You are here: Home » Politique » Joly in, Hulot out

Joly in, Hulot out

A moins de 24 heures de l’annonce officielle des résultats de la primaire d’Europe Ecologie Les Verts, les jeux semblent faits. Depuis la fin du WE, les rumeurs se multiplient sur la victoire d’Eva Joly face à Nicolas Hulot au deuxième tour de la primaire. Ce devrait donc être l’ex-juge d’instruction qui représentera EELV en 2012 à l’élection présidentielle.

Jusqu’au bout, Nicolas Hulot se sera heurté de plein fouet aux militants écologistes. Ce week end encore lors d’un déplacement dans la région nantaise pour soutenir la mobilisation contre un nouvel aéroport, Nicolas Hulot a eu droit à un comité d’accueil : il a reçu un sot d’épluchures de fruits et légumes sur la tête à son arrivée. En cause, encore et toujours, sa fondation et son business (L’Oréal, EDF, Ushuaïa, TF1…). Hulot paraissait même dépité au point de quitter le meeting lorsque la campagne 2012 a été évoqué.

Pour Noël Mamère, Hulot se résume à être un lanceur d’alerte, certes compétent. Mais entre l’agit prop’ et la politique, il y a un gouffre que Nicolas Hulot a grandement sous estimé. Quel sera son avenir ? Nous aurons peut être un début de réponse lors de sa déclaration demain à l’issue de la proclamation officielle des résultats. Difficile de faire bonne figure pendant un an aux côtés d’Eva Joly. Difficile aussi de revenir du jour au lendemain à sa fondation et chez TF1. S’il lui sera sans doute facile de retrouver Ushuaïa, la gifle reçue lors de ces primaires pèsera lourd dans sa capacité à influencer les politique publiques par le lobbying. Il n’est plus l’écologiste le plus populaire de France, il sera demain un candidat ayant perdu face à Eva Joly et ayant manifesté son incapacité à représenter l’écologie politique. Dur, dur !

4 commentaires

  1. Plutôt violent comme accueil pour Hulot !
    Ce qui témoigne bien de la relation ambiguë du mouvement écologiste avec le processus « démocratique ».

  2. Eva Joly va représenter EELV à la présidentielle ?
    Bon et bien ils feront 0,5% contre 1,5 voire 2 avec Hulot ….
    Et c’est tant mieux !

  3. Bonne nouvelle en effet que cet éviction d’Hulot, le seul capable de faire un score.
    Avec Joly, mais sans Hulot ni Cohn-Bendit, les écolos resteront plantés à leurs scores normaux, autour de 5% au mieux.

  4. lu ailleurs :

    « Les militants écologistes qui viennent de désigner Eva Joly pour les représenter en 2012 ont-il lu, avant de voter pour elle, sa profession de foi extraite de son livre datant de 2002 « Où vont les juges »?

    Voici ce qu’elle l’ancienne juge écrivait :

    « Cela peut paraître dur, mais je crois que, dans l’intérêt de la collectivité, chaque citoyen doit supporter de pouvoir être suspecté de temps en temps à sa juste mesure ».

    Sous la Terreur en 1793, cette philosophie s’appelait la « loi des suspects », qui est restée celle de toutes les dictatures. »

Comments are closed.