You are here: Home » Non classé » Marche contre Monsanto : appel aux armes ?

Marche contre Monsanto : appel aux armes ?

Samedi prochain sera organisée la 3ème Marche mondiale contre Monsanto. En France, c’est le collectif citoyen (of course !) Les Engraineurs qui coordonne à nouveau cette action en France. Dans la charte de ce collectif informel, il est expliqué qu’il organise des « manifestations informatives non violentes ». Si ses manifestations sont non-violentes, on ne peut pas en dire autant de leur communication. En effet, dans une vidéo réalisée par leurs soins, on voit un flingue tirer sur une cible Monsanto. Comme quoi, que ce soit avec les Faucheurs d’OGM ou les Engraineurs, on a vraiment du mal à comprendre leur concept de « non-violence ».

Sources
http://www.collectif-lesengraineurs.com/
http://files.gandi.ws/gandi20925/file/charte_collectif_fr.pdf
https://www.youtube.com/watch?v=XDwBQ5HWhBU

8 commentaires

  1. Bon, dans leur vidéo, Monsanto est assimilée à une cible de foire foraine… pas à une cible de sniper.
    Y’a pas de quoi fouetter un chat (surtout qu’aujourd’hui ce serait très politiquement incorrect)
    C’est surtout l’aspect bouc émissaire et l’assimilation au « diable », etc. qui sont inadmissibles dans le discours des anti-Monsanto.

    • Vous êtes bien complaisant.

      Moi, je vois la photo, et le décor en fond de scène, qui ne me suggère nullement un stand de fête foraine.

      • D’accord avec vous. Et le pistolet fumant juste après ne rappelle pas non plus un stand de fête foraine…

        • Le montage est mal fait .
          Regardez dans une lunette de fusil , vous ne verrez pas le canon en premier plan , à moins d’avoir les deux yeux ouverts ce qui peut expliquer la superposition des 2 images.
          Non-violents je veux bien le croire mais cono ça c’est sur .

    • Ben vous savez, quand on est dans la propagande, d’une cible de fête foraine à une cible de sniper il n’y a pas loin !

  2. Le Collectif Engraineurs serait « un collectif informel (pas une association) ». Ça pose d’intéressantes questions. Par exemple, comment s’organisent les relations avec les autorités ? Qui finance le matériel ?

    À propos, je viens aussi de faire un tour sur le site « Combat-Monsanto » — aucune allusion guerrière, n’est-ce pas :

    http://www.combat-monsanto.org/spip.php?article1063

    « Monsanto emploie un service entier pour discréditer les lanceurs d’alerte »

    Avec pour deuxième titre :

    « Un employé de Monsanto l’a reconnu : il existe un département entier pour « discréditer » les scientifiques. Mais personne ne le sait. »

    Voici le morceau de bravoure :

    « « Dégommer les scientifiques critiques »

    Le Dr Willian « Bill » Moar […] il révéla ouvertement que :

    « Il y a tout un service (en écartant ses bras pour bien souligner l’ampleur) dédié uniquement au dégommage des scientifiques qui ne sont pas d’accord avec nous. » »

    C’est traduit, pour la citation de M. Moar (qui, en fait, n’en est pas une, c’est une interprétation de l’auteur), d’un site militant états-unien :

    http://naturalsociety.com/monsanto-employee-admits-an-entire-department-exists-to-discredit-scientists/#ixzz3afC1Pyjh

    « An entire department” (waving his arm for emphasis) dedicated to “debunking” science which disagreed with theirs. »

    En fait, il faut écrire « traduit », avec des guillemets de contestation, ou peut-être « traduit en langage militant malhonnête ».

    Car il ne s’agit pas de « dégommage des scientifiques » mais de réfuter, démystifier une « science » (là mes guillemets sont aussi de consternation).

  3. « que ce soit avec les Faucheurs d’OGM ou les Engraineurs, on a vraiment du mal à comprendre leur concept de « non-violence ». »

    Afin de se comporter en véritables adeptes de la non-violence, ils pourraient opportunément s’inspirer de ceci :

    Année 2000 – Prix Ig-Nobel* de la paix :

    [Attribué] à la marine de Sa Majesté britannique pour avoir donné l’ordre aux marins de mettre fin aux exercices de tir au canon et les avoir remplacés par ce seul cri : « Boum ! » (en anglais : « Bang ! »).
    (*prononcez ignobel)

    http://www.cairn.info/revue-actes-de-la-recherche-en-sciences-sociales-2002-1-page-66.htm
    (rubrique 13)

    … et, par conséquent, se contenter de mettre « une fleur au (bout de leur) fusil » ! :mrgreen:

  4. D’autres on pu le faire avec Charlie Hebdo pour d’autres raisons, ce type de pub doit relever de la loi et les fadas à l’origine envoyés en asile psychiatrique.

    Laisser faire cela c’est justifier tous les actes des fous. Pouquoi une pub recommandant le tir de grenade offensive sur le mot zadiste tant que l’on y est! quelle serait alors l’attitude de la justice.

    Cela dit indépendamment du mouvement d’émotion juste post charlie et de lois potentiellement attentatoire à la liberté individuelle, je n’ai pas vraiment l’impression que les choses se soient améliorées depuis.

Comments are closed.