41 commentaires sur “A propos du commerce équitable

  1. Ouai c’est super marrant j’essaie aussi de pas acheter de l’équitable de merde. Mais quand tu vois le pognon qu’on donne pour la PAC à des agris qui en ont plein les poches, le commerce équitable on y est forcé par nos impots.

    Après c’est lui qui s’empoisonne comme un bof aux métaux lourds (et pas qu’au Cu, si seulement) , m’enfin on payera quand même son hospitalisation avec NOS impots http://link.springer.com/article/10.1007/s00420-014-1010-1

  2. Je vois que le modérateur censure notre brave Roger et laisse déverser leur morve aux trolls décroissants …. c’est Berthod qui avait raison, ce site devient pénible à suivre et de plus en plus exécrable car mité de connards zadistes. S’il y a une ligne éditoriale qui guide les débats des aficionados du site qui en partagent les valeurs alors le modérateur devrait virer systématiquement les infiltrés qui polluent aux métaux lourds bio nos conversations. Overdose à la fin !

    1. Je ne partage pas totalement votre avis.

      Il y a troll et troll.

      Les tauliers du site ont certainement été dépassés par les événements sur quelques billets précédents, squattés sur lesquels se sont épanchés de bons bourgeois révolutionnaires sur canapé, et sur lequel les invectives ont fusé de toutes parts, y compris des amis de ce site.

      Il n’est pas trop tard pour remettre le site sur le droit chemin. Cela doit aussi être un objectif des habitués du Stammtisch.

      M. Mops86, adepte de la provocation gratuite et surtout simpliste, nous a encore prodigué un de ces liens pourris ?

      Reconnaissons-lui au moins le mérite de ne pas toujours chaluter dans les eaux fangeuses des marchands d’angoisse et d’apocalypse qui ont pignon sur rue, et ce, pour nous remonter un poisson pourri.

      Les articles qu’il déniche sont à la science ce que le Canada Dry est à l’alcool. Ce sont aussi une occasion de nous interroger et, lorsque cela est possible – ce n’est guère le cas en l’occurrence, le site étant derrière un péage (oh ! Juste 34,95 €, ça ne fait même pas 35 €) – d’enrichir ce site de nos analyses et observations.

      Le résumé de l’article, publié dans un obscur journal, laisse entendre que « les agriculteurs dans les régions viticoles » – qu’est-ce que cela veut dire ? – seraient plus exposés aux métaux lourds du fait de l’utilisation de métaux lourds ? Selon le résumé, ces métaux lourds seraient – ou pourraient être, on ne sait pas trop – le plomb, l’arsenic, le nickel, le zinc, le manganèse et le cuivre ? Ah bon ! Quels sont les pesticides en cause ? Et tout ça sur 54 agriculteurs et 108 « individus sains non exposés » ?

      « Les résultats ont montré que les niveaux de métaux lourds dans le sérum des agriculteurs étaient deux à quatre fois plus élevés que chez les témoins » ?

      Et alors ?

      Qu’en est-il chez les peintres ?

      .

      Mais revenons aussi aux propos de ce bon monsieur qui, capable de citer d’obscurs articles qui sont à la science ce que le Canada Dry est à l’alcool, devrait aussi être capable de recul et d’esprit critique sur des questions plus générales.

      On peut certes me rétorquer que, capable de citer des articles pourris, il est de fait aussi capable du pire aveuglement sur des sujets plus abordables. C’est là un thèse que j’aurais pu plaider s’il avait été, dans mes affaires, dans le camp adverse. >L’intelligence n’exclut pas la mauvaise foi… au contraire.

      Voyons donc…

      « Mais quand tu vois le pognon qu’on donne pour la PAC… » ?

      M. Mops86 feint d’ignorer que le budget de l’Union européenne représente 1 % environ du produit intérieur brut (PIB) des 28 pays de l’UE ; chaque citoyen de l’Union verse moins de la moitié du prix d’une tasse de café par jour au budget de l’UE. Et la PAC représente moins de la moitié de ce budget.

      « Après c’est lui qui s’empoisonne comme un bof aux métaux lourds… » ?

      Parce qu’une étude brésilienne décrit la situation européenne ? Mais on saura gré à M. Mops de ne pas l’accuser de nous empoisonner – ou plutôt de l’empoisonner lui… Ah non! Je m’égare… Monsieur mange certainement bio…

      1. L’exemple est d’autant plus ridicule que la PAC ne verse rien à la viticulture!
        Ou presque rien ; 2 % du total des subventions agricoles françaises quand les exploitations viticoles représentent 13 % des exploitations agricoles.

        Que Mops86 se rassure le verdissement de la PAC va changer la donne, les bios pourront même cumuler certaines aides (AB + MAEC, mesures agroenvironnementales et (si si ;)) + éventuellement ICHN indemnités compensatoire handicaps naturels) de quoi compenser des productions au ras des pâquerettes…
        Cumulées aussi avec des soutiens propres aux CG sur leurs zones ENS (espace naturel sensible) acquises (foncier) par le biais de la taxe sur les permis de construire, du genre paiement de fourrage à un éleveur bio pour préserver une « remarquable » flore, rare, évidemment…au risque qu’elle se fasse brouter!
        C’est ici, en language qui va bien :
        « conventionnement et aides financières en faveur d’un éleveur de brebis à Montolieu pour mettre en place une gestion de sauvegarde de l’exceptionnelle biodiversité des prairies de son exploitation »
        http://www.aude.fr/10-biodiversite-faune-et-flore.htm#par2923
        On pourrait également citer dans les grandes causes environnementales, la protection du loup qui coûte une blinde, 12 milions d’€ en 2012 pour, d’après les pros, 250 loups sur le territoire, ça fait 48000 €/bestiole…

        1. « mesures agroenvironnementales et (si si 😉 ) »
          Ça a sauté en voulant le mettre en gras 🙁
          MAEC = « Mesures agro-environnementales et climatiques »
          Véridique

    2. [censuré) , je me censure moi-même espèce de [censuré].
      il est vraiment [censuré] , ce [censuré].

    3. @ hanneton

      Si vous voulez suivre le même chemin que cet odieux personnage de Laurent Berthod, nous ne vous retenons pas. Ce site ne s’en portera que mieux de se débarasser des grossiers personnages imbus d’eux-mêmes.

  3. Encore à faire son éolienne sur un résumé, soit 1 % de l’article. Et 1 % c’est rien, à lire ça prend le temps de remuer son café.

    Par contre à lire un abstract, trouver un auteur d’article qui a été pris en flagrant délit d’acheter bio, trouver qu’une revue n’est pas ceci ou pas cela (quand on a jamais soit-même publié, MDR) tout ça car on est idéologiquement coincé, ça prend plus de temps que de repeindre son tracteur payé par NOS impôts.

    Par contre, faire la même pseudo analyse sur les articles qui conforte son idéologie, là non. Rien, vide. Ne parlons pas méthodo ou stat, quand on a pas les moyens…

      1. Un des commentaires :

        « Mouais on sent la mauvaise propagande contre le bio. »

        Indécrottables, les adeptes…

      2. « (j’ai un doute sur la véracité de l’histoire !) »
        Les bananes bio étant vendues enveloppées dans une poche, certainement sur le lieu de récolte, il est donc tout à fait possible de retrouver une de ces bestioles qui s’appelle aussi araignée errante brésilienne ou vagabonde du Brésil.
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Phoneutria_fera

        1. je me méfie car ce genre de légendes urbaines à tendance à refaire surface.

    1. Mops86 a dit (3 janvier 2015 à 23:59) :

      « Encore à faire son éolienne sur un résumé… »

      Teneur de la réponse, en substance : le vide sidéral ! Ça ne fait même pas sens…

      Lisez bien : « …lire un abstract […] ça prend plus de temps que de repeindre son tracteur… »

      Ou encore : « Ne parlons pas méthodo ou stat, quand on a pas les moyens… » Là, M. Mops86 doit parler pour lui-même. Car il évite bien d’en parler, lui qui se contente généralement de balancer des liens vers un résumé, « à lire ça prend le temps de remuer son café »en l’accompagnant ou non d’invectives, ou de propos incohérents.

      Et ça vient de quelqu’un qui prend ses interlocuteurs de très haut, avec une remarquable arrogance et condescendance. Pensez-donc, il doit être au moins Bac + 5, lui ; il a « publié », lui ; il a accès aux revues scientifiques, lui…

      Mais reprenons, puisque, lui, il a accès aux revues, sait lire des abstract plus vite qu’il ne faut pour repeindre un tracteur, etc. 

      « Les résultats ont montré que les niveaux de métaux lourds dans le sérum des agriculteurs étaient deux à quatre fois plus élevés que chez les témoins » ?

      Et alors ?

      Qu’en est-il chez les peintres ?

      Et tant qu’à faire : cette étude est-elle transposable à la France ?

      1. Dur aveu d’un ignorant, à part se demander si les peintres sont plus en métal que les autres, ça montre bien que monsieur brevet des collège n’a même pas un sens critique pour regarder le fond de l’étude.

        Et qu’en est-il chez les bouseux ? L’étude est-elle transposable ?

        Non plus simple ma théorie du complot http://www.terraeco.net/Petits-arrangements-bruxellois,56628.html

        non ça c’est pas un complot les chimiquiers se sont les copains des bouseux.

        1. Mr.Mops bac+? Vous êtes-vous posé la question de savoir de quelle manière ces vignerons brésiliens ont mis en oeuvre ces pesticides? Avaient-ils des masques adéquats, des gants,des combinaisons? Respectaient-ils les procédures lors de la préparation?…Apparemment cela ne vous a pas effleuré. A mon avis vous n’êtes pas loin du collège.

          PS: je préfère les rolls-mops

        2. Toujours rien à se mettre sous la dent, côté substance.

          M. Mops révèle peu à peu, une nouvelle fois, son vrai visage. Le soi-disant Bac + 5 (au minimum), qui a accès aux publications scientifiques derrière un péage, qui a publié… n’a fait que lire le résumé d’une étude brésilienne, publiée dans un obscur journal au modeste facteur d’impact de 2.198 aux dernières nouvelles.

          Il y a trouvé de quoi satisfaire une pulsion… et s’est précipité. Comme d’hab.

          Et confronté à la réalité, probablement incapable d’accéder à la publi – et si d’aventure il peut, incapable de la lire et de la comprendre – et incapable de présenter une thèse cohérente, comme du reste de suivre une conversation, M. Mops86 se réfugie dans ses travers habituels : la morgue, l’arrogance, l’insulte.

          Insulte envers son contradicteur : « … monsieur brevet des collège n’a même pas un sens critique pour regarder le fond de l’étude… » Mais non, M. Mops, encore une fois, vous n’y êtes pas : je n’ai pas accès à la publication. Je l’ai écrit… Et d’ailleurs, je m’en tape. Pas de l’avoir écrit, mais de ne pas y avoir accès. Un résumé aussi mauvais ne présage rien de bon.

          Puis-je du reste vous rappeler que j’ai, moi, mon CEP… Et je n’ai pas le «  brevet des collège (sic) ».

          Insulte envers toute une profession… Voilà que réapparaît le « bouseux »…

          P.S. : Prenez aussi des cours de français. Un chimiquier est un navire destiné au transport de produits chimiques.

          1. encore aucun des deux qui n’a pu lire l’étude qu’ils commentent. lol. idéologie, idéologie.

        3. @ Mops86
          « Et qu’en est-il chez les bouseux ? »
          « les chimiquiers (sic) se sont les copains des bouseux »
          Figurez-vous que les bouseux n’ont pas attendu vos délires d’hypocondriaque pathologique pour agir, d’abord dans leurs intérêts, et pour claquer le bec aux crétins de votre genre!
          Expérimentation du bas volume depuis une vingtaine d’années avec ses techniques spécifiques de pulvérisation économe en produits tout en optimisant leur action.
          http://www.agri-conseil.com/
          https://www.youtube.com/watch?v=3S0xu13jXBY
          Quand on est aussi ignare sur le sujet, on se la coince!

        4. Perturbateur endocrinien?

          Quelle est votre positon sur les analogues d’ œstrogènes : ethinyl oestradiol et produits associés, parfaitement identifiés comme perturbateurs endocriniens et listé comme cancérigènes certains pas le CIRC?
          il a fallu longtemps pour ce classement et contre toute évidence,l’effet cancérigène (modèles animaux et forte suspicions humaines) était avéré dès le début de l’utilisation et confirmé régulièrement depuis , force circonvolutions pour obtenir ce résultat, comme si un puissant lobby ne voulait pas que cela se sache trop, ce qui est encore le cas pour l’aspect cancérigène, seul le risque AVC étant mis en avant en terme de risque auprès du grand public.

        5. Mops86

          Pour qui tu te prends pour parler « des bouseux »

          Tu nous prouve sans arret t’as nulité (surtout avec les liens) et tu insultes ceux qui on largement fait leurs preuves avec de vrai argumentation!!!

          tu n’es qu’un clown mais triste.

          1. Et pour le bac plus 5 IMPOSSIBLE.

            On ne peut pas etre aussi minable et avoir un minimum de bagage

          2. « On ne peut pas être aussi minable et avoir un minimum de bagage »

            Oh que si !

            La preuve, pour prendre un exemple extra-hexagonal : Vandana Shiva. PhD en quelque chose (on ne sait pas trop…), se prétendant physicienne nucléaire, paradant dans des saris toujours renouvelés et précédant son nom d’un ronflant « Dr », manière d’impressionner à la fois les Indiens qui la croient et surtout les bobos occidentaux.

            Mme Shiva qui assimile le viol à la culture des OGM… Oh, c’est juste un exemple.

          3. bien sûr mon yannou, en postant ce lien, il y a eu de vraies argumentations. Des argumentations de peintre.
            Mais ça reste assez mignon les petites chochottes qui postent du bobo à tout va, et tu dis bouseux, et ça chouine.

  4. Dans le même esprit humoristique :

    5 fruits et légumes par jour, qu’ils disent…
    Je vais vous faire un aveu : même issus du commerce équitable, dès la première pastèque*… je cale.
    C’est pourquoi, un jour j’irai vivre en Théorie car, en Théorie, tout se passera bien. 🙄

    * pastèque… je parle du fruit, hein…

  5. Cette citation est-elle tirée de « La foire au cancres » de Jean Charles (1962) ? Je ne me souviens pas vraiment. La voici :

    « En Hollande, sur deux habitants, il y a trois vaches. »

    Parfaitement adaptée, en Hollande comme partout ailleurs, pour les circuits courts et autres locavores, la solution montrée par l’image contenue dans le lien ci-dessous :

    http://fr.tinypic.com/r/n3nkuh/8

    1. Les zadistes sont tellement bourrés qu’ils ne savent même plus sur quel fil ils causent. Allez, qu’ils continuent à fumer la moquette, ils nous intéressent ! Pauvres types !

    2. Merci Plio, je me suis bien marré !

      C’est encore mieux que ce qu’on m’avait raconté
      ce qu’il s’est pris dans la gueule le vieux réac bien pensant, il doit en être encore tout groggy !

      Je file le lien à tout mon carnet d’adresse.

  6. Ah ouais c’est vraiment bon ça !

    Et y’a pas que berthod qui s’est fait allumer, mon passage préféré :

    Zygomar :
    >>> Toute cette ra… verdâtre inculte et quasi analphabète tout juste bonne à ânonner des slogans éculés mal digérés qui leur sont ingurgités par des gourous apparatchiks est nostalgique des belles années de la presse indépendante et libre gérée par les soviets….

    Et Daf lui réplique :

    Euh rien que ça ?

    Vous n’auriez pas oublié aussi : « mort aux khmers verts ayatollahs stalino-Chveziens croisés mamero-mélanchoniste propagateurs de la pensée dominante », à tout hasard ?

  7. Pas mal pas mal

    mais il y a aussi « Sivens : Voyage au cœur de la ZAD » qui vaut son pesant de cacahuètes : un dénommé rageous enrage et se fait rétamer par GV !

  8. Vous vous marrez tous, mais c’est pas très sympa de se moquer de ce monsieur Berthod, il semble ne plus avoir toute sa tête.

Les commentaires sont fermés.