Tante Hilda, le nouvelle fable de propagande écolo

Partager sur : TwitterFacebook

On croirait le scénario de ce film d’animation tout droit sorti des studios …de la Confédération paysanne et des faucheurs volontaires. Synopsis trouvé sur allociné : « Tante Hilda, amoureuse de la nature, conserve dans son musée végétal des milliers de plantes du monde entier. Beaucoup sont en voie de disparition. Parallèlement, une nouvelle céréale, Attilem, mise au point par des industriels, se cultive avec si peu d’eau, sans engrais, et produit des rendements si prodigieux, qu’elle apparaît comme la solution miracle pour enrayer la faim dans le monde et prendre le relais du pétrole dont les réserves s’épuisent. Mais la catastrophe n’est pas loin… »

Parents, vous vous plaignez de la théorie du genre dans vos écoles…  Soyez aussi attentifs à la propagande écolo !
Stop à l’intox écolo de nos petites têtes blondes : c’est un mauvais genre (aussi) !
On demande au gouvernement de s’occuper des vraies priorités : tiens par exemple, l’économie en facilitant le travail des entreprises, le logement (3,5millions de mal-logés en France selon la Fondation Emmaüs).

59 commentaires sur “Tante Hilda, le nouvelle fable de propagande écolo

    1. La question est :
      Combien d’argent cette norme va faire économiser en chauffage / m² / an ???
      En moyenne moins de 10 euros !!!
      Donc le surcoût de 1450 € / m² ne sera amorti qu’au bout de 145 ans….
      Pas sur que les maisons modernes tiennent aussi longtemps !!!

      1. Il faut voir plus loin : les Français se chauffent avant tout avec du gaz, dont les importations nous coûtent chaque année 20 milliards d’euro.

        Par ailleurs, le prix du gaz augmente, et une part grandissante de Français n’ont plus les moyens de se chauffer.

        Et outre la question du réchauffement climatique, du gaz naturel, il n’y en aura plus dans quelques dizaines d’années.

        Ce qui fait plusieurs raisons d’encourager l’isolation des logements, même si ça commence par coûter avant de rapporter.

        1. Vous plaisantez ! La plupart des Français se chauffent à l’électricité. 100% française. 85% nucléaire. 100% écologique.Investissement réduit. Grande souplesse d’utilisation. Aucun risque d’explosion ni d’asphyxie !

          1. En conso finale :
            Les produits pétroliers :41,8 %.
            L’électricité :24,4 % > nucléaire produit 80% de l’ électricité donc sa part est de 20% à égalité avec le gaz qui est à 20% ou 21%
            les ENR thermiques : 10 % et le charbon :3,5 %

            Les ménages français consomme 30% de cette énergie finale.

            L’exploitation des Gaz de schistes aurait un impact sur une bonne partie des ménages en raison de la pression sur les prix d’achats ……..mais ça c’est une autre histoire !!

        2. Sauf que la norme est trop sévère, et qu’elle ne concerne que le neuf: beaucoup de vieux logement supporteraient une rénovation énergétique peu couteuse mais rentable. Hors pour cela il faudrait mettre de la pression sur les loueurs (la quasi totalité de nos politiciens investissent dans un parc immobilier), en imposant par exemple une norme sur les logements mis en revente (par exemple en supprimant l’éligibilité à certaines aides si le logement est trop mal isolé) ou à la location. Mais forcément avec une classe politique constitués de spéculateurs immobiliers ça n’est pas à l’ordre du jours.

        3. 1) La majorité du chauffage domestique est électrique, puis vient le fioul, ensuite le gaz et enfin le bois.
          2) le prix du gaz est indexé sur le pétrole, sauf aux USA ou le prix du gaz à fortement baissé (/4) du fait de l’exploitation du gaz de schiste.
          3)les réserves prouvées de gaz naturel couvrent plus de 60 ans de consommation actuelle. Mais cela monte à plusieurs centaines d’années si on tient compte du gaz de schiste et des gaz de charbon.
          4)Le coût de l’isolement des maisons est une idiotie totale : sur un cycle de vie, le produit de calfeutrage nécessite plus d’énergie pour sa fabrication+transport+pose+dépose+recyclage (ou destruction) qu’il ne permettra d’éviter. Le bilan final est totalement négatif !!!

          1. 4) La rentabilité de l’isolation dépend du niveau d’isolation et du cout. C’est à rendement décroissant, mais c’est rentable dans les logements très mal isolé.

        4. « du gaz naturel, il n’y en aura plus dans quelques dizaines d’années. – See more at: https://alerte-environnement.fr/2014/02/03/tante-hilda-le-nouvelle-fable-de-propagande-ecolo/#sthash.0m7P0yXt.dpuf »

          Par vraiment ! En 2000 Norsk Hydro annonçait 45 ans d’exploitations pétrolifère devant lui et …. que l’exploitation du gaz naturel au niveau planétaire était de 400 ans ! (C’est pourquoi il fallait continuer d’investir dans la production d’azote agricole de haut rendement puisque le gaz ne coûtait rien en tant que tel)

          Depuis il y a eut la fracturation hydraulique et les gaz de schistes …. Donc le gaz on est pas près d’en voir le bout !

          Quand au prix c’est autre chose, les producteurs sans le dire ont tendance à s’aligner sur le cours du pétrole. Il manque une vrai concurrence dans ce secteur pour être plus en relation avec la régulation offre/demande.

          Mais surtout comme le dit EELV, il ne faut surtout pas que nous faisions la moindre évaluation de nos propres capacités de production de gaz …. ça pourrait faire chuter les prix voyons ! (sans même lancer le moindre puits)

          1. Le prix de l’azote est globalement en diminution depuis 2 ans , certainement du au gaz de schistes américains.

          2. Signalé sur « Skyfall.fr », dans « Fil info de sceptiques », post # 2519.  Bernnard | 5/02/2014 @ 14:47

            http://www.usinenouvelle.com/article/gaz-de-schiste-le-documentaire-anti-gasland-des-petroliers-francais.N238088

            Dans les jours qui viennent, un groupement professionnel de parapétroliers diffusera en ligne un documentaire sur le gaz de schiste qui doit faire contrepoids au célèbre film anti-gaz de schiste Gasland.

            Il devrait là encore y avoir du « sport » ! 😉

          3. L’EPA aux USA avait déjà fait la même chose avec « Truthland ». Mais les z’écolos ont tout de suite attaqué en disant que ce film était financé par l’industrie du gaz, donc qu’il n’était pas « indépendant » donc qu’il n’était pas « vrai »…
            Plus on fait, plus on passe pour des salops vendus…
            La seule solution serait un sursaut d’intelligence des politiques et un arrêt net de la complaisance des médias…
            Mais il y a longtemps que je ne crois plus au Père Noël !!!

      2. Si le surcoût est de 20% du coût de construction cela fait 1500 €*20%= 300 € / m2 .L’amortissement se fait donc en 15 ans ( et non 145 ans ), ce qui n’est pas excellent mais pas non plus bloquant.Le plus pénalisant c’est le prix du terrain parfois exorbitant lié à la restriction des permis de construire ( pénurie),à la non attractivité pour les promoteurs (risques vs archéologie, biodiversité…), à la faible concurrence, aux contraintes qui pèsent sur les investisseurs, aux coût du travail ( 35 H, charges sociales ) etc…

        1. Le cout de la RT2012 est de 1450 €/m² avec un surcout de plus de 17.5 % par rapport à la RT2005.
          Soit, cela ne représente pas grand chose (quoique 17,5% de surcoût sur votre fiche de paie, vous allez gueuler !!!) en apparence.
          Mais à cela il faut rajouter les autres normes (par exemple la dernière en date : l’isolation thermique des balcons =surcout 3000 € par balcon en moyenne…).
          La Cour des Comptes et le CSTB ont fait leur calcul : au cours des 10 dernières années les normes « environnementales » représentent 50% de l’augmentation du coût de fabrication dans l’immobilier.
          Vu que sur cette période, le prix de l’immobilier à prit 120 %… Les normes écolos sont donc majoritairement très mauvaises!!!

          1. 1450 euro la m²? je suis pas prêt d’investir… 1 millions de franc pour 100m² habitable, c’est du grand délire, sans parler du terrain.

      3. Reflechissez un peu !!
        1450€ le m² çaa double le prix des maisons , c’est complétement farfelu !

  1. Mon petit-fils (6 ans) a appris aujourd’hui qu’il ne fallait manger de la viande qu’une fois par jour.

      1. Les légumineuses, ça coûte moins cher que la viande, ça contient des fibres, et pas de cholestérol.

        Il n’est donc pas stupide de manger moins de viande et plus de protéines végétales.

        1. Les légumineuses ça n’a pas le bon goût de grillé. Ni le bon goût de pot-au-feu. J’adore. Remarquez, la saucisse de Morteau aux lentilles, j’aime bien aussi, avec l’oignon, le bouquet garni et, surtout à ne pas oublier, les trois clous de girofle. Mais si on n’a que ça, ça finit par lasser. Vous voyez, je ne suis pas sectaire. J’aime bien les végétaux en accompagnement.

          Qu’on arrête de nous dicter ce que nous devons manger pour sauver la planète et, prétendument, notre santé.

          Le cholestérol, mon cher ami, il semble que vous n’y connaissiez absolument rien.

          Vive l’hédonisme alimentaire.

          1. Il y a cholestérol et choléstérol :
            il y a l’hypercholestérolémie d’origine alimentaire (très courant ): manger de tout et éviter les graisses.
            il y a hypercholestérolémie ( rare ) suite à un mauvais fonctionnement du foie qui ne se traite qu’avec des statines

          2. « surtout à ne pas oublier, les trois clous de girofle….. » Oui, mais à condition qu’ils soient piqués dans l’oignon!

        2. Sauf qu’elles contiennent souvent 20 à 40% d’amidon, donc ça aide pour engraisser. Dukkan est un profiteur, mais le régime protéiné ça marche.

      2. Moyens ou pas, la question est que le formatage commence déjà au CP.

    1. Les massaïs se nourrissent de lait et de sang tout les jours, ils sont grands, athlétiques, et n’ont pas les maladies qu’on associe aux aliments issus des animaux. Par contre quand ils vivent en ville et passent leurs journée à siroter du soda devant la télé ils sont malades qui tout les occidentaux qui font de même.

  2. J’ai rencontré la prof de SVT de mon dernier et je lui ai demandé le programme de SVT de 1ere.
    Eh bien, il y a, outre le classique (division cellulaire etc…), le développement durable, ainsi que la problématique de la faim dans le monde.
    Je fais remarquer à la professeure qu’on s’éloigne de la science et que ces sujets peuvent être controversés. Elle répond benoitement que les élèves peuvent faire leur propre jugement!
    Pour finir, dans la partie « nourrir le monde », il est proposé aux élèves, de visiter deux fermes avec deux types d’agriculture: une, classique, et l’autre, en bio. Je ne sais pas, mais moi, j’ai quelques doutes sur le contenu de ces présentations (d’ailleurs, j’irai vérifier en temps voulu)…

    1. «Elle répond benoitement que les élèves peuvent faire leur propre jugement!»

      La prochaine fois, demandez lui d’enseigner le créationnisme et de laisser les élèves faire leur propre jugement.
      Vous verrez que soudainement elle sera plus réceptive.

  3. C’est le foie qui fabrique 80% du cholesterol 20% seulement sont d’origine alimentaire. Un régime alimentaire même très bien suivi bien que nécessaire, n’aura que peu d’effet.

  4. A propos su cholestérol je voulais seulement dire qu’il est absurde d’accuser la viande en général d’être source de cholestérol. Il y a des viandes très différentes sur ce plan.

    1. tout à fait , il y a des poissons plus gras que certaines viandes (même si le poisson c’est de la viande )

    1. C’est un programme de recherche, avec de gros investissements, en vue de produire de l’énergie domestiquée (contrairement à la bombe H) par fusion nucléaire, par exemple par fusion de noyaux d’hydrogène en hélium, comme dans le soleil. L’électronucléaire actuelle est fondé sur la fission de l’uranium. Le projet Iter c’est de produire de l’électricité par fusion. C’est une voie très prometteuse, mais semée d’embûches, dont on n’est pas certain d’arriver à bout, en tout état de cause pas avant quelques dizaines d’années. Si on arrive à maitriser la fusion nucléaire à des fins pacifiques de production d’énergie quotidienne, l’avenir énergétique de l’humanité est quasiment illimité. Les écolos lui reprochent son « prométhéisme ». Les écolos détestent Prométhée qui a enseigné la maitrise du feu aux hommes malgré l’interdit jeté par les dieux et qui en a donc été puni par eux. Les écolos souhaitent revenir à avant l’âge du feu.

      Bien à vous.

    2. Oui assez bien mais ce n’est pas le seul projet, c’est surtout le plus dispendieux, sachant qu’en prime ITER ne sera pas assez grand pour être vraiment fonctionnel. Ce concept ne sera viable que pour des réacteurs de très forte puissance.

      Loockheed Martin prétend avoir un proto fonctionnel d’ici 2017 avec un concept un peu différent, mais lui aussi en fusion neutronique. http://en.wikipedia.org/wiki/High_beta_fusion_reactor

      Deux autres projets: LPPX et Tri Alpha. Ces derniers sont extrêmement prometteurs car ils ouvrent la voix au Graal: la fusion aneutronique, donc (quasiment) sans radioactivité et déchet radioactif, et avec une conversion électrique qui pourrait attendre 80-85% (50% minimum contre à peine 30% dans une centrale nucléaire classique).

      LPPX exploite les données de la Z machine, c’est un appareil séquentiel, de faible puissance et très compact. Ils ont reçu quelques millions de dollars de financement et doivent faire un proto cette année.

      Tri Alpha est le projet le mieux doté (LM étant hors concourt après l’arnaque du gouvernement US et de la moitié des pays de l’OTAN avec le programme F35), ils ont déjà levée plus de 140M de dollars, Paul Allen est notamment un soutient important de ce projet. Le principe est le suivant:
      http://www.alternative-energy-action-now.com/tri-alpha-energy.html

      1. Le progrès c’est comme le vélo , faut pas s’arrêter de pédaler.
        Il y a des descentes , il y a des montées mais l’important est que tout le monde arrive à l’étape.

    1. Les pesticides non mais les antiparasitaires aux antilles actuellement, on lit dans la dépêche du midi « Veillez à faire dormir Bébé sous une moustiquaire et à utiliser des antiparasitaires spécifiques à l’intérieur des habitations ». Le journaliste n’a pas osé le mot « insecticide ».

      Le ministère de la santé est plus clair:

      Il est fortement recommandé de ne pas utiliser :

      •les bracelets anti-insectes pour se protéger des moustiques et des tiques ;
      •les huiles essentielles dont la durée d’efficacité, généralement inférieure à 20 minutes, est insuffisante ;
      •les appareils sonores à ultrasons, la vitamine B1, l’homéopathie, les raquettes électriques, les rubans, papiers et autocollants gluants sans insecticide
      http://www.sante.gouv.fr/recommandations-d-utilisation-des-repulsifs-et-biocides-contre-les-moustiques.html

      Mais en revanche permethrine et deltamethrine sur vêtements, tissus, moustiquaires et en sus des diffuseurs d’autres antiparasitaires ( lire insecticide ) dans l’habitation.

      Bientot en intraveineuse et gélules….il est vrai que si cela se gate coté chikungunya, les antillais feront un procès aux autorités sanitaires pour conseils insuffisants.

      1. çà c’est super, on ne peut pas trouver meilleur argumentaire contre les anti pesticides alimentaires !!!

      1. depuis le temps que je le dis , mais Laurent est tétu , il doit être breton !

    1. Berthod, méfiez-vous! Ils sont capables de vous accuser de maltraitance vis a vis d’un handicapé mental!

  5. « Parents, vous vous plaignez de la théorie du genre dans vos écoles… Soyez aussi attentifs à la propagande écolo ! » – See more at: https://alerte-environnement.fr/page/3/#sthash.oWGzwkQc.dpuf

    Entrisme vert à l’école

    Publié le 14 avril 2014 dans École & éducation, Environnement

    Un rapport décrit comment les enseignants militants tentent de faire des enfants des petits soldats du mouvement vert.

    http://www.contrepoints.org/2014/04/14/162814-entrisme-vert-a-lecole

Les commentaires sont fermés.