You are here: Home » Non classé » Le Monde : porte-parole de Générations Futures

Le Monde : porte-parole de Générations Futures

Nous avions déjà parlé hier de cette étude de l’EFSA sur les conséquences de l’exposition aux phytos à l’occasion d’un article écrit par un journaliste du Nouvel obs. Cet après-midi, Le Monde récidive en reprenant cette fois-ci les critiques de François Veillerette, en bref le refrain habituel des conflits d’intérêts et des oppositions apparentes entre l’EFSA et les agences nationales. Le message de Générations Futures : « Pesticides: une nouvelle étude de l’EFSA à contre-courant de toute la science » est ainsi traduit fidèlement par Stéphane Foucart à l’aide de quelques exemples, non représentatifs évidemment.  On se demande si notre journaliste se rend parfois aux conférences de presse, de l’Inserm notamment, ou si son unique source d’informations est François Veillerette.

On notera enfin l’article beaucoup plus mesuré du site actu-environnement, qui pour sur ce sujet, ne s’amuse  pas à faire de la propagande.

8 commentaires

  1. Décidément, la « science » de ce journaliste n’arrêtera pas de nous épater… 😥

    Voir – sur un autre sujet – les contorsions de celui-ci et même les belles bêtises dont il est capable.

    http://climatdeterreur.info/index.php/fr/divers/les-hommes-et-les-femmes/la-pause-climatique-expliquee-par-stephane-foucart

  2. À lire avec plaisir, car c’est agréable et pertinent ; avec déplaisir car c’est triste, la désinformation :

    http://verel.typepad.fr/verel/2013/10/epid%C3%A9miologie-de-comptoir.html#more

    • Désolé pour les lecteurs réguliers : ça fait doublon. Pour les autres, c’est une invitation supplémentaire à lire l’article.

  3. Stéphane Foucart a aussi commis un autre article :

    http://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/10/23/securite-alimentaire-europeenne-59-des-experts-en-conflit-d-interets_3501367_1650684.html

    Il y maltraite un article du Corporate Europe Observatory, qui traite de la gestion des conflits d’intérêts à l’EFSA et formule des propositions (auxquelles on peut adhérer ou non). Il n’en a extrait que ce qui correspondait à son idéologie.

    Titre de l’article :

    « Sécurité alimentaire européenne : 59 % des experts en conflit d’intérêts »

    Dans le texte, on lit – quand même : « Les conclusions de l’ONG sont contestées par l’EFSA. Le désaccord tient essentiellement à la définition même du conflit d’intérêts. »

    • Particulièrement ignoble, le coup de pied de l’âne, la déclaration de Corine Lepage en fin d’article :

      « Il est tout à fait anormal que l’expertise publique ne soit pas rémunérée, ni valorisée dans la carrière d’un scientifique. La situation actuelle conduit à se poser la question de l’intérêt qu’il peut y avoir à se porter candidat comme expert à l’EFSA. »

      Autrement dit, si les experts ne sont pas rémunérés pour leurs expertises à l ‘EFSA et qu’ils sont quand même candidats, c’est qu’ils sont sûrement grassement payés par l’industrie ! On est là à la limite de la diffamation

  4. Drôle de « Monde », qui accorde plus de crédit à un pouilleux assistant de vie scolaire sans aucune compétence qu’à des chercheurs sérieux et reconnus par leurs pairs.
    Et si d’aventures certains citoyens remettaient en cause la « validité de l’analyse du pouilleux » contre les scientifiques, la parade est trouvée et déjà active : les chercheurs sont en conflit d’intérêt et donc tous vendus à l’industrie….
    Et comme chez nous, en France, l’Industrie c’est le mal absolu; alors la boucle est bouclée…
    Circulez y a plus rien à voir : les écolos ont démontré que nous allons tous mourir demain !!! … ou après demain, ou après après demain, ou après après après demain, ou après après après après demain ou ….

Comments are closed.