On « n’a pas attendu Cécile Duflot pour agir »

Partager sur : TwitterFacebook

« On n’a pas attendu les écolos pour agir ». Ça, c’est une réponse qu’on entend régulièrement du coté du monde agricole. Observer le spectacle des écologistes au gouvernement en serait presque amusant si les sujets n’étaient pas graves.
Aujourd’hui, c’est l’Eglise qui réagit aux dernières déclarations de Cécile Duflot. La Ministre de l’Ecologie menace de saisir (menace à peine voilée) les logements qui seraient vacants du diocèse de Paris pour accueillir des SDF. Sauf que cela fait un bail que l’Eglise est aux avant-postes dans le secours aux plus démunis. Avec le Secours catholique en tête. La ministre peut ainsi se targuer d’avoir réussi à faire sortir de ses gongs le  Secours Catholique, peu habitué à des prises de positions aussi ferme contre un ministre ! C’est une première.
Cécile Duflot ne change pas la méthode que nous constatons déjà sur nos dossiers agricoles : “clivons, clivons. Faisons des annonces”. Avec de beaux écrans de fumée. Quitte à ce que ces annonces soient en complet décalage avec la réalité du terrain. Sauf que cette dernière prise de parole de la ministre se retourne contre elle. A l’image de ce bel article du journal Aujourd’hui en France qui montre le travail au quotidien fait à Paris dans une paroisse lambda. A l’inverse de ce que pense la Ministre.
Le gouvernement n’arrive donc pas à s’affranchir du dogmatisme écologiste. La liste des sujets est longue : aéroport Notre Dame des Landes, main-mise de l’écologie sur le Ministère de l’agriculture (liens ci-dessous).  Mais cette fois, le dogmatisme de Cécile Duflot apparaît au grand jour. Et la manœuvre de la ministre de l’écologie est basse : accuser le diocèse de Paris et chercher à décrédibiliser son cardinal, André Vingt-Trois, peu apprécié de Cécile Duflot pour son hostilité… au mariage gay.

Le monde agricole n’a pas attendu les écologistes :
https://alerte-environnement.fr/2012/11/20/lagro-ecologie-stephane-le-foll-deconnecte-du-terrain/
https://alerte-environnement.fr/2012/10/29/le-foll-et-mortureux-en-flagrant-delit-de-manipulation-davis-de-lanses/

11 commentaires sur “On « n’a pas attendu Cécile Duflot pour agir »

  1. « Duflop », basta !

    « Faire le bien ne fait pas de bruit »
    « Faire du bruit ne fait pas de bien »

    Parole de mécréant !

    1. Alors là je doute que cela ce fasse !!!
      Vous imaginez bien les rodomontade de toute cette classe arriviste… Oh cela ne se fera pas au grand jour, mais dans les couloirs feutrés de l’Elysée, en catimini, dans un recoin… pour ne pas alerter la Presse et le péquin moyen !!!

  2. Je ne sais pas si votre nouvel ami va finir par partager vos opinions mais en ce qui me concerne votre texte m’a intéressé. Il faudrait maintenant vous poser des questions relatives à des positions ou des absences d’expression de »vos ministres » face à des problèmes de notre société. Je pense que dans une démarche identique on pourrait analyser l’utilité d’avoir des élus et élues EELV au conseil municipal.

    1. … une personne dont le babil haut perché et au rythme accéléré n’aurait pas sensiblement varié ?
      – celui qui fut le sien, du temps de son militantisme dans les « syndicats » lycéens, peut-être ?

  3. Une priorité pour le ministère de Cécile Duflot, refaire l’image de la France et de Paris en terme de qualité de vie, Paris comme la France est déclassée par rapport aux capitale allemandes où l’immobilier moins cher, où le cadre de vie, où la sécurité écrase la ville qui se croyait lumière et sombre dans la pénombre:

    1. Vienne (Autriche)

    2. Zurich (Suisse)

    3. Auckland (Nouvelle-Zélande)

    4. Munich (Allemagne)

    5. Vancouver (Canada)

    6. Düsseldorf (Allemagne)

    7. Francfort (Allemagne)

    8. Genève (Suisse)

    9. Copenhague (Danemark)

    10. Berne (Suisse)

    217. Khartoum (Soudan)

    218. N’Djamena (Tchad)

    219. Port-au-Prince (Haïti)

    220. Bangui (République Centrafricaine)

    221. Bagdad (Irak)

    Les sièges des grandes entreprises vont dans les villes où les indemnités versées aux cadres sont les plus faibles, donc les plus agréables à vivre.
    La richesse appelle la richesse, la pauvreté appelle la pauvreté.

  4. Ou comment Paris devient une ville du sud, le climat et le soleil en moins:

    .Europe
    15 villes européennes se classent parmi les 25 premières villes du classement mondial. Vienne conserve
    sa première place tant au niveau régional que mondial. Le reste du top 10 pour l’Europe occidentale est
    dominé par les villes allemandes et suisses, avec trois villes chacune dans le top 10. Zurich (2) est suivie
    de Munich (4), Düsseldorf (6), Francfort (7), à Genève (8), Copenhague (9) et Berne (10). En bas du
    classement européen se trouvent Athènes (83) et Belfast (64).
    D’autres villes européennes parmi le top 25 : Amsterdam (12), Berlin (16), Hambourg (17), Luxembourg
    (19), Stockholm (19), Bruxelles (22) Nürnberg (24) et Stuttgart (27). Paris classé 29ème est suivie d’Helsinki
    (32), Oslo (32) et à Londres (38). Dublin a perdu neuf places par rapport à 2011 et arrive 35ème,
    principalement en raison d’une combinaison de graves inondations et une augmentation du taux de
    criminalité. Lisbonne se classe 44 ème suivi par Madrid (49) et Rome (52). Prague (69) suivie par Budapest,
    en Hongrie (74); Ljubljana, en Slovénie (75); Vilnius, en Lituanie (79) et Varsovie, en Pologne (84). La ville
    la moins bien classée en Europe de l’Est est Tbilissi, Géorgie (213).
    Enquête internationale Mercer 2012 Qualité de la vie
    Paris, embargo jusqu’au mardi 4 décembre 2012 00h01
    “Dans l’ensemble, les villes européennes continuent d’avoir de très bons niveaux de qualité de vie, en
    raison d’une combinaison de stabilité accrue et d’infrastructures de pointe”, précise Slagin Parakatil. « Mais
    la crise économique, les tensions politiques et le chômage élevé dans certains pays européens ont
    continué à poser des problèmes dans la région. »
    Avec six villes dans le top 10, L’Europe fait également bonne figure dans le classement des infrastructures.
    Francfort et Munich sont en tête à la seconde place, suivie de Copenhague (4) et Düsseldorf (5). Londres
    (6) et Hambourg (9) et Paris qui se classe 12 ème. Budapest (67) est la première ville d’Europe de l’Est dans
    le classement Infrastructure suivi par Vilnius (74) et à Prague (75), alors que Erevan (189) et Tbilissi (201)
    en bas du classement.

Les commentaires sont fermés.