaitre de la scène public la dissidence même si encore une fois les méthodes ne sont pas les mêmes, font cependant que le résultat obtenu me parait pour mes valeurs une évidence.

            Wegener/Zygomar, oui en effet vous avez encore et toujours raison, ou l’art de défoncer encore et toujours les portes ouvertes, cependant ne connaissance pas Zygomar, il m’est impossible de juger de ses VALEURS scientifiques, morales, politiques, religieuses et que sais je encore……
            Néanmoins, que Zygomar ne partage pas votre notion de consensus à 97%, ne fait pas de lui un ignare, un complotiste, un négationniste et encore une fois que sais je…
            Peut être a-t-il participé malgré lui à la déportation des Juifs, des fois que…………… Je prends cet exemple, car voilà un personnage emblématique du consensus, James E. HANSEN, qui n’hésite pas à comparer les trains transportant du charbon aux trains de la mort emmenant des déportés à Auschwitz…

            Je fais référence en effet à Wegener (histoire « philosophique » ou de sagesse), pour montrer en effet que la science n’est pas de toute éternité figée, que mélanger science, moral, politique relevé de la religiosité et tout corollaire que cela présuppose, son fanatisme, que l’on peut dès aujourd’hui constater, l’éviction de Verdier en est une accablement démonstration des réchauffistes intégristes……
            Je tiens à vous rappeler que la science n’a que faire d’un consensus, la science n’est pas morale, elle n’est pas d’avantage immorale, elle est amorale, sans morale… Je viens à l’instant de défoncer une porte ouverte……

            Maintenant il m’est possible de vous opposer d’autres arguments au consensus :
            HOAX : La courbe en crosse de hockey. La reconstitution de Mann et al. a été l’un des principaux arguments en faveur d’un réchauffement climatique d’origine principalement humaine mentionné dans le rapport 2001 du GIEC, qui en a fait durant plusieurs années un usage intensif dans sa communication notamment auprès des décideurs et des media.
            HOAX : Le film de Al Gore (carbo-milliardaire), qui n’est que contrevérités scientifiques……..
            HOAX : Les prédictions de Al Gore relatif à la fonte des glaces, ainsi qu’à l’augmentation du niveau des mers et à sa volonté de criminaliser la contradiction concernant ses affirmations mensongères……
            HOAX : Les propos de Jean JOUZEL (vice président du GIEC j’insiste) qui nous explique doctement que le réchauffement précède l’augmentation du CO2 et assume son contraire en faisant la promotion sans pudeur du film de Al Gore.
            Le « RCA quantique », selon Jean JOUZEL, ou l’expérience de pensée du chat de Schrödinger qui est à la fois « mort et vivant »…… En effet dans l’instant j’ai des problèmes de cognition lorsque l’on applique la mécanique quantique au RCA…..
            HOAX : Les divers scandales à répétition sur les rapports du GIEC (climategate)…..
            HOAX : Les méthodes plus que contestables d’un James E. HANSEN……
            HOAX : L’oubli indiscutablement volontaire dans leurs modèles de l’effet de plateau constaté des températures donc l’oubli volontaire de ne pas reporter la réalité observée aux modèles, en effet et indiscutablement cette science me fait rêver……
            HOAX : L’oubli indiscutablement volontaire d’études évaluées par les pairs démontrant que le soleil est le principal contributeur du climat……
            HOAX : L’oubli indiscutablement volontaire d’études évaluées par les pairs démontrant que nous allons vers un refroidissement du type petit âge glacière……
            HOAX : La mise en place d’un « climat » de terreur, la science n’a que faire de la terreur…… Utilisation des mêmes méthodes pour Galilée et Verdier, voilà pour la démonstration………
            HOAX : La corruption sans équivalent de la science par le politique……
            HOAX : Les experts autoproclamés du RCA, comme un Nicolas HULOT conseillé de l’Elysée sur le climat nous sommes dans le grotesque le plus total…..
            HOAX : Criminaliser la contradiction par la mise en place d’un tribunal international climatique, acte volontaire d’étouffer la science au profit de la « morale »…….
            HOAX : 94 000 milliards de dollars, l’argent public n’existe pas, il n’y a que l’argent des contribuables…
            HOAX : Que les partisans du RCA nous expliquent que le réchauffement provoquera tsunami et tremblements de terre….

            Rappeler moi, je suis donc dans la confusion cognitive, êtes-vous bien sérieux, en effet à part un Jean JOUZEL qui a l’art de me mettre dans un état second sur sa théorie du « RCA quantique »………

            En effet le fond du problème reste entier, et plutôt que de nous entretenir sur la confusion de mes valeurs, de mes positions, de mon relativisme cognitif….
            Je suis toujours dans l’attente de vos réponses à mes trois questions somme toute extrêmement simple, ridiculement simple….. qui me laissent à supposer que comme le GIEC une réponse simple vous est foncièrement impossible sans hurler au consensus, sans passer par l’option du sarcasme, du dénigrement, de la calomnie, de l’insulte et autres méthodes largement contestables, dans ce seul but ne pas répondre à la question, « circulez il n’y a rien à voir », donc en effet nous sommes en plein consensus….
            Cependant ne croyez pas que mes questions soient dénuées de toute innocence…….

            Enfin je suis dans la méfiance absolue de l’être suprême, laissez-moi faire référence à ROBESPIERRE, le tortionnaire…….. Ainsi le consensus est absolu, lorsqu’il est obtenu par la mort symbolique ou physique du contradicteur.

            Pour le reste je crois savoir que le débat reste très vif à ce jour, le consensus sur les OGM est très clair aussi par l’interdiction de sa culture en France et probablement que cette interdiction sera étendu à l’ensemble de l’Europe, dans un avenir proche……..
            Oui en effet il existe de la religiosité dans tous les domaines de la science, elle ne relève pas de l’exclusivité du RCA…………

          2. James E. HANSEN, il a témoigné à plusieurs reprises devant le Congrès Américain sur le problème du réchauffement climatique « anthropique ».

            Faisant fi de toute rigueur scientifique passée, il a à de très nombreuses reprises été pris à manipuler certaines données, toujours dans le même sens d’un alarmisme extrême afin d’imposer ses opinions par la peur.
            Le sceptique Chris Horner souligne par exemple qu’il a manipulé les données de température en 2001 et en 2007 pour faire naître la peur : « Il a créé une pente ascendante qui n’existait pas vraiment. A ce stade, on ne peut plus parler d’erreurs involontaires »[2]. Comme l’écrit Walter Cunningham, physicien et ancien astronaute de la NASA, « Hansen est un activiste politique qui propage la peur, même quand les données de la NASA le contredisent »[3].
            Stephen McIntyre a également mis en évidence d’autres manipulations du GISS, toujours dans le même sens; en 2007, des « corrections » du GISS augmentaient artificiellement les températures sans rien corriger du tout. Devant la dénonciation de ces manipulations, le GISS et Hansen durent reconnaître leur erreur et publier le code de leurs « corrections » des données. A nouveau, en décembre 2008, Hansen fut mis en cause par McIntyre quand le directeur du GISS annonça qu’octobre 2008 avait été le mois d’octobre le plus chaud jamais enregistré, alors que les pays occidentaux avaient pourtant été pris sous des tempêtes de neige. Le GISS avait repris certaines données de septembre pour le mois d’octobre et Hansen avait immédiatement exploité ce résultat à des fins politiques lors de conférences de presse, avant de devoir se rétracter devant les critiques.
            John S. Theon, ancien supérieur de Jim Hansen au GISS et spécialiste de l’atmosphère s’en est pris directement à lui et à ses méthodes, mettant clairement en doute les « modèles » utilisés. Theon de déclarer ainsi : « Les modèles ne simulent pas de façon réaliste le système climatique parce qu’il y a de nombreux processus sous-jacents que les modèles prennent mal en compte, ou ignorent complètement ». Il souligne que Hansen a clairement enfreint toutes les règles mises en place par les scientifiques de la NASA en présentant comme des thèses de la NASA, ce qui ne recevait pas le moindre début d’accord de la part de la communauté scientifique. Visant directement Hansen, Théon déclara également[4] :
            «Certains scientifiques ont trafiqué les données d’observation pour légitimer les résultats de leurs modèles. Ce faisant, il n’ont ni indiqué ce qui avait été modifié, ni expliqué comment ils l’avaient fait. Ils se sont opposés à la transparence nécessaire pour que d’autres scientifiques puissent reproduire leurs résultats »
            John S. Theon, ancien supérieur de Jim Hansen au GISS et spécialiste de l’atmosphère s’en est pris directement à lui et à ses méthodes, mettant clairement en doute les « modèles » utilisés. Theon de déclarer ainsi : « Les modèles ne simulent pas de façon réaliste le système climatique parce qu’il y a de nombreux processus sous-jacents que les modèles prennent mal en compte, ou ignorent complètement ». Il souligne que Hansen a clairement enfreint toutes les règles mises en place par les scientifiques de la NASA en présentant comme des thèses de la NASA, ce qui ne recevait pas le moindre début d’accord de la part de la communauté scientifique. Visant directement Hansen, Théon déclara également[4] :
            «Certains scientifiques ont trafiqué les données d’observation pour légitimer les résultats de leurs modèles. Ce faisant, il n’ont ni indiqué ce qui avait été modifié, ni expliqué comment ils l’avaient fait. Ils se sont opposés à la transparence nécessaire pour que d’autres scientifiques puissent reproduire leurs résultats »
            James Hansen : http://www.wikiberal.org/wiki/James_Hansen

          3. Avant tout, je dois vous féliciter pour votre immense courage. Il en faut, pour braver comme vous le faite les Robespierre du climat, les cours pénales à venir, les inquisiteurs du carbone et j’en oublie sûrement.

            Je serai tenter d’ajouter qu’à côté de vous, Jean Moulin c’était de la gnognotte mais vous allez encore m’accuser d’enfoncer des portes ouvertes.

            Donc, si j’essaie de trouver quelques cohérence dans votre prose, le consensus scientifique sur le RCA est causé par les 94 000 milliard du GIEC et par la Sainte Inquisition Climatique.

            Ce qui fait que, du coup, il ne se trouve aucun scientifique pour pouvoir river leur clous aux tenants du RCA en publiant des articles démontrant définitivement que cette théorie est fausse. Alors même que la réfutation est évidente, même pour des non scientifiques.

            Que puis-je répondre à cela ? Hoax ?

            Pour les OGM, le consensus scientifique actuel est très clair : les variétés sur le marché son sans danger. Mais bon, le consensus n’a aucune valeur en science, donc les états ont bien raison de les interdire je suppose.

      2. 1 – Par quel phénomène physique peut-on expliquer l’effet de plateau des températures constaté depuis 1998, ce plateau étant reconnu à ce jour par le GIEC, ce plateau n’a pas été prévu par leurs modèles et il n’a toujours pas été intégré dans ces mêmes modèles……
        Donc 50% des 97% des publications sont totalement hors sujet tant que ce processus physique n’est pas intégré dans les modèles.
        2 – Pourriez-vous m’expliquer le principe de saturation du CO2, principe de Carnot cours de thermodynamique, rayonnement du corps noir, fonction de Planck.
        3 – Pouvez-vous nous expliquer simplement et distinctement le principe d’une chambre à bulles ou chambre à brouillard…….. Principe connu depuis les années 1950……
        Voilà pour mes bases scientifiques……

  21. [modéré]
    Il me suffit de relire son dernier post et de sombrer dans l’affliction. Il nous conseille donc de lire, sans nommer à aucun instant sa littérature qui pourrait illuminer l’espèce humaine de toute sa magnificence, il emploie ensuite le sarcasme, mais très souvent il utilise la grossièreté et la vulgarité, il repart sur la lecture, tout en omettant de nous partager encore une fois sa littérature, il nous pousse à la réflexion par soi-même alors que Zygomar avoue être un béotien qui cherche une réponse simple à une question simple afin d’augmenter sa capacité de réflexion mais les deux clones nous font une pirouette car en fait ils sont foncièrement incapable de répondre simplement à Zygomar……..
    Enfin pour terminer et sur un ton Christique il nous assène : « Ouvre les yeux et tu verras ! », tiens c’est le mantra des sites « complotistes »……..

    Donc à mon tour de leur poser une question simple à savoir par quel phénomène physique peut-on expliquer l’effet de plateau des températures constaté depuis 1998 reconnu par le GIEC (et oui roger) mais toujours pas intégré dans leurs modèles……

    roger pourriez-vous m’expliquer le principe de saturation du CO2, cour de thermodynamique, rayonnement du corps noir, fonction de Planck.

    Enfin les deux trampolines peuvent ils nous expliquer simplement et distinctement le principe d’une chambre à bulles ou chambre à brouillard…….. Principe connu depuis les années 1950……

    1. « par quel phénomène physique peut-on expliquer l’effet de plateau des températures constaté depuis 1998 reconnu par le GIEC (et oui roger) mais toujours pas intégré dans leurs modèles… »

      Plateau constaté mais PAS prévu par les modèles.

      Pour simple rappel…
      Email de Kevin Trenberth à Michael Mann le 14 oct 2009

      « Nous ne sommes pas près d’équilibrer le bilan énergétique. Le fait que nous ne puissions pas rendre compte de ce qu’il se passe dans le système climatique rend n’importe quelle considération en géoingeniering tout à fait sans espoir parce que nous ne pourrons jamais dire si ce sera une réussite ou non ! C’est grotesque ! »

      Du même Kevin Trenberth : « More knowledge, less certainty »
      … que l’on peut traduire ainsi :
      « Plus on en sait sur le climat et plus” [on découvre que] les modèles sont imprécis ». Nature Reports Climate Change, 21 January 2010

      Et c’est probablement pour cette raison qu’il y a consensus à 95 % pour valider la part anthropique du RC. :mrgreen:

      1. @ JG
        En remontant plus avant, en janvier 2005, une personne normalement constituée devrait trouver d’autant plus intrigant cette démission fracassante du GIEC de Christopher Landsea, spécialiste mondial des cyclones tropicaux au National Oceanographic and Air Administration (NOAA) pour protester contre les affirmations erronées de Kevin Trenberth concernant un lien entre réchauffement climatique et activités cycloniques…
        http://agriculture-environnement.fr/dossiers/climat,7/demission-fracassante-au-giec,59

        Le « breton » dit « Vous avez parfaitement le droit de ne pas croire en cette thèse du RCA (personne ne vous brulera pour cela, même s’il est plaisant de se dépeindre en nouveau Galilé) »
        Il ignore sans doute que ce Consensus entraine derrière lui un fanatisme du RCA prêt à créer un Tribunal International contre les crimes climatiques!

        Enfin il est bon de rappeller que le film apocalyptique d’A£ Gor€, où une bonne dizaine d’invraissemblances avaient été relevées, avait été encensé par notre glaciologue national sur tous les plateaux télé, sermonnant que tout était vrai dans ce film!
        Comme dirait miniTAX, « Mais hé, c’est la « science » climatique » 🙂

  22. L’épisode Verdier rappelle furieusement la saga Galileo Galilei, il y a 350 ans!! Décidément l’humanité pensante ne s’arrange pas!

    On peut également faire un parallèle avec les procès moscoutaires des années 1930… Mêmes mentalités , mêmes méthodes!

    1. J’ose espérer que l’on n’en arriverait pas à la situation de cette époque de sinistre mémoire, où l’avocat – commis d’office – était amené à plaider… « à charge », contre son client qu’il était sensé défendre. 😯

  23. Ecolo-dictature…………

    Le tribunal international climatique est un projet de juridiction qui devrait permettre s’il est adopté de traduire en justice les États et entreprises qui ne respectent pas les normes de pollutions et émissions établies au niveau mondial par des protocoles internationaux du type protocole de Kyoto. C’est une revendication portée pour le moment par des gouvernements telle la Bolivie et par des ONG altermondialistes voulant représenter les populations victimes notamment des désordres climatiques1. Ils ont pour ambition d’instituer au niveau mondial des normes contraignantes, la crainte de sanction devant permettre de réguler les comportements en incitant les acteurs nationaux à restreindre leurs pollutions et émissions en deçà de seuils admissibles fixés par des autorités scientifiques légitimes au niveau mondial, telles que le GIEC.
    « D’autres tribunaux visent à juger les crimes contre l’environnement sur un plan moral », tels ceux correspondant aux initiatives du type des tribunaux Russel. Ils agissent d’abord en alertant l’opinion et complètent l’action des juridictions internationales qui ont un rôle plus préventif ou dissuasif.
    Projet de tribunal international climatique
    : https://fr.wikipedia.org/wiki/Projet_de_tribunal_international_climatique

    Des tribunaux visent à juger les crimes contre l’environnement sur un plan « moral »………

    Les valeurs morales n’ont aucune réalité objective puisqu’elles n’ont que la valeur qu’on veut bien leur donner. Les valeurs sont fondamentalement subjectives. Ceux qui affirment se battre pour les valeurs se battent en fait pour leurs valeurs c’est-à-dire pour promouvoir leur propre subjectivité.
    Chacun ses priorités, chacun sa subjectivité… et chacun ses intérêts : le monde est ainsi fait.

    Donc toute personne déviant de la morale dictée par le GIEC sera condamné, voilà une parfaite définition d’une écolo-dictature.

    En fait cette notion très subjective confirme l’article suivant :
    La Grande-Bretagne veut criminaliser la négation du réchauffement climatique
    : http://lesmoutonsenrages.fr/2015/10/18/la-grande-bretagne-veut-criminaliser-la-negation-du-rechauffement-climatique/

    Donna LAFRAMBOISE : http://nofrakkingconsensus.com/

    Que de mensonges on vous fait avaler, pour vous faire les poches !
    PP : Les arnaques au réchauffement climatique : de plus en plus de révélations ! : http://www.politics.be/persmededelingen/38734/

  24. @Bugul Noz
    Vous êtes encore et toujours dans la condescendance et le sarcasme, cependant toujours pas de réponse à mes questions, je vous en prie si la réfutation vous paraît une évidence, même pour des non scientifiques….. Je suis tout attentif à votre brillante démonstration…
    Oui il existe d’innombrables scientifiques qui ont publié des articles démontrant que la théorie du RCA est une « doctrine religieuse ».
    Que le soleil est le principal contributeur du climat, d’ailleurs la réponse se trouve en partie dans mes questions, que nous allons vers un refroidissement du type petit âge glaciaire…
    Oui ces études existent, il ne suffit pas de les ignorer et de les balayer d’un revers de la main, en psalmodiant religieusement « consensus, consensus, consensus…….», qui a été jusqu’à l’instant votre unique argumentation, en effet cela reste très pauvre…..

    Donc il est, en effet, indiscutable qu’il n’y a plus de débat dans la communauté scientifique sur la question du réchauffement climatique, la cause est entendu, « consensus, 97%…. », si l’on “nie les 1350 études” qui ont passé le crible du “peer-review” et qui vont en sens contraire du dogme du RCA : http://www.populartechnology.net/2009/10/peer-reviewed-papers-supporting.html

    Réchauffement climatique : lettre ouverte de 125 scientifiques à Ban Ki-Moon : http://www.contrepoints.org/2012/12/05/106823-climat-lettre-ouverte-de-125-scientifiques-a-ban-ki-moon

    « Il faut éliminer le GIEC : après des décennies et des « centaines de milliards dépensés », le GIEC n’a toujours pas réussi à prouver que l’homme est responsable du réchauffement » – Judith Curry : https://fr.wikipedia.org/wiki/Judith_Curry

    Liste de scientifiques sceptiques sur le réchauffement climatique : http://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique

    Le mythe des 97% de consensus sur le changement climatique : http://www.contrepoints.org/2014/06/14/168805-le-mythe-des-97-de-consensus-sur-le-changement-climatique

    Indiscutable oui la théorie du RCA est un HOAX……. Provoquant l’hystérie collective « consensus, 97%, consensus, 97%, consensus, 97%….. » animée par la Sainte Inquisition Climatique à grand renfort de 94 000 milliards de dollars……

    Pour les OGM, vous interprétez encore et toujours mes propos, à aucun moment je ne vous ai entretenu sur leur dangerosité, je faisais un constat, comme je fais le constat que vous avez un regard critique sur les décisions arbitraires d’un état, je vois que l’on s’améliore, c’est bien……

Les commentaires sont fermés.