Les lobbies écolos contre le nouveau ministre roumain de l’agriculture

Partager sur : TwitterFacebook

Qu’a-t-il fait de mal pour avoir été contesté avant même sa nomination ? Il a tout simplement travaillé chez Monsanto. Pour nos amis écolos, c’est un fait impardonnable discréditant à jamais ce ministre. « Nous considérons que l’objectivité et le professionnalisme de Stelian Fuia sont déjà compromis et qu’il ne peut pas exercer dans l’intérêt public la fonction de ministre de l’Agriculture », ont écrit dans un communiqué de presse 70 associations.
C’est une nouveauté, les écologistes viennent d’ouvrir la chasse au délit de sale gueule…

Source : http://www.romandie.com/news/n/_Le_futur_ministre_de_l_Agriculture_roumain_conteste_sur_les_OGM080220121702.asp

21 commentaires sur “Les lobbies écolos contre le nouveau ministre roumain de l’agriculture

  1. Par contre les ministres de l’environnement qui ont fait une carrière d’avocat justement spécialisé dans ce thème, ça fait un très bon ministre de l’environnement. Idem des anciens entrepreneurs de l’AB peuvent légitimement devenir ministre de l’agriculture sans qu’aucun conflit d’intérêt ne puisse être dénoncé.

    1. Pourriez-vous préciser votre remarque? Qui au gouvernement est un ancien de la bio? Dans quel pays? Les critiques sont les bienvenues mais il faut qu’elles soient étayées. Cordialement

      1. Pour l’avocat c’est bien évidement Lepage. Le reste c’est des cas hypothétiques mais qui donnerait entière satisfaction aux biobios.

      1. Tout en professant pour l’agriculture de pauvreté (vrai nom de l’agriculture paysanne). A une autre époque on coupait ce genre de tête, mais le peuple mis 13 siècle à comprendre.

        1. Combien d’agriculteurs pratiquent l’agriculture paysanne en France ? Combien d’agriculteurs sont sur-endettés en France ? La question de la pauvreté ne se règle pas d’un jet de commentaire acerbe… et il est fort à parier qu’elle n’est pas là où vous l’imaginer… Soyez plus précis, arrêter les anathèmes, s’il vous plait.
          Cordialement

          1. Définissez le surendettement, on ne gère pas une entreprise comme un ménage. Une entreprise peut très bien vivre avec des dettes énormes, pour peut qu’elles gagnent assez d’argent pour payer ses investisseurs.

            On peut aussi remarquer que les pays pratiquant l’agriculture paysanne n’ont certes pas de problème d’endettement, les paysans n’ayant pas accès au crédit et plus généralement au système bancaire, mais 600 millions d’entre eux ne produisent pas assez pour se nourrir et 1.2 milliard juste assez pour survivre. Entre devoir de l’argent à une banque et craindre de ne pas nourrir sa famille, je pense que toute personne censé préfère la seconde solution.

            J’aimerai aussi que vous donniez un avis général sur la société:
            – le fort taux de chômage vous inquiète il ou êtes vous au contraire heureux qu’une partie de la population de plus en plus importante ait un pouvoir d’achat faible et aucune activité de production?
            – Souhaitez vous un grand mouvement de retour à la terre comme cela fut tenté, avec le succès que l’ont connait, en Chine sous Mao et au Cambodge sous Pol Pot?
            – Etes vous prêts a abandonner personnellement votre confort de vie pour vivre comme un paysan du tiers monde?

  2. Le dénie de démocratie et le refus de la compétence.
    Après la Gérontocratie, après la Syndicratie voici l’associatiocratie !!!

    Pauvres électeurs, pauvres Démocraties renvoyées aux oubliettes du passé.

    Un ministre, un futur président doit maintenant recevoir l’autorisation d’exercer par des groupuscules auto-proclamés.
    L’autorisation… Que dis-je!!! Il doit être adoubé, introniser par ces « puissances supérieures » …

  3. Aux États-Unis d’Amérique, la Cour suprême avait été appelée à se prononcer sur une interdiction nationale d’une luzerne OGM prononcée par une juridiction inférieure. Les fondamentalistes avaient fait du tapage parce qu’ils considéraient que le juge Clarence Thomas avait un conflit d’intérêts… parce qu’il avait travaillé comme juriste pour Monsanto en… 1976-1979.

    Travaillez pour Monsanto, et vous serez frappé à vie du sceau de l’infâmie.

    1. Rien ne nous empêche de faire pareil, si ce n’est notre honnêteté.

      Après tout, il suffirait de dire la réalité sur l’interdiction formelle du DDT et son impact sur la vie de millions de personnes. Et sur le refus quasi « sacré » des écolos d’autoriser une utilisation raisonnée et utilitaire.

      Il suffit de dire la vérité sur les malversations financières (programme REDD) et les « standardisations » et autres labels aux mains de ces écolos…
      Je le fais régulièrement autour de moi, et il me semble bien que mes interlocuteurs voient de moins en moins les écolo comme « une source de progrès »… Mais plus comme des escrocs prêts à tout pour se remplir les poches. Quittent à manipuler les gens et les militants naïfs de bases.

      J’ai récemment piégé une collègue avec du miel bio, tout droit importé de chine !!!

      1. « Et sur le refus quasi « sacré » des écolos d’autoriser une utilisation raisonnée et utilitaire. » Il existe de nombreuse molécules insecticides, seules ou en mélanges très efficace contre les anophèles, sans parler de la lutte par stérilité génétique (mâle OGM stérile) qui ont l’avantage de ne pas avoir une demi vie de 2 à 5 ans mais plutôt de 2 jours à 180 jours.

  4. Pouvez-vous nous en dire plus sur les malversations financières (programme REDD). J’en ignore tout, et si je veux en parler autour de moi, comme vous le suggérez, j’ai besoin de savoir de quoi il s’agit (et quelques références incontestables seraient utiles). Merci d’avance.

  5. DSL pas le temps ces jours-ci de développer.

    Voici donc juste quelques liens internet

    La réalité du programme REDD de l’ONU = 60 milliards de dollars qui seront « gérés » par les ONG écolo (greenpeace, FNE, WWF, Yan Arthus Bertrand…) avec le soutient de grandes banques (Morgan Stanley, Goldmans Sachs…).
    http://www.redd-monitor.org/
    http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/09/26/2599369_enfert-vert-en-continent-noir.html
    http://www.objectifeco.com/economie/economie-politique/article/vincent-benard-rechauffement-climatique-les-paysans-africains-victimes-de-la-chasse-aux-milliards
    http://www.redd-monitor.org/2009/11/06/injustice-on-the-carbon-frontier-in-guaraquecaba-brazil/
    http://eureferendum.blogspot.com/2010/03/amazongate-part-ii-seeing-redd.html

    Cordialement

    1. C’est effectivement un sujet délicieux que la presse bobo se garde bien d’aborder.

    1. « J’ajoute : Et en France sous Pétain ! »
      ———————-
      Il faut se souvenir que René Dumont, père de spirituel de l’écologie politique française, fut un collabo et sous-fifre zélé de Pétain et admirait l’agriculture Nazional Sozialiste (nazie pour les intimes).
      Comme quoi, le monde escrologiste est petit.

  6. ContreLaConfusion dit :
    14 février 2012 à 16:12
    « arrêter les anathèmes, s’il vous plait. »
    Voilà un an une bande d’escrolos ne se sont pas privés, eux, en matière d’anathèmes!
    Que veulent-ils, comment perçoivent-ils notre activité, nos productions?
    Simple, nous jeter à la vindicte comme de méchants pollueurs, c’est juste moyen comme réflexion! Surtout quand c’est pour faire du fric!
    https://alerte-environnement.fr/?p=3819
    Et dire que les candidats à l’élection doivent faire leur profession de foi devant cette bande de racailles!

Les commentaires sont fermés.