You are here: Home » Société » Les faucheurs admettent (enfin!) qu’ils sont des casseurs

Les faucheurs admettent (enfin!) qu’ils sont des casseurs

Extrait du discours du porte-parole des faucheurs occupant ce matin les locaux de Limagrain à Chappes (Puy-de-Dôme) :

« Nous n’avons rien cassé, nous étions là pour nous informer, nous étions là en inspection citoyenne. On est juste rentrés dans le hall. Les faucheurs ne sont pas que des casseurs, c’est très important de le signaler. Nous n’avons absolument pas touché aux travaux scientifiques, ce n’était pas l’objectif. »

Ajoutons aussi que pour la 1ère fois, les adhérents agriculteurs de la coopérative  se sont mobilisés et les faucheurs sont repartis sous les huées…

 

78 commentaires

  1. « Nous n’avons absolument pas touché aux travaux scientifiques »

    Voilà donc maintenant que de vulgaires adeptes de l’anti-science se vantent d’une non-action et en viendraient même jusqu’à demander des remerciements ?

    • Ben oui, quoi, cette nonne action est une bonne action, non ?

  2. « Inspection citoyenne »
    De bons relents de purs jus communiste bien pourris et fermentés !!!

    Et si je débarque avec quelques gros bras dans un de leurs bureaux pour vérifier les sources de financement en nommant cela « inspection citoyenne »… Croyez vous qu’ils vont me laisser rentrer ???

  3. Pourquoi les services de sécurité de Limagrain les ont ils laissé rentrer? Que leur faut il pour comprendre qu’il n’y a pas de dialogue possible? peut être n’ont ils plus confiance en la police pour les protéger et ils se sentent obliger de trouver un accord avec ces voyous?

    • Peut-être parce que le service de sécurité c’est 1 ou 2 personnes… et que devant 40 agités du bocal, il vaut mieux laisser faire et appeler la police !!!
      Autre, solution, qui me semble surement plus efficace : appeler la FNSEA ou le CDJA, qui mobilisera rapidement une bonne 40aine d’agri locaux… Les agités du bocal vont vite partir !!!

      • Un gardien tout juste qui doit vivre sur place?… peu importe, ils profitent de l’embauche des salariés pour s’introduire dans les locaux comme si c’était une entreprise délinquante, c’est ça qui est insupportable!
        Cette fois c’est bien joué de la part des adhérents d’être intervenus pour leur mettre la pâté! Ça devrait les calmer…
        Monsanto-Dekalb à Trèbes devraient faire pareil, solliciter les producteurs alentours.

        • Mais c’est une entreprise délinquante !

          Elle étrille les paysans depuis des années à leur vendre des semences chères,et son lobbying effréné va -ou a – interdit , par le biais de la loi,aux agriculteurs de resemer leurs propres semences !!!
          Est-ce que le métier de paysan n’a pas été toujours cela, justement ? être LIBRE de pouvoir resemer,améliorer, échanger ses semences ?
          Comment peut-on défendre ces entreprises qui font voter des lois pour priver le monde agricole de cette LIBERTE FONDAMENTALE.

          Réveillez-vous, bande d’endormis !

          • sérieusement piou-piou, vous connaissez un peu le monde agricole?
            parce que prétendre que les agris n’ont plus le droit de resemer, c’est clairement une méconnaissance de ce qui se passe en agriculture.

            pouvez-vous vous renseigner et éventuellement revenir lorsque vous maîtriserez un peu le sujet?

          • Il faut arrêter de fumer la Clématite… c’est pas bon pour vos pov petits neurones !!!

            L’activité commerciale de Monsanto n’est pas interdite. Je sais pas d’ou vous viens cette info, mais elle est délirante !!!

            Le COV (Certificat d’Obtention Végétale) permet aux agriculteurs ne resemer leurs propres cultures.

            Vous parlez de paysans, termes péjoratifs qui renvoie une image de « bouseux »; quand nous ici nous parlons d’agriculteurs = entrepreneurs qui travail à produire des denrées alimentaires.

            L’amélioration végétale passe par une expérimentation longue (plus de 15 ans pour mettre au point une nouvelle variété). Ce qui nécessite de l’argent. Et ce travail est réalisé par des entreprises spécialisées. Le travail de l’agriculteur n’est pas de faire de la sélection variétale mais de produire des denrées alimentaires.
            Quand vos paysans mettaient 100 ou 200 ans à mettre au point une nouvelle variété (fruit total du hasard), les agriculteurs utilisent des semences parfaitement adaptées aux conditions locales mises aux points par des spécialistes. Les variétés de blés en France étaient de moins d’une dizaine en 1850, environ 50 dans les années 1900 contre plus de 350 maintenant.

            Aucune loi n’interdit de resemer sa production, et comme expliqué le COV autorise cette pratique. Et Monsanto et aucune entreprise n’a jamais fait pression pour qu’une telle loi existe.
            Et je vous met au défi de nous donner la référence de cette loi.
            Vous pouvez chercher ici : http://www.legifrance.gouv.fr/ (site internet de TOUTES LES LOIS FRANÇAISES).

            Au lieu de rabâcher votre catéchisme écologiste, je vous invite à ouvrir les yeux sur la réalité du monde agricole !!!

          • Mme Piou-Piou,

            Vous vous dites issue d’une « famille d’agriculteurs, maïsiculteurs » ?

            Et vous osez rabâcher ce genre de propos délirant ?

            J’ai du mal à saisir exactement, vu l’ergonomie du site. Votre entreprise « délinquante », laquelle est-ce ? Limagrain ou Monsanto ?

            En quoi est-elle délinquante ? Pouvez-vous citer les délits, dûment constatés et réprimés par la justice, pas les allégations farfelues de ceux qui ont fait leur fond de commerce de l’anti-monsantisme ? Et des délits graves, pas les habituels accidents de parcours d’une entreprise, style publicité pas aux normes ? Du bon gros délit, style vandalisme des serres dans lesquelles le CIRAD poursuivait ses recherches en faveur des agriculteurs des pays en développement ?

            Vous vous dites issue d’une « famille d’agriculteurs, maïsiculteurs » ?

            Savez-vous que les maïsiculteurs utilisent depuis plus de 50 ans des semences hybrides qui les obligent – de par la constitution génétique des semences, pas de par la loi – à se réapprovisionner sur le marché tous les ans ? Savez-vous que s’ils le font, c’est qu’ils y trouvent leur intérêt ?

            Savez-vous que des hurluberlus, à la prose desquels vous êtes manifestement sensible, ont suggéré que l’on pouvait contourner cette nécessité, par exemple en fabriquant des hybrides doubles ? Savez-vous quel succès ils ont rencontré auprès des agriculteurs ?

            Ressemer serait une « liberté fondamentale » ? En majuscules même ?

            Où est inscrite cette liberté fondamentale ? À part dans les délires des écrits de vos gourous ? Où est le texte qui prive les agriculteurs de cette liberté ? On ne sache pas que les agriculteurs sont obligés de recourir à des variétés protégées par un droit de propriété intellectuelle, et à ces variétés seulement. Ah oui ! Ils trouvent intérêt à les utiliser ? Ben oui, alors c’est sous les conditions mises par la propriété intellectuelle !

            Et que disent les textes ? Les avez-vous au moins lus ? Les textes de loi, pas les élucubrations des enfumeurs patentés, dont beaucoup sont grossièrement et activement malhonnêtes ?

            Vous est-il arrivé de lire et de comprendre que les agriculteurs ont le droit de ressemer une variété protégée, certes sous condition de paiement d’une rémunération à un taux sensiblement inférieur à celui des redevances perçues sur les semences certifiées, condition dont sont dispensés les « petits agriculteurs » ? Savez-vous que cela s’applique en Europe non seulement aux certificats d’obtention végétale, mais aussi aux brevets ?

            Savez-vous que la situation actuelle est plus favorable aux agriculteurs – sur le plan du droit – que celle qui résultait de la loi française de 1970 sur la protection des obtentions végétales. 1970 ? Une époque où Monsanto (qui n’est pas le Monsanto d’aujourd’hui) ne s’intéressait pas aux semences… 1970 ? L’année où Limagrain a fait inscrire LG 11, le point de départ d’une formidable aventure de coopérateurs.

  4. Une seule solution avec ces terroristes moraux qui pensent pour le peuple si inculte a leurs yeux pour se faire une opinion qu’on la lui façonne émission de peur après émission de peur sur ARTE, qui pensent en lieu et place de ces pauvres agriculteurs trop idiots pour savoir ce qu’il faut cultiver et comment, qui ne savent pas se passer des semences sélectionnées , de l’eau, de l’engrais , bref du progrès….UNE SEULE SOLUTION : les terroriser , les rosser, les renvoyer dans leurs camping car polluants. L’intro ne dit pas que leurs voitures ont été cabossées, pneus crevés par le commando de coopérateurs venus à la rescousse de l’occupation illégale du site de Limagrain ! Le terrorisme intellectuel et moral ça s’appelle la dictature et ça passe par une opération préalable de lavage de cerveau. Et elle est réussie : les gens même les plus instruits se mettent à regarder les agriculteurs avec méfiance et haine réprobatrice, doutent constamment de la nourriture supposée bourrée de pesticides qu’ils produisent, ont peur de la science, du progrès . BRAVO

  5. « Alexandre Moatti – L’avenir de l’antiscience »
    http://www.institutdiderot.fr/?archiv=lavenir-de-lantiscience

    • Et alors ? Vous nous dites quoi là ?

      • Vincent veut nous faire croire que les mouvements « anti-tout » sont d’obédience d’extrême-droite… car forcément ils ne peuvent qu’être d’extrême droite puisqu’ils sont la « négation » de la société !!!
        Le problème c’est que l’institut Diderot est clairement de gauche (il a pour but de diffuser l’Economie sociale), et donc de ce fait, les « recherches » sur les « anti-tout » sont passées au filtre idéologique de social : les militants ne peuvent être de gauche ou écolo, car être de gauche et écolo c’est progressiste et bien… donc par défaut les militants de ces mouvements sont forcément d’extrême droite !!!

        • Pas la peine de chercher midi à quatorze heures. Qui a rendu visite aux brigands de Sivens ? Qui justifie leurs actions ?

  6. Les faucheurs ne se permettraient pas de tels actes de barbarie, mais les agriculteurs ,oui !
    Regardez cette vidéo, elle n’est pas en faveur du monde paysan …
    j’espère que ces types vont être punis.

    https://www.youtube.com/watch?v=GW970CThVbM

    • vous n’avez retenu que cela des actions des agriculteurs?
      vous semblez sélectionner vos informations, avez-vous vu la raison de la colère du monde agricole?

      • AATEA,Je connais TRES BIEN la raison de la colère des agriculteurs conventionnels, et j’en suis désolée pour eux, réellement.
        Mais,je crois qu’ils auraient dû cultiver et vendre autrement depuis bien longtemps. Ils se sentent victimes, mais ils sont en fait les protagonistes de leur situation.

        • il y a peut être une raison de leurs choix de culture?

    • http://www.ouest-france.fr/ogm-un-site-monsanto-occupe-nkm-garantit-linterdiction-video-114769

      http://www.itele.fr/france/video/des-faucheurs-sattaquent-a-un-champ-de-mais-ogm-81298

      Moi je vois des gens qui tuent des centaines de plantes innocentes en les arrachant brutalement du sol où elles vivaient en harmonie avec la nature… De quels droits sont monstres inhumains se permettent de telles tortures sur des êtres vivants !!!!

      • piou-piou, il faut poser la moquette, pas la fumée …

        • Et vous , faire moins de fôtes d’aurtaugrafe ……

          • et?

    • Ceux qui ont fait ça sont de gros c..nards…
      Mais des gros c..nards, il y en a dans toute la population française, chez les agriculteurs, les écologistes, les flics, les curés, les fonctionnaires et les agrégés de philosophie

    • Il paraît que Jean Glavany a déclaré : « On n’a pas deux cœurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un cœur ou on n’en a pas ».

      Et bien moi j’ai deux cœurs. Un très gros pour les humains. Un autre, plus petit, pour les animaux.

      Quand je vois toutes les atrocités commises envers mes frères humains, ces quelques images de maltraitance pas vraiment atroce envers de minables ragondins me laissent de marbre. Et le ragondin écrasé j’en ai bien moins à faire que les enfants maltraités, écrasés par des chauffards assassins, embrigadés par des dealers, dans des milices, vendus pour l’esclavage ou le mariage par les fanatiques de l’islam, ou simplement assassinés à la naissance par des mères dénaturées. Et je ne serai jamais d’accord avec l’antispéciste, grand défenseur des droits des animaux, le sinistre Peter Singer, qui affirme « Tuer un nouveau né n’est pas tuer une personne ».

      Voir mon article : http://laurent.berthod.over-blog.fr/article-peter-singer-tuer-un-nouveau-ne-n-est-pas-tuer-une-personne-37261850.html

      Et pour tout dire, Pioupiou, vous avez de la chance d’être un être humain, parce que sinon je n’aurais aucun regret de vous voir passer sous la roue d’un tracteur comme ce malheureux et minable ragondin.

      • Pioupiou est un être humain, certes , mais aux neurones sérieusement atrophiés. Attention à la condamnation à mort qui pourrait être prononcée à son encontre par les partisans de la doctrine de Peter Singer !

      • Malgré ce que vous dites, Laurent Berthod,vous n’avez pas de coeur.
        Votre haine est sans mesure.
        Vous devez être bien malheureux…

        • Vous ne connaissez rien de moi. Vous ne savez donc pas ce que vous dites. Si je suis malheureux, vous seriez plutôt une imbécile heureuse.

          • Je me permets de faire une sorte de parallèle.

            L’aveuglement qui a prévalu de par le vaste monde, en face de l’idéologie communiste totalitaire, fondé sur un marxisme soit-disant scientifique, tout particulièrement chez nos compatriotes – intellectuels compris ! – ne peut s’expliquer par la seule intelligence dont ils auraient ou non été pourvus.

            L’écologisme politique, lui aussi, s’appuie à l’envi sur de la pseudo-science. Et il n’est pas en reste pour éblouir nombre de nos contemporains !

            Ainsi, comme l’a écrit le sociologue Raymond Boudon :
            « Peu importe qu’une chose soit vraie ou fausse, les gens y croît parce qu’ils ont besoin d’y croire. »

            Cette observation ne serait-elle pas susceptible de s’appliquer à Mme Piou-Piou ?

    • Très bien vu, Mme Piou-Piou.

      Les « faucheurs » ne vandalisent que des productions végétales, expérimentales ou commerciales.

      S’ils « ne se permettraient pas de tels actes de barbarie », c’est tout simplement parce que leur propension au délit n’a pas encore pu trouver à s’exercer sur des animaux transgéniques.

      À l’occasion, ils s’attaquent aussi à des installations et matériels comme les serres du CIRAD. Dont je rappellerai qu’ils avaient pour finalité de contribuer au développement de l’agriculture dans les pays pauvres et, partant, à l’élévation du niveau de vie d’un grand nombre de paysans pauvres, pour commencer au-dessus de la condition de pauvreté abjecte.

      Mais, bien sûr, ce n’était pas de la barbarie… Il faut un effort intellectuel qui n’est pas à la portée de tous, surtout pas des voyous, même à pipe et moustache, pour faire le lien entre l’acte de vandalisme à Montpellier et les vies sacrifiées par exemple au Bangladesh.

      Comme ce n’était pas de la barbarie de détruire deux parcelles de maïs transgénique à Nonette, dans le Puy de Dôme, en 2005. Ce n’étaient que des essais d’OGM thérapeutiques pour la production de lipase gastrique pour soulager un effet secondaire de la mucoviscidose.

      Ça ne pouvait pas être de la barbarie… aucun des faucheurs n’avait d’enfant atteint de mucoviscidose…

  7. Dans le communiqué suivant, Gérard Charollois, le président de la Convention Vie et Nature parle de la “souriante France rurale” :

    “La CONVENTION VIE ET NATURE, rappelant que tout animal est un être sensible, dénonce les agissements dégradants de certains agriculteurs qui, ce mercredi 5 novembre, ont battu à mort et peint en rouge des ragondins, devant la préfecture de NANTES.
    Des faits similaires se seraient produits dans d´autres villes, notamment TOULOUSE, lors des manifestations de la FNSEA dont les tracteurs vinrent déverser fumiers, lisiers, plumes, devant les sièges administratifs.
    La presse régionale qui n´hésite pas à inventer une “violence des associations de protection animale” ne verra dans ces exactions que les témoignages sympathiques et raffinés de la souriante France rurale.
    Ces agriculteurs protestent contre les normes environnementales, les contrôles et les règlements protecteurs de l´intérêt général.
    Le malaise agricole vaut celui de l´industrie, de la fonction publique, de la jeunesse, du monde de la recherche, de la société entière confrontée, non pas à une crise, mais à un défi de mutation. Le paysan doit redevenir un homme qui nourrit les hommes et non un exploitant qui pollue la terre, torture la faune sauvage, maltraite les animaux d´élevage dans des usines à viande ou à oeufs.
    L´Union Européenne consacre un important pourcentage de son budget à la politique agricole commune, trop favorable aux gros exploitants et insuffisamment redistributive.
    Il faut changer de politique afin d´orienter les productions en un sens conforme à la préservation de la biodiversité, de la santé publique et d´une meilleure justice sociale au sein du monde agricole. En particulier, les aides à l´agriculture de montagne doivent être subordonnées à la présence des grands prédateurs.
    Ceux qui frappent à mort des ragondins, qui fulminent contre les loups, les ours, les lynx, les vautours et tout ce qui vit, font honte à ce pays et nuisent à l´image de l´agriculture qui vaut mieux que cela.
    L´agriculture ne doit plus être une exploitation forcenée mais une alliance avec la nature.”
    Gérard CHAROLLOIS
    CONVENTION VIE ET NATURE

    • « Convention Vie & Nature » prône l’écologie radicale, encore des talibans du secteur… A sa décharge (son président) est atteint de cécité totale! au propre comme au figuré 🙄

      • Et alors, quand vous avez dit écologie radicale, vous avez tout dit ?
        Au fond, n’ont-ils pas raison ?
        je crois bien que oui…

        • Piou-Piou
          c’est eux qui s’en revendiquent et à lire le torchon + haut, ça ne fait aucun doute!

    • « “La CONVENTION VIE ET NATURE, rappelant que tout animal est un être sensible, »

      Pourquoi ne traiter que des animaux ???
      Pourquoi cette sélection sur un groupe d’être vivants et rejeter volontairement les autres ?
      Il faudrait dire :
      « “La CONVENTION VIE ET NATURE, rappelant que tout ÊTRE VIVANT est un être sensible… »
      Comme ceci c’est beaucoup mieux !!!

    • Communiqué pour communiqué…
      Prenez le temps de lire ce billet de Corentin de Salle, à propos du WWF, dont je copie-colle le dernier paragraphe :

      http://blog.turgot.org/index.php?post/Corentin-wwf

      « Avec son objectif « une seule planète », le WWF s’inscrit dans l’antique tradition de la Nature comme Kosmos, cette sphère parfaite, verrouillée, limitée, ordonnée et harmonieuse où l’homme se voyait assigner un lieu et une finalité. Cela fait longtemps que l’humain s’est affranchi de cette belle totalité grecque. En vérité, la « Nature » a toujours été hostile. C’est l’homme qui l’a rendue habitable. Non, les frontières de la sphère ne sont pas le terminus ontologique de l’humain mais de simples barrières mentales. La terre n’est pas cette irrémédiable prison que nous devrions nous contenter d’administrer harmonieusement. Elle est la matrice d’une infinité de possibles, la plate-forme de l’aventure et de la destinée humaine. »

      Remarques annexes : Le directeur actuel de la multinationale verte WWF est Philippe Germa, un banquier (Natixis) spécialisé dans tout ce qui est trading carbone et chef de file du lobby des investissements dans le renouvelable.
      [Nul n’est parfait si l’on se réfère à toux ceux qui exècrent la « phinance » et le « business »…] 🙄
      Frère jumeau de Jean-Michel Germa, pionnier de l’éolien en France.
      [Pour moins que cela, d’aucuns se permettraient de supposer quelque conflit d’intérêt]

    • Oh ! Que c’est dégoulinant de bons sentiments.

      Bons ? Voire !

      « En particulier, les aides à l´agriculture de montagne doivent être subordonnées à la présence des grands prédateurs. »

      Ben voyons ! Il faut permettre au loup de croquer quelques jolis petits agneaux. Le loup est un être sensible. L’agneau… Et tout le troupeau qui se précipite de peur dans le ravin…

      J’écris ceci non pas par haine du loup, mais pour montrer le relativisme de ces gens qui prétendent se prévaloir de hautes conceptions philosophiques.

      Pour en revenir à un sujet bien plus trivial, c’est fort lassant de voir que « L´Union Européenne consacre un important pourcentage de son budget à la politique agricole commune… » Le budget de l’UE, c’est 1,05 % du RNB prévu pour le plafond global des crédits d’engagement pour 2015 (146 483 millions d’EUR). La part de l’agriculture dans ce budget, c’est à la louche 30 % pour les aides directes et les dépenses liées au marché, et 10 % pour le développement rural (dont profitent également les non-agriculteurs). C’est beaucoup moins qu’un euro par habitant et par jour.

      Il y a aussi un sujet fort odieux.

      « Le malaise agricole vaut celui […] de la fonction publique… » ? Dans quel monde vit-il ce M. Charollois ?

      « Le paysan doit redevenir un homme qui nourrit les hommes et non un exploitant qui pollue la terre, torture la faune sauvage, maltraite les animaux d´élevage dans des usines à viande ou à oeufs. »

      Là, on dépasse l’ignoble.

      Mais ce M. Charollois est sans nul doute fort bien nourri…

  8. Et ne me traitez pas encore d’évaporée qui ne connaît rien à rien, je commence à connaître votre rengaine….
    Je suis d’une famille d’agriculteurs, maïsiculteurs, je sais ce qu’ils font des rats et des ragondins tous les ans, c’est une bataille constante pour protéger les semis et les champs.
    Mais ce n’est pas une raison pour traiter des animaux de la sorte.
    Où va-t-on là ? Elle est belle la FNSEA !

    • accessoirement la FNSEA a condamné cette action.
      ne mettez pas tous sur le dos de ce syndicat …

    • Faire une exception une généralité , le travail quotidien des extrémistes de tout poils !

      Quand une société n’a d’autres tourments que la couleur et de la composition de ses tomates c’est qu’elle a atteint le fond du fond .
      800 000 000 de personnes aimeraient croquer cette tomate !

    • Piou-Piou
      « je sais ce qu’ils font des rats et des ragondins tous les ans, c’est une bataille constante pour protéger les semis et les champs. »
      J’imagine qu’ils ne les endorment pas 1 par 1 avec du chloroforme alors comment font-ils sans être « barbares »?
      La différence est qu’ils ne le font pas devant une caméra!

      • Rageous, j’espère pour vous que vous saisissez la différence entre tuer un animal et le tuer-ou le maltraiter- d’une manière cruelle, barbare, comme les images publiées ici….

        • Piou-Piou, vous ne répondez pas à ma question.
          Je vous répondrais après sur les faits que vous condamnez.

          • Poison, carabine.

          • Piou-Piou
            Autrement dit propre, net et sans bavure comme la traque au gibier mais la chasse n’a pas meilleure presse.
            Pas de cirque, ni de spectacle, une besogne comme une autre, quoi, mais quand ces méthodes sont divulguées au grand public ça devient une barbarie.
            Quelque soit l’animal sauvage piégé c’est du stress, le libérer dans un environnement bruyant (cris, pétards) d’autant + effectivement!
            Vous avez remarqué que certains préfèrent revenir vers « l’homme », celui qui les a nourri et abreuvé (combien de temps?) jusqu’à ce jour, à mon avis cela n’a pas dû en laisser certains indifférents et je pense c’est précisément ça qui a choqué l’opinion mais dans le contexte difficile de faire du sentiment…

    • @ Piou-Piou

      « Et ne me traitez pas encore d’évaporée qui ne connaît rien à rien, »

      >>>> je suis désolé d’avoir à vous dire et re-dire que c’est exactement ce que toutes vos interventions, vos éructations méprisantes à l’adresse de tous ceux qui ne partagent pas vos opinions sur tous les sujets, vos pseudo arguments qui ne sont en réalités que des récitations de passages de catéchismes écolo radicaux, d’idées toutes faites que vous rabâchez sans aucun esprit critique, sans aucune réflexion. Vos interventions ne sont que rarement étayées par des références sérieuses et quand elles le sont , ce n’est que sur des « données » soigneusement sélectionnées ignorant systématiquement celles qui ne sont pas de votre bord! Alors ne vous plaignez pas qu’à un moment ou un autre tout çà finisse par vous être renvoyé dans les gencives!

  9. http://www.reporterre.net/spip.php?article6544
    Les faucheurs d’OGM ont eu très chaud face aux défenseurs de Limagrain.

    => ATTENTION, c’est l’interview d’un faucheur de science.
    Visiblement il a eu peur.
    cela sera suffisant pour qu’il se pose des questions?

    • Entrer comme dans un moulin sans effraction « un site hyper-sécurisé »? Limagrain peut faire une enquête interne…
      Ils ne doutent de rien? « c’est la première fois que nous rencontrons un tel niveau de violence »; pour un agriculteur aussi quand il voit impuissant sa culture dévastée, pire encore la violence lâche quand les nervis agissent de nuit!

    • Voilà à quoi cela nous mène, voilà la guerre civile qui s’installe,quelle bêtise, vraiment. Tant de haine pour défendre quelques actionnaires petits et gros qui s’en foutent plein les poches au détriment de la paix et des agriculteurs.
      Ils sont victimes de ces boites et ils les défendent encore. Des idiots qui n’ont rien compris au sens de leur métier.
      Franchement, c’est pour ce monde là que vous avez mis des enfants
      au monde ?

      • conséquence des faucheurs de science, qui ont décidé d’imposer leurs volonté par la violence …

      • Ce ne sont pas des actionnaires mais des sociétaires, Limagrain est une coopérative d’agriculteurs, nuance!
        Et probablement vu le nombre venus aussi rapidement (on est dans le Massif Central pas dans les Landes) pas nécessairement des « gros » comme vous avez un peu trop tendance à les qualifier systématiquement!
        Franchement c’est vous qui ne comprenez rien à notre métier!

        • @ rageous :

          N’exagérons pas non plus, la Limagne, ce n’est pas des petits agriculteurs

          • Astre Noir
            Etant donné que le nombre d’exploitants diminue, c’est logique que la moyenne des exploit. augmente surtout quand la terre est bonne! Dans ce coin de 50 à 62 ha en moyenne/exploit. en 10 ans.
            Pas forcément en propriété, le fermage existe encore…
            Ce qui est pénible c’est le côté péjoratif du terme « gros », forcément con et profiteur dixit Mme Piou-Piou.

        • piou piou

          C’est vous et ceux que vous représentez qui etes triste à pleurer!

          Vous ne pouvez même pas approcher l’idée que les « méchant » d’après vous, qui ont « reçu » les faucheurs (comme il se devait) ne sont que des AGRICULTEURS (avec plus de petit que de gros) représentant d’une majorité qui n’en peut plus d’entendre et subir tous les stéréotypes négatif permanent radoté par des ignards du monde agricole donneur de leçons.

          C’est eux qui sont en permanence agressé par des abrutis (aux mieux rendu abruti) à coté de leurs pompes sur des sujet dont ils ne connaissent que les mensonge et inventions malveillants d’escrologiste comme le criigen et autre s.. de séralini.

          Ils sont venus se défendre, pour une foi, contre tout ces gus hurluberlu qui d’habitude sont les rois de la destruction du travail des autres.

          Grace aux agri ce doit etre une des première foi qu’il n’y a pas de destruction avec des cout enorme en dégats!

          Vous etes d’origine agricole??
          Peut être mais vous n’y avez pas travailler ou été responsable de quoi que se soit!
          Sinon vous ne seriez pas autant sur votre nuage à nous ressortir toutes les conneries des croyants bobo bio qui ont tout compris et tout vu appuyés à leur fenêtres au dessus du radiateur en pleine hivers !!

          Il y a des soirs ou les discours comme les vôtres qui sont pénibles d’incompétences/ignorance mais convaincu deviennent insupportables.

          Gardon espoir, après du repos, on vous supporte mieux (malheureusement c’est nous qui sommes plus tolérant moins fatigué car vous vous ne semblé pas bougé d’un iota )

          • piou piou
            Pour les fautes (trop rapide sans relecture….agacement…et le reste)

            cela vous occupe et pendant ce temps vous ne nous………plus

          • Yan,
            Oui, je suis fille de paysans, et je connais le monde agricole depuis pas mal de temps,j’ai eu mon BTSA en 87 !Et je travaille toujours dans le milieu agricole.
            Il y a en France deux sortes d’agriculteurs :
            Ceux qui se plaignent en permanence,cela depuis des années,qui souffrent de tous les problèmes qu’ils dénoncent actuellement , ceux qui fondent les plombs, qui sont au bout du rouleau, même pour certains gros , cela devient difficile.
            Ceux-la sont en agriculture conventionnelle.
            Et il y a ceux qui ne se plaignent pas, qui ne sont pas fortement endettés, par choix,qui transforment, vendent en direct, travaillent aussi en famille, ont la conscience beaucoup plus tranquille que les premiers en matière de pollution,ils ont aussi pas mal de contrôles,mais sont contents de moins travailler pour le système agro-industriel, se sont des gens beaucoup plus heureux à mon avis , qui ont conscience d’être à leur place en cultivant de cette manière, et ce sont les paysans en agriculture biologique.
            Ils font à priori le même métier , mais c’est vraiment deux mondes,
            deux mentalités,deux manières de voir la terre, la fertilisation du sol, un vrai clivage dans notre société.
            Si vous ne me croyez pas, allez voir le paysan bio près de chez vous et discutez avec lui, vous verrez.
            Combien aussi de personnes comme vous dézinguent l’agriculture biologique et ceux qui la pratiquent, sans rien en connaître ?
            C’est incroyable de voir à quel point les gens résistent, restent sur leurs positions, sans chercher à en savoir plus.Alors qu’il leur suffit d’aller discuter avec leurs voisins.
            Les conventionnels sont en train de se faire plumer gravement, quand on voit comment le prix de la tonne de maïs a chuté cette année, le prix de la tonne de pommes de terre à 6 euros !!!
            Qui s’en fout plein les poches ? l’industrie qui revend à 10 euros le kilo transformé au moins, et les hypermarchés qui revendent à au moins 1 euros cinquante, et parfois plus cher que le bio ! C’est scandaleux.
            les agriculteurs conventionnels travaillent D’ABORD pour l’industrie en amont et aval,mais pas pour eux.Ils ont oublié leurs priorités.
            Il ne tient qu’à eux de remettre de l’ordre et le mouvement actuel me réjouis.

          • Les produits bio c’est, comme disent les économistes, un marché de niche. Si tous les agriculteurs conventionnels passent au bio, les prix du bio s’alignent, pour le moins, sur les prix des produits de l’agriculture conventionnelle. Compte tenu des coûts de productions nettement plus élevés de l’agriculture bio, c’est la ruine assurée pour la très grande majorité des agriculteurs. Mais ça Pioupiou, dans sa naïveté insondable, n’y a jamais pensé.

        • J’ai aussi travaillé dans une coopérative agricole, je sais comment cela se passe, elles n’ont de « coopérative » que le nom !
          Les plus gros y sont bien mieux traités que les petits, effectivement…tout le contraire de ce que devrait être une coopérative.

      • Qui a déclaré la guerre ?

  10. Et celle là!!!

    « Franchement, c’est pour ce monde là que vous avez mis des enfants au monde ? »

    Ben oui pauvre pomme et rien que pour t’embeter

    Réponse d’aussi haut niveau que la question moralisatrice a deux balles
    du piaf qui piaf

  11. Je suis très contente de faire un tour sur ce site, j’en apprends de belles sur une partie du genre humain qui le fréquente .
    Vraiment, je tombe des nues devant tant de haine.C’est le fait d’être derrière un écran ? dans la vie de tous les jours, vous êtes aussi comme cela ? Ho làlà …c’est affreux !
    Mon vieil instit disait parfois à un élève « grossier personnage  » , en lui tirant l’oreille, en roulant des yeux et en roulant les r …..

    Imaginez moi vous tirant à tous l’oreille- les gros méchants , les pas sympas,les peu éduqués,les brutes, ils se reconnaîtront, pas de doute là- dessus !-
    et vous disant « grrrossiers personnages ! »
    C’est tout ce que vous méritez !

    • Oui, moi aussi, grâce à vous j’ai une confirmation concrète de ce que je savais en théorie : la bêtise est sans limites.

    • Piou piou

      Relisez mes propos !
      Vous ne m’inspirez pas de la haine mais de la tristesse à en pleurer !
      Votre blocage vous empêche de comprendre ce que vous lisez !

      De l’agacement aussi (surtout enfin de journée fatigante…).

      Je travail avec des agri bio et des agri conventionnels depuis 25 ans et sur le terrain le plus souvent (de moins en moins malheureusement). Je commence à bien les connaitres dans toutes leurs diversités.

      Fille d’agri et alors ?
      Cela ne vous empêche pas d’étaler votre ignorance du monde réel agricole !
      Vous avez travaillé dans une coop. et vous avez tout compris ! Vous en déduisez comme votre capacité vous le permet que toutes les coop. sont les même, comme « votre référence »
      Vous etes vraiment triste.
      Si vous bosser dans le monde agri vous etes dans un bureau administratif !
      Gagné ou pas ????
      Ne me dite pas en C.A. Non ! PTDR (j’aime bien cette image de langage)
      Ce qui est sure à vous lire c’est que vous ne pouvez pas être dans le conseil technique.
      Secrétariat/standardiste a la MSA, ???

      En résumé :
      Vous arrivez en nous « rentrant dedans » avec vos « vérités » complètement à coté de la plaque et vos leçons de morale pour pré ado.
      De nombreux intervenants vous ont répondu d’abord gentiment pour essayer de vous faire reprendre pied sur terre (même moi), mais vous continuez dans vos délires et de façon hautaine et en nous insultants (oui le piou piou quand on sous entend que nous somme pour détruire la nature, empoisonner les autres voir empoisonner même nos enfant, je me sent insulté et par une imbécile en plus).
      Vos fameuses « vérités » qui ne souffre d’aucune contradiction d’après vous, car fondés sur l’expérience vécue de madame piou piou .Et hop ! Une référence scientifique grâce au vécu de madame !
      Que tout soit basé que sur des hypothèses sans aucune preuves (même seulement statistique) ne pose pas de Pb au super esprit intelligent du piou piou qui piaf.
      Par contre la donneuse de leçon moralisatrice à deux balles ne peut pas digérer des infos statistiquement HS (hautement significatives) comme en donne agrican.

      Si vous ne voulez pas de « retour de manivelle » faite attention à vos propos !
      Arrêtez vos grandes phrases dégoulinantes de morale infantile !
      Pour qui vous prenez vous ??

      • OH làlà, Yan …..vous avez besoin de repos .
        je suis bien désolée de vous mettre dans cet état, mes propos n’ont pourtant rien de bien sulfureux, ils sont le reflet de ce que pensent pas mal de gens !

        • Oui, ben, penser comme pas mal de gens ce n’est pas une excuse pour penser des sottises.

    • Piou piou,

      Vos commentaires sont empreints de bon sens et de tolérance.
      Un conseil : ne perdez pas votre temps à répondre à des personnes bornées qui ne sont là que pour casser de l’écolo et déverser leur fiel masquant mal leur insatisfaction et leur névrose. Ici règne un bain de conanguinité mentale profondément nuisible à l’ouverture d’esprit.
      Quoi ? Vous êtes critique envers l’agriculture industrielle productiviste ? Mais vous êtes un pauvre abruti arriéré qui ne comprend rien, vous voulez retourner à la lampe à huile, n’est-ce pas ? etc.

      Un conseil Piou Piou, pour sauvegarder votre santé mentale, fuyez ce site à grandes enjambées !

      • Le bons sens et la tolérance chez Pioupiou, vous repasserez ! Surtout pour le bon sens !

      • Merci Kssiopee, je fuis, je fuis, ils sont trop imbuvables ici,incapable de débattre d’idées autres que les leurs.
        Je ne vais pas continuer à casser leur belle unanimité, cela les énerve trop.
        Salut à tous.

        • Piou piou

          Oh vous allez nous manquer (avant 9h je suis de bonne humeur)

          Comment allons nous faire sans vos grandes vérités et vos belles phrases moralisatrices pour vivre demain? LOL

          Pour rappel 4 exemples signé piou piou qui piaf :

          « Imaginez moi vous tirant à tous l’oreille- les gros méchants , les pas sympas,les peu éduqués,les brutes, ils se reconnaîtront, pas de doute là- dessus !-
          et vous disant « grrrossiers personnages ! »
          C’est tout ce que vous méritez »

          « Franchement, c’est pour ce monde là que vous avez mis des enfants au monde ? »

          « Votre haine est sans mesure. Vous devez être bien malheureux… »

          « Réveillez-vous, bande d’endormis. »

          Au fait, vous travailler dans « l’agricole » : Dans quelle bureau administratif etes vous ? C.A. MSA. Vous avez oubliez de préciser !

          Vous vous etes trouvé un copain avec Kssiopee! Super mais si vous faite des petits faut pas en garder hein !

        • Adishatz*, Piou-Piou !

          * Au revoir, Adieu (en Gascon)

          Hors sujet…
          Néanmoins, en cette veille de 11 novembre 2014, j’ai une pensée pour mon grand-père maternel, qui fut grièvement blessé en Champagne, fin septembre 1914, après avoir participé à la retraite de la Ve Armée française depuis la Belgique, et à la Bataille de la Marne. Il venait d’avoir 22 ans…

          Pioupiou : mot utilisé par ma grand-mère maternelle pour nommer ce jeune soldat, si faible et fragile d’apparence, son futur mari.

  12. Il paraît que la fondation qui porte le nom de la moche toute ridée pour s’être trop exposée au soleil, les fanatiques de L214 et une troisième organisation (WWF, je crois) ont porté ou vont porter plainte contre la FNSEA pour l’affaire du ragondin.

    Au premier abord ça semble absurde. La FNSEA n’est pas plus responsable des agissements de deux ou trois manifestants que FNE ne l’est des jets de cocktails Molotov par un de ses adhérents contre les gendarmes à Sivens. (On m’accordera que jeter des cocktails Molotov sur des êtres humains, oui, oui, Pioupiou, les gendarmes sont des êtres humains, est autrement plus barbare que de peindre un ragondin avec une bombe de peinture et même que de l’écraser avec un tracteur.)

    En seconde analyse ça peut être logique. Payer un avocat et les frais de justice lorsqu’elles auront été déboutées revient beaucoup moins cher à ces organisations qu’engager une campagne de communication qui ferait autant parler d’elles dans les médias et la presse que ce mauvais procès.

  13. Un éleveur bio heureux, pas vrai Pioupiou ?

    => http://www.ledauphine.com/drome/2014/11/07/le-loup-a-encore-frappe

    • Laurent et @ tous,
      Je cite Ouragan pour ce documentaire particulièrement remarquable (mais aussi effrayant sur les conditions d’élevage!) qu’il vient d’éditer sur son site
      « Une vidéo pédagogique, sans haine, reflétant seulement la réalité de l’impact du loup sur l’élevage extensif, source de biodiversité et de produits de qualité, de proximité dans le respect des animaux et de la durabilité, sauf si les écologistes ne réussissent pas à ouvrir les yeux. Auquel cas, ils devront expliquer à leurs enfants, leur rôle dans la disparition de l’agriculture familiale, qui est a l’honneur en cette année 2014 L’ONU et les NATIONS UNIES ont nommé l’année 2014 « Année Internationale de l’Agriculture Familiale ». »
      A voir!
      http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2014/11/pour-faire-suite-lincroyable.html#comment-form

  14. Non seulement Pioupiou n’arrête pas de débiter ses mantras verdâtres mais en plus elle ne sait pas lire. Elle prétend qu nous sommes unanimes. C’est complètement faux. Nous sommes de milieux professionnels divers et nous échangeons des informations et des points de vue, mais des choses sérieuses, pas des préjugés idéologiques. Des trucs sûrement trop techniques et trop terre à terre pour intéresser sa majesté Pioupiou.

    Par exemple, si Pioupiou n’était pas venu semer la perturbation, peut-être aurais-je déjà reçu de la part d’un intervenant la réponse à ma question sur l’absence ou la présence de benzène dans les carburants au bioéthanol E95 et E90, autrement dit l’essence sans plomb qu’on met dans les réservoirs de nos sales bagnoles polluantes. Il est vrai que la question du benzène n’intéresse pas les écoloverdâtres.

  15. Pfff…… Y’avait longtemps… 😡

Comments are closed.