Le bio-égoïsme

Partager sur : TwitterFacebook

Lundi prochain,  un viticulteur en biodynamie de Beaune est convoqué devant le tribunal en raison de son refus d’appliquer un traitement préventif homologué en AB (substance pyréthrine et produit commercial Pyrevert) contre la cicadelle vectrice de la maladie de la flavescence dorée. Ce traitement est rendu obligatoire par les autorités pour éviter que le vignoble bourguignon ne soit atteint par cette maladie qui provoque à 100 % la mortalité des ceps.
Un cas qui révèle une démarche de plus en plus à la mode : le refus de toutes mesures de gestion collective des risques de santé végétale ou animale par certains producteurs bio. Ces démarches sont souvent soutenues par une flopée d’ONG écologistes. En même temps, ces dernières veulent imposer à l’agriculture dite conventionnelle plus que des restrictions, des interdictions pour protéger des intérêts et postures idéologiques d’agriculteurs représentant epsilon en terme de production.
La presse, bien évident, s’y engouffre en ignorant que des agents naturels (bactéries, virus) peuvent créer des dégâts énormes (comme en santé humaine !). Rappelons que la nature n’est ni bonne ni mauvaise, elle est ce qu’elle est !

29 commentaires sur “Le bio-égoïsme

  1. moi je dis que l actuel gouvernement est pas si mauvais que ca ! meme TRES bon
    en plus c est des socialistes écologistes ! et bien ils tapent tres TRES fort contre la bio et ses especes de paysans (qui produisent pas grand chose ha si de l herbe a f….) et le saviez vous??? le ministre de l agriculture VA supprimer !!!!!!!!!!!!! toutes les aides(primes) au maintien aux paysans bio C EST BON CA LES PAYSANS BIO VONT BIENTOT REGRETTER mdr!VIVE l actuel gouvernement!!

    1. c clair qui aurai cru que notre gouvernement actuel fasse le ménage comme ca? obliger un bio a traiter c est fort ! et bravo pour la fin des primes bio avouez qu il fallait oser! Félicitations

      1. rien a voir avec le gouvernement , c’est la Justice , la Justice de la République qui est en oeuvre , tout simplement!

  2. Cette position, très idéologique, se retrouve aussi dans la « lutte contre la vaccination ».
    De plus en plus de gens refusent la vaccination ou de faire vacciner leurs enfants. En usant et abusant des théories les plus abracadabrantesques : les vaccins donnent la maladie, ils tuent, ils donnent le cancer, ils prédisposent à l’électrosensibilité (si si, je l’ai lu…)…
    Mais ce sont les mêmes qui refusent la médecine moderne, qui refusent la technologie moderne… Que l’on retrouve dans les « manifestants » qui demandent pourquoi l’état ne les a pas protéger contre les inondations, contre les feux de forêts, contre la grippe, contre la varicelle…
    Une telle hypocrisie relève selon moi de la pure psychiatrie !!!

    1. non c’est des français ! ils ne veulent pas de l’Etat quand tout va bien :je gagne du pognon , pas d’impôts ;je suis en bonne santé , faut baisser les cotisations sécu; j’ai du travail , faut baisser les cotisations chômage ; je ne suis pas en retraite… etc.
      Mais par contre quand on se fait licencier , que fait l’Etat ?
      Quand je construis ma maison il est où mon prêt à taux zéro ?; je fais des travaux d’isolation ; et les bourses pour mes gamins j’y ai droit! ;credit d’impôts pour mes cellules photo voltaïque…………..

  3. Suggestion de corrections :

    … refus de toutes mesure —> refus de toutes mesures (ou refus de toute mesure)

    … la nature n’est n’y bonne ni mauvaise —> la nature n’est NI bonne ni mauvaise, … 😉

  4. le 29 avril le ministre de l agriculture proposera un grand debat sur les ogm et leurs réintroduction en France
    rappel historique le mon810 a été introduit en France sous le gouvernement Jospin en 1997
    et le mon 810 a été interdit de cultiver pendant la mandature de Sarko
    de voir un préfet obliger un bio a traiter sa vigne c est osé !!!! immaginnez 5mn si c etais un gouvernement de droite au pouvoir??ils font quoi EELV?? rien!

    1. Ils vont gesticuler, Jean Vincent va menacer…mais ils resteront, bien accrochés à leur maroquin,comme un bigorneau sur un rocher.
      Je suis certain qu’au PS, beaucoup en ont marre.

      1. « ils resteront, bien accrochés à leur maroquin,comme un bigorneau sur un rocher. »

        Ne serait-ce pas plutôt « comme une bernique » ?

        Ou encore… « comme la chèvre à son piquet »…

        En ce dernier cas, l’allusion à ce noble animal pourrait être jugée non appropriée et assimilée à une attaque ad hominem… et femen 😉 évidemment, parité oblige !

    2. « et le mon 810 a été interdit de cultiver pendant la mandature de Sarko » – See more at: https://alerte-environnement.fr/2014/02/20/le-bio-egoisme/#comment-112139
      Et la suite? La tentative forcée de la Gauche à prolonger le moratoire, en tentant désespérément un exercice de haut vol; légiférer à partir de considérations purement idéologiques au point de faire fi, et de déformer à sa convenance, les résultats scientifiques.
      L’interdiction des ogm sur le sol français a servi de monnaie d’échange pour avoir la paix pour le nucléaire. Maintenant que c’est acté de tomber la prod d’au moins 50% de notre capacité, le gouvernement négocie quoi avec les zouaves au point de se ridiculiser?
      Placé a déclaré Le Foll TRES BON ministre de l’Agriculture, le meilleur semble-t-il, c’est embêtant, il n’en est pas de même des principaux concernés… les agriculteurs!

      Le Préfet c’est l’autorité, rien d’anormal à ce que ses arrêtés soient respectés. Pour une fois la procédure ne devrait pas prêter le flanc à l’idéologie verdâtre mais bien de gérer un problème sanitaire.

      1. Placé a déclaré Le Foll TRES BON ministre de l’Agriculture, le meilleur semble-t-il

        ==== Venant d’un type comme Placé, le compliment est hautement suspect et pas nécessairement flatteur……

  5. Encore faut il attendre le jugement final. Il est probable que le montant de son amende sera insignifiant ( si il n’est pas nul)par rapport aux risques qu’il fait prendre à l’ensemble de la filière? N’oublions pas que le secteur boissons est excédentaire de plus de 10 milliards € dans notre balance commerciale.De la même manière le marché de l’huître est en déclin à cause de quelques producteurs qui refusent d’acheter des naissains vérifiés indemnes de virus.la liberté des uns s’arrête où commence celle des autres.
    De toute façon il ne faut pas être hypocrite ce viticulteur utilisait nécessairement des produits phytosanitaires ( bios)pour le mildiou et l’oidium.

  6. à visor
    ce bio utilise des produits phytos pour lutter contre le mildiou et l oiidium c est a dire boullie bordelaise et souffre bref comme moi conventionel j utilse cuivre et souffre sauf q en bio leurs doses est moindre que nous donc on est meilleur q eux les bio(x?)leurs doses autorisee sont trop faible donc on protege mieux nous contre le mildiou

  7. Il existe effectivement des insecticides bio pour respecter l’obligation de protéger ses vignes contre la fameuse maladie .
    Ne pas appliqué ces insecticides fait courir des risques à sa vigne et aux vignes voisines. Certes si la vigne est de faible taille, on peut compter sur la dilution des cicadelles contrôlées par les pratiques des voisins, surtout si la vigne est tout en longueur et encadrée par des vignes traitées.
    Comme l’appartement sans chauffage occupé par des occupants peu frileux entre deux voisins obligés de forcer sur le chauffage pour assurer les 17° chez leurs voisins.
    Mais il ne s’agit pas de maladie des plantes et dans notre cas, les voisins doivent forcer sur les traitements insecticides. Le bilan est globalement négatif pour la collectivité du fait d’un seul agriculteur qui ne joue pas le jeu, ce que la presse encourage.

  8. On fera le parallèle avec les cas de gale à l’école, tous les enfants sont traités par leur famille sauf deux qui réinfectent l’ensemble de la classe régulièrement, et les familles doivent retraiter….avec du lindane sur la peau des enfants:
    http://www.lameuse.be/939274/article/actualite/sante/2014-02-18/la-gale-entre-dans-nos-ecoles
    http://www.francebleu.fr/societe/de-plus-en-plus-de-cas-de-gale-dans-les-ecoles-de-seine-maritime-1305764
    http://www.centre-presse.fr/article-289802-le-retour-de-la-gale-br-est-il-vraiment-ineluctable.html
    http://www.carevox.fr/sante-maladies/article/la-gale-est-en-recrudescence-en

    C’est ce que préconisent les bobos, laissez des enfants non traités au milieu des classes pour réinfester l’ensemble.

    Super, la gale c’est surtout dans les villes, transmission aussi dans le métro, génial!

    Punaises des lits, gale, poux, bientôt un peu de chikungunya, finiront bien par comprendre les bobos, 6 pieds sous terre, mangeant les pissenlits bio par la racine, liquidés par une maladie transmissible bien naturelle. Si une épidémie de chik se déclenche en région parisienne, on peut parier, les bobos finiront par réclamer du DDT.

    1. Ni les 30000 € qui lui pendaient au nez. Serait-ce grâce à ses propos très « posés », « mesurés », « modérés » lors de ces interviews avant l’audience?
      Attitude radicalement différente de l’appel à soutien balancé une semaine + tôt…
      http://ipsn.eu/petition/viticulteur.php

      Qui explique (en partie*) la colère des professionnels de la région Bourgogne passant pour d’affreux pollueurs!
      * Avis d’un viticulteur sur la question:
      « les symptômes de cette maladie ne sont visibles qu’un an après que la vigne soit atteinte et de plus à environ 30 jours de la récolte : autrement dit impossible de réaliser un traitement avant l’année d’après . Prendre également en compte que son facteur de multiplication est voisin de 10 par an : quand tu te rends compte du problème tu as déjà 100 pieds minimum de touchés sur la parcelle sans compter les disséminations sur les parcelles voisines. D’où l’utilité d’une lutte préventive obligatoire. »

      J’ai quand même retenu cet argument choc particulièrement bien trouvé:
      « Est-ce qu’on va donner de la chimiothérapie à quelqu’un, en prévention d’un éventuel futur cancer? »
      J’aurai au moins appris que le cancer est contagieux autant que la flavescence dorée… 😆

      1. Le traitement de l’affaire par les journaux (TV;radio )est tjrs aussi consternant , des gens qui ne savent pas de quoi ils parlent.
        C’est vrai que le sujet n’est pas simple pour un lambda mais c’est comme tout si on explique ,les gens comprennent !

        1. des gens qui ne savent pas de quoi ils parlent. C’est vrai que le sujet n’est pas simple pour un lambda……

          *** Moi, je ne comprends rien aux principes de la balistique qui régissent les principes des trajectoires des différents objets sidéraux. Donc je ne mêle pas des discussions de ceux qui savent surtout pour leur dire qu’ils n’y connaissent rien comme le fait la majorité des commentateurs et des quidams au sujet de cette affaire de flavescence dorée.

          Par ailleurs, Est-ce que quelqu’un sait comment est placée la parcelle du type réfractaire en question? Il dit qu’il a 10 ha mais sont-ce 10 ha d’un seul tenant ou 10 ha en plusieurs parcelles? Si sa ou ses parcelles sont enclavée au milieu d’autres qui sont correctement traitées, il est très probable que ses traitements lui, à base de tisanes et de poudres de perlimpinpin puissent donner l’illusion d’une certaine efficacité!! Sinon, il suffira d’attendre un an ou deux pour voir les résultats mais, il sera trop tard pour revenir en arrière….

          @ carlquist

          « pas de prison en vue pour le vigneron bio »

          *** Etes-vous vraiment si optimiste pour espérer que ce type (conscient ? Inconscient?) puisse écoper d’une quelconque sanction significative?

          1. Merci de vos précisions , des remarques que l’on souhaiterait entendre sur les ondes (électromagnetiques).

            Vous vous demandez si il n’est pas enclavé parmi des vignerons conventionnels .
            J’ignore la méthode de pulvérisation des traitements mais est ce que en fonction du vent , il ne pourrait pas recevoir quelques gouttes du produit de son voisin pas « bio » ?

  9. Est ce que les parcelles non-conventionnelles (bio pour ceux qui n’aurait pas compris , car pour moi tous les agri et éleveurs font du bio logique et donc il y a les conventionnels et les non-conventionnels ).
    Donc : Est ce que les parcelles non-conventionnelles ne servent pas de zones refuges pour les insectes ?
    Montsanto préconise aux utilisateurs du MON810 (maïs BT) de laisser des parcelles non-BT pour diminuer les risques d’acquisation de resistances de la part des insectes visés .(c’est ce que j’ai compris !)

  10. Dans le cas de la gale, c’est tout l’environnement, amis compris qui sont traités et dans ce cas ingestion d’un acaricide par tout les monde, pas sur la vigne avec masques, gants et tout le tsoin tsoin.

    Le diagnostic de gale profuse étant posé par un médecin, les services municipaux en lien avec la médecine scolaire et l’ARS (Agence régionale de santé) ont décidé d’étendre le protocole. Généralement, l’enfant et sa famille sont uniquement traités. Mais après la réunion avec l’ARS, il a été convenu que le second cercle des enfants touchés serait traité : les amis, les enseignants et les Atsem.

    http://www.expressions-venissieux.fr/actualites/groupe-scolaire-henri-wallon-75-personnes-traitees-la-gale-21045/

Les commentaires sont fermés.