You are here: Home » Lobbying » Résolument tournés vers le passé !

Résolument tournés vers le passé !

On les connaissait anti-OGM, on les connaissait anti-nucléaire, on les connaissait décroissants, on les connaissait anti-ondes, bref, on les connaissait anti-tout. Qui sont-ils ? Ce sont les militants ayant répondu présents à l’appel des faucheurs volontaires il y a quelques semaines à Angers pour envahir les locaux de l’Inra. Objet de la mobilisation : faire une « inspection citoyenne », nouveau concept aussi fumeux que la désobéissance civile.

Les manifestants voulaient témoigner de leur inquiétude (ou plutôt de leur opposition radicale) relative à un programme de recherche de l’Inra sur un poirier OGM. Au vu du reportage du Courrier de l’Ouest, ces militants semblent être résolument tournés vers le passé ! Car pour ce qui est du présent et du futur, ils restent aux abonnés absents. Ils ne savent que s’opposer et n’apportent jamais ni solutions ni même propositions pour contribuer de manière efficace au débat. S’opposer de manière systématique est très (trop ?) facile, non ?

8 commentaires

  1. A rapprocher de « l’inspection » d’un camion de la Banque Alimentaire par des voyous à Marseille…
    http://www.rmc.fr/editorial/168326/camion-de-la-banque-alimentaire-attaque-a-marseille-les-bras-nous-en-tombent/
    Guetteurs de réseaux trafiquants, « citoyens vigilants » et « lanceurs d’alerte »: même combat, mêmes procédés.

  2. Une véritable gérontocratie se met en place, les loyers exorbitants payés par les jeunes pauvres financent les retraites dorés de ceux qui ont eu la chance de naître à la belle époque, se sont gavés et exigent le statu co. C’est les même gogo qui exigent qu’on plante des éoliennes au frai de ceux qui n’ont pas d’autre choix que se chauffer à l’électricité dans leur petit appartement loué à prix d’or.

    • Salauds de vieux !

      • Daniel,

        Je crains que vous ne soyez dans l’erreur.

        Quand les « mesures » anti-pesticides auront été prises, les bonimenteurs auront trouvé un autre cheval de bataille… et il n’y aura pas de réveil.

        Mais peut-être que d’ici là, il n’y aura plus bézef d’apiculteurs. Les produits de la ruche viendront de Chine. C’est déjà très bien parti pour.

        La Coupe Est Pleine,

        Biais d’échantillonnage. Les premières images de la vidéo montre qu’il n’y avait pas que des barbes grises et cheveux blancs. Des papis-mamis qui déraillent, c’est grave. Des plus jeunes dont l’instruction civique laisse à désirer, qui ont grandi dans la contestation sourde et le mépris viscéral du pouvoir et de l’autorité en place, c’est beaucoup plus grave.

        • @Wackes Seppi

          Je ne faisait là qu’un trait d’humour par rapport à la « gérontocratie » de Karg. (rigolo comme terme)
          Pour avoir souvent vu « la bête » (les troupes EscroloVerdatres) dans le jaune de l’oeil, je sais bien qu’il y a un peu tout le monde (mais très peu d’agriculteurs) dans les rangs de l’armée verte.

        • Moi je pense que des jeunes un peu tout fous « embrigadés » dans une idéologie quelconque, sans être bien conscients de ses conséquences, par « idéalisme » de jeunesse, c’est très classique, ça a concerné toutes les générations et que ce n’est pas si grave que ça, la plupart reviennent sur leurs « conneries » de jeunesse. Mais que des vieux qui ont eu le temps de voir, de réfléchir, qui aurait dû acquérir un peu de sagesse, persévèrent dans la connerie, c’est ça qui me paraît grave.

          Bon, si comme l’a prétendu je ne sais plus qui, ce sont d’ex profs de bio, c’est tout aussi grave mais moins étonnant. La profession d’enseignant n’a jamais permis de prendre contact avec les réalités du monde réel, on y passe son temps à enseigner des choses qu’on a appris dans les livres et qu’on n’a jamais vraiment pratiquées. On ignore tout de l’économie réelle, de l’industrie réelle, de l’agriculture réelle, de la vie professionnelle dans une entreprise ou une administration, de la recherche scientifique, on ignore tout de tout, sauf des petits cons qu’on a en face de soi tous les jours et qu’on a charge d’enseigner. Même si ce n’est pas rien, c’est pas lerche comme connaissance du monde réel !

          Bien à vous.

  3. Ils ont de bonnes têtes d’anciens prof de bio qui ont bien bourré la tête de leurs élèves de toutes sortes d’élucubrations.

    De mangeurs de graines de fenugrec germées aussi!

    La solution en finir avec les profs employés à vie, les mettre au régime fénugrec grec, celui qui vide le porte monnaie plus vite que le boyau, cela videra aussi les contingeants de faucheurs volontaires, car un faucheur fauché, ça ne fauche plus le champ du voisin.

    C’est un Vieux proverbe chinois: les futurs maitres du monde.

    Des chinois, pas fauchés eux mais qui cultivent des OGM, et passent à la faucheuse préventivement ceux qui pourraient un jour avoir l’idée un jour de faucher des OGM.
    Avant même que l’idée d’avoir l’idée ne leur vienne d’ailleurs.
    C’est pour cela que les chinois ne sont pas fauchés et qu’ils nous fauchent nos brevets passés, même trépassés, et nous fauchent aussi ceux que nous aurions pu déposer avant que l’idée nous soit venue, de produire le brevet.
    Tous cela grâce à nos faucheurs.
    Conclusion : nous finirons tous fauchés et les chinois maîtres du monde, à moins que ce soit Monsanto…..qui devienne maitre du monde, au rythme où croissent ses profits, pas de risque que le grand « satan » américain des biotech voit le bout de la faux sur ses bénéfices. Les faucheurs n’exercent leur entreprise salvatrice qu’en Europe. Bizarre vous ne trouvez pas.

  4. Moi cette vidéo me rassure.

    Ça fait longtemps que j’ai la barbe aussi blanche que l’ancien prof de bio, c’est d’ailleurs pourquoi je l’ai rasée. J’ai les cheveux qui commencent à blanchir même s’ils ne sont pas tout à fait aussi blancs que les siens. Mais alors, qu’est ce que je me sens plus jeune !

    Quand à la bique aux dents gâtées, elle doit se venger de ne plus pouvoir mâcher ne serait-ce que de la salade en fauchant d’autres sortes de végétaux !

Comments are closed.