You are here: Home » L'œil agricole » Quand l’argent public finance la biodynamie

Quand l’argent public finance la biodynamie

Jean-Philippe Magnen, EELV et Vice-président de la Région des Pays de la Loire se félicite dans un communiqué récent de l’ouverture d’une formation agricole au CFPPA de Segré (établissement public)  axé sur la biodynamie et sur les enseignements de Rudolph Steiner.
Les objectifs de cette nouvelle formation s’inscrivent dans le cadre de la transition du modèle agricole régional.
•Acquérir la capacité professionnelle agricole pour l’installation.
•Acquérir l’aptitude et la capacité professionnelle d’être agriculteur en biodynamie.
•Développer une méthode de connaissance du vivant.
•Acquérir le savoir et savoir-faire d’une agriculture à l’écoute de son environnement, tant terrestre que cosmique.
•Apprendre à produire une alimentation capable de répondre à tous les besoins de l’homme.
•Travailler à élaborer une économie saine, régie par les rapports fraternels entre producteurs, consommateurs, distributeurs…
•Porteurs de la formation

N’y-a-t-il pas de sujet plus urgent à financer ?
L’argent public peut-il financer la biodynamie dont l’efficacité reste encore à prouver ?

47 commentaires

  1. Formidable.

    Cours d’astrologie pour déterminer quand Vénus est dans la constellation du capricorne…

    Exercices pratiques de dépeçage de mulots, d’extraction de mésenthères de cerfs…

    Quoi d’autre ?

    Ah ! Coût de la formation : 15.000 euros/tête, financé à 50 % par le le Fond Social Européen…

    Ah ! C’est un communiqué de presse à l’en-tête de la Région des Pays de la Loire.

    Et c’est une « formation » déjà dispensée à Obernai.

    • Prof Principale : Elisabeth Teissier, PhD en Socio-astrologie Cosmique !!!

  2. La France s’enfonce dans l’irrationalité et la folie. Merci les verts, les escrolos, le bionimenteurs.

  3. L’avantage de cet engagement est qu’il est très clair, pas les circonvolutions de quelque intellectuel qui pèse le pour et le contre avec des arguments fallacieux.

    La biodynamie et les préceptes de Steiner au moins les choses sont claires.

    • « …circonvolutions de quelque intellectuel… »

      >>>> Circonlocutions!

  4. Dans la région PDL, ils n’en sont pas à leur coup d’essai.
    Un projet dans le 44, pour relancer une formation agricole en perdition avait été mis en place, il y a 4 ans de ça, avec la bénédiction des politiques, cette formation, fortement basée sur le bio.
    Le résultat a été à la hauteur des attentes. En 2 ans, gouffre financier creusé (près d’1M€), puis fermeture de l’établissement.
    Les bâtiments (ancien château)à vendre.
    Quand l’argent des autres vient à manquer, ça va tout de suite moins bien…

    • vous avez des détails précis sur ce sujet?

  5. AE > Jean-Philippe Magnen, EELV et Vice-président de la Région des Pays de la Loire se félicite dans un communiqué récent de l’ouverture d’une formation agricole au CFPPA de Segré (établissement public) axé sur la biodynamie et sur les enseignements de Rudolph Steiner.

    À quand la fin de l’enseignement de l’homéopathie dans les facultés de pharmacie en France?

    À quand la fin du remboursement par la Sécu des visites chez un médecin homéopathe?

  6. Bientôt des cours sur les tapis volants à l’ENAC ?

    • @ philippe

      « Bientôt des cours sur les tapis volants à l’ENAC ? »

      >>> Excellent parallèle qui est du même ordre « d’idée »…..

  7. j’aime bien  » dont l’efficacité reste à prouver »
    Je ne suis pas certain que cela vaille la peine d’y passer du temps

  8. Après presque 100 ans la production en biodynamie représente moins de 1 % ( et de loin)au niveau de la planète: il faut donc savoir arrêter cette vaste fumisterie ( intestins de vache remplis de camomille et autres imbécilités…). Il est temps que les citoyens refusent que leur argent soit dilapidé pour des actions absurdes et qu’ils ne votent plus pour ceux qui en sont à l’origine.

    • Les citoyens n’y comprennent que quick C’est aux hommes politiques d’assumer leurs responsabilités. Les verts sont irresponsables et pas loin d’être des criminels. Ni plus ni moins que les menteurs staliniens d’antan.

      • Malheureusement on ne peut plus attendre grand chose des politiques et ils n’ont pas démontré ces derniers temps leur supériorité intellectuelle ni leur meilleure connaissance ni leur courage. Il y a bien plus de citoyens dotés de bon sens que d’adeptes de la biodynamie .Mais il faut que « ceux qui savent » fassent l’effort de contre argumenter et d’expliquer la supériorité de l’agriculture moderne partout dans le monde.Si ils ne comprennent que quick c’est parce qu’il n’y a pas eu d’informations suffisantes. La Suisse ( qui est plus démocratique que nous) fait souvent appel aux citoyens au travers des votations et les résultats montrent que cela évite bien des décisions sottes.

        • l’herbe est toujours plus verte ailleurs !

          Visor rejoint les propositions de démocratie participative de Marie-Ségolène Royal ?

      • @ Laurent Berthod

        Il n’y a pas que les Verts d’irresponsables.
        Dans le domaine de la viticulture, c’est une véritable folie de la biodynamie.
        Prenez n’importe quelle revue viticole, discutez avec n’importe quel caviste, tous sont baba devant la biodynamie

        Faut dire que certains grands domaines comme le Domaine de la Romanée Conti, ou Lalou nBize Leroy en Bourgogne, Zind HUmbrecht en Alsace, château Pontet Canet en Pauillac ont succombé au virus.

        J’ai lu une fois dans la Revue du Vin de France une interview de Lalou Bize Leroy… C’est vraiment une allumée de première. Elle racontait qu’elle parlait aux grappes de raisin sur la table de triage !
        Et le journaleux gobait et rapportait ces bobards sans sourciller !

        • « Lalou Bize Leroy… C’est vraiment une allumée de première. Elle racontait qu’elle parlait aux grappes de raisin sur la table de triage ! »

          Aurait-elle « pelté » un plomb ?
          Peut-être pas… Et elle aurait ainsi de qui tenir ! 😉
          En effet, si l’on en croît le botaniste Jean-Marie Pelt, les plantes seraient sensibles à la musique… 😯

        • Astre Noir
          « Et le journaleux gobait et rapportait ces bobards sans sourciller ! »

          Un autre exemple traité…avec amusement, tout est normal, dormez bien braves gens! 😈

          « Heureusement, après une enquête menée avec tact, discrétion et internet par notre limier communal, la solution à ce que le village commençait déjà à appeler « le mystère des cornes de vaches » fut découverte. Il ne s’agit, en fait, que d’un procédé utilisé en viticulture biodynamique : les cornes de vaches remplies de fumier et enfouies dans le sol favorisent sa structuration, la vie microbienne et la formation de l’humus. Nantis de ces informations précises et vitivinicoles, nos concitoyens peuvent être rassurés sur la présence de ces vestiges bovins aux abords du village. »

          http://www.lindependant.fr/2014/08/28/des-cornes-de-vache-et-une-table-sciee,1922712.php

          • @ rageous

            « …les cornes de vaches remplies de fumier et enfouies dans le sol… »

            >>>> Oui, m

        • Tout ce qui permet d’expliquer pourquoi on vend la boutielle 50 ou 100 ou 200 % plis chère est vite accepté… Encore plus si cela est enrobé d’une belle philosophie mystico-religieuse !!!!

          Cela en est presque effrayant : nous sommes dans une époque d’abandon massif des grandes religions… Avec une explosion des croyances mystico-animistes…
          Les gens refusent les grandes religions pour mieux plonger dans de petites sectes !!

  9. Laurent Berthod > Les citoyens n’y comprennent que quick C’est aux hommes politiques d’assumer leurs responsabilités.

    Lu quelque part : les responsables politiques sont issus du peuple. Il n’y a donc pas à s’étonner qu’ils aient globalement le même niveau de compétence.

    Surtout quand on voit que seule une fraction des dirigeants de haut niveau a un cursus scientifique.

    Pour ce qui est de l’Assemblée nationale:
    http://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/cat_soc_prof.asp?legislature=14

    • Point n’est besoin d’avoir fait des études scientifiques pour être raisonnable et ne pas croire à des histoires à dormir debout.

      • A confirmer mais je constate autour de moi que les gens qui croient dans l’homéopathie , la biodynamie et autres pseudo-sciences sont souvent des gens qui ont un niveau de formation élevé au delà de Bac+2 mini !

        • « Le combat contre l’obscurantisme et le charlatanisme est assurément sans fin. Mais certains événements récents prennent une tournure inquiétante. En voici trois exemples. »

          http://www.contrepoints.org/2014/11/11/187790-lobscurantisme-a-un-brillant-avenir

        • Je ne mettrais pas l’homéopathie dans le même sac !!!

          • pourquoi , la dynamisation d’une préparation homéopathique s’appuierait sur des théories robustes ?
            D’ailleurs voici un lien qui vous explique comment le faire chez vous :
            http://lepharmachien.com/recettes-pour-faire-votre-propre-homeopathie-a-la-maison/
            Tabernac !

          • Les pilules d’Arnica fonctionne pourtant bien !!!

          • Voici une étude sur l’Arnica :
            http://www.medicine.ox.ac.uk/bandolier/booth/alternat/AT012.html

            ça fait pas mieux qu’un placebo .

          • Merci Roger mais je ne sais pas lire l’anglais !!!

          • Pour en finir avec l’Arnica, même si c’est l’effet placebo qui fonctionne ,l’Arnica a évité bien des bleus à mes enfants et à moi même !!!

            Et si l’effet placebo marchait également sur les animaux et sur les plantes !!!

            PS: j’ai mon Bac – 2 !!!

        • @Roger

          moi je constate que les gens qui ont un avis franchement négatif sur la biodynamie, l’homéopathie etc
          sont souvent des gens qui passent leur temps à produire et à consommer et assez peu à voyager, réfléchir ou lire des bouquins.

          Je vous conseille de faire quelques semaines de wwoofing chez un maraicher ou un viticulteur en biodynamie. Vous pourrez alors travailler avec lui, lui poser des questions etc
          Après une telle expérience vous verrez certainement les choses d’une façon différente.

          Cordialement

          • C’est surtout les lunettes idéologiques déformantes qui vous font voir les choses autrement.

            Dans ma vie professionnelle j’ai mis les pieds dans un nombre incalculable d’exploitations, y compris bio. Des bio « sérieux », bio par opportunité commerciale, sur des terres où l’herbe pousse à peine moins sans engrais et où la laiterie vous paye le lait bio bien plus cher que le conventionnel parce qu’il y a des gogos au bout de la chaîne prêts à payer du charbon au prix du diamant.

            Une fois j’ai loué par hasard un gîte rural dans une ferme en biodynamie. J’avoue franchement que je n’ai pas participé à la vie productive de cette ferme. Mais je peux dire que chaque fois que le chien de la maison venait sur notre perron et s’ébrouait les poils, il y laissait une quantité impressionnante de puces toutes frétillantes. Je n’avais jamais vu ça de ma vie, même dans les fermes les plus sales. On imagine les parasites dans le reste de l’exploitation !

            Vive la biodynamie ! Vive les puces ! Vive les parasites !

            Bien à vous.

          • La biodynamie c’est un peu comme pour les torchons de Coluche , avant de cultiver faut remplir de fumier les cornes de boeuf préalablement évidées …. et les enfouir dans la terre pendant plusieurs mois , puis on les ressort quand Pluton est aligné avec Saturne et après seulement on peut commencer a semer son blé . Faut ensuite dixit Pierre Rhabi une armée de stagiaires bénévoles pour arracher les mauvaises herbes — que dis-je l’expression de la biodiversité qui infeste le blé et l’étouffe a mort. Et quand on a récolté péniblement 15 Qtx /ha (soit 5 fois moins qu’en conventionnel) de blé pourri de mycotoxines bio on le vend à des bobos persuadés de contribuer par leur acte d’achat à encourager l’essor d’un nouveau modèle agricole que ces cons de paysans subventionnés sont incapables de mettre en oeuvre …

  10. Je crois que c’est mondial malheureusement…

    « Un ministre du Yoga nommé en Inde
    Shripad Yesso Naik devient le nouveau ministre des médecines, chargé des pratiques traditionnelles telles que l’ayurveda, le yoga et l’homéopathie.  »
    http://www.lepoint.fr/insolite/un-ministre-du-yoga-nomme-en-inde-10-11-2014-1880095_48.php

  11. La biodynamie est indissociable de l’anthroposophie de Steiner!Sans foi dans la mystique de Steiner ,la biodynamie relève de la psychiatrie (L’anthroposophie peu être aussi d’ailleurs)
    Depuis quand les structures de formation de l’état ont’il pour mission d’enseigner et de faire du prosélytisme pour les mystiques ésotériques.
    L’enseignement de la république est athée et doit le rester.

    Si l’état se charge de mettre a ses programmes les mystiques ésotériques, demandons de fait que le Pastafarisme soit enseigné dés la maternelle

  12. Je confirme que l’anthroposophie relève de la pathologie. Il n’y a qu’à se référer à la biographie de Rudolph Steiner.

  13. Excellente analyse sur l’homéopathie sur France 2, journal de13h, le 10/11 http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/13-heures/jt-de-13h-du-lundi-10-novembre-2014_735229.html

    C’est potentiellement un excellent placebo,en dessous du nombre d’avogadro et sans mémoire de l’eau, il est vrai

  14. En région PACA aussi, il y a des formations en biodynamie, financées par le Conseil Régional et l’Europe

    C’est laà : http://inpact-paca.org/formations.php

    A noter le nom de l’assoc’ qui s’occupe de ces formations :
    « Initiative pour une agriculture CITOYENNE et territoriale…
    Quand on voit le mot citoyen, on peut craindre le pire

    Je sais que l’audience d’Alerte Environnement est plutôt confidentielle, mais ne pourrions nous pas écrire à nos conseillers régionaux pour leur direde mettre le holà à ce genre de financements ?
    Je suis sûr que pour la plupart, ils ne savent pas ce qu’est exactement l’agriculture biodynamique

    En ce qui me concerne, je connais personnellement deux conseillers régionaux de mon département, je vais leur écrire

  15. cela dit l’argent public ne finance pas que la biodynamie:

    http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=3898#.VGTtc8loBso
    RENCONTRE AVEC FABRICE NICOLINO AUTOUR DE SON OUVRAGE UN EMPOISONNEMENT UNIVERSEL (ÉDITIONS LES LIENS QUI LIBÈRENT).

    http://www.agrobiosciences.org/?rubrique23#1377
    Du barrage de Sivens aux « grands projets inutiles et imposés » : le temps des barricades ?

    L’argent public finance aussi le soutien aux Zadistes et l’apologie du guignol Nicolino.

    Vive la crise et le krach bancaire! Les caisses vides ne financeront plus rien !

  16. La structure « agrobiosciences » dépend d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche de Toulouse et a pour objet de rapprocher société et sciences , ce qui a longtemps été le cas mais avec désormais une forte dérive ésotérique comme cette tribune ouverte à Nicolino dont la démarche « scientifique » peut interroger, mais s’il n’y avait que cela !

    Prochain intervenant MMR!

    La structure est désormais totalement bobo centrée, question de personnalité de ceux qui la pilotent et avec des deniers publics.

    Seule consolation, c’est du très court terme.

  17. je suis un agriculteur cerealier bio depuis 2010 (cela me permet de vivre avec moins de 60ha) je vous confirme que la biodynamie est juste un pur délire issue d un mouvement sectaire et rien d autre si la biodynamie etais afficace ca se serai!

    • Très sincèrement, tant mieux si les prix du bio vous permettent de vivre avec 60 ha de céréales en bio.

      Ceci étant dit, les dernières statistiques indiquent qu’alors que les blés conventionnels restent stables, autour de 75 q/ha, la filière du blé bio enregistre depuis 2011 une chute progressive mais régulière de ses rendements : 32 quintaux/ha en moyenne nationale pour 2011, 31 q/ha pour 2012, 28 q/ha pour 2013 et autour de 25 q/ha, selon les premières estimations, pour 2014.

      Je ne vois pas comment l’agriculture bio pourrait être généralisée si l’on cherche à nourrir l’humanité. Qu’elle reste une économie de niche qui permette à un petit nombre de producteurs dans des situations particulières de vivre c’est déjà pas mal, ne lui en demandons pas plus.

      Bien à vous.

      • le bio n a pas vocation a nourrir la planete car nos rendements sont tres inferieurs mais c est un marche a prendre et qui se devellope donc ca reste une solution pour les fermes de taille modestes )(ici dans le sud ouest le foncier deviens inabordable des investisseurs font flamber les cours des terres ) mon avenir econnomique passe par la bio ou bien je quitte le metier ….
        le sujet cher Laurent est la biodynamie et surtout ne pas confondre avec la bio faites un sujet sur la biodynamie c est affolant!

Comments are closed.