You are here: Home » Médias » Pesticides : la course à l’audimat

Pesticides : la course à l’audimat

En quelques jours, les medias sonnent la charge contre les pesticides. Adeptes du sensationnel bonjour. Amis du rationnel : bye, bye !

« La guerre des abeilles» sur Envoyé spécial (16/09/2010) passe à la trappe les conclusions des scientifiques sur les  causes de la surmortalité des abeilles (rapport Afssa ici). Pour les journalistes, il n’y a qu’une explication à l’hécatombe dans les cheptels : les pesticides. Exit le Varroa ennemi n°1 des abeilles, les pratiques apicoles, le nosema… La parole du journaliste prime !

« Salut les Terriens », émission animée par Thierry Ardisson samedi dernier sur Canal+. Invité : Paul François, agriculteur, « victime des pesticides ». L’émission est claire : « pesticides, la mort est dans les prés ». Il n’est question que du lobby de l’agrochimie omniprésente dans la vie des paysans : au champ, avec les produits phytos jusqu’au lit d’hôpital à travers les médicaments (tiens je ne savais pas que Monsanto faisait dans les remèdes maintenant…)

Le cas de Paul François mérite mieux que du sensationnel. Oui les pesticides sont des produits dangereux. Mais des normes et des conditions d’utilisation existent. Des homologations très strictes sont données (ou non !) par les autorités. Les réductions de pesticides sont une réalité depuis des années. La France ne doit pas rougir de son agriculture qui la nourrit. Ardisson, comme à son habitude, tombe dans la caricature et ne parle pas de tous ces points. Mais le sensationnel paie : l’émission enregistre sa meilleure audience depuis le début de la saison avec plus d’un million de téléspectateurs comme le souligne Morandini. 1.100.000 personnes ont regardé soi 7% de part de marché.

Le Journal du Dimanche d’hier accorde une pleine page au cas d’une ex-employée d’un vignoble du Sud-Ouest qui aurait été intoxiquée par des produits phytos. Nous ne connaissons par le fond de l’affaire. Mais face à une question aussi sérieuse, le traitement journalistique laisse franchement à désirer. Le JDD donne la parole à Charles Sultan, professeur au CHU de Montpellier. Celui-ci a un dada : le lobby agricole qu’il dénonce allègrement. Il aurait été intéressant, pour avoir une meilleure idée de qui est C. Sultan de rappeler qu’en réponse à certaines allégations du professeur , l’Institut de veille sanitaire avait mis hors de cause les pesticides en 2004 dans une étude sur l’augmentation prétendue des cas de malformations des organes génitaux externes chez l’homme (voir le site Novethic et l’article d’Agriculture et environnement de décembre 2004).  » On comprend mieux pourquoi Charles Sultan pourfend dans le JDD « le  poids du lobby phytosanitaire » qui « est considérable dans notre pays ». Un scientifique qui parle ainsi de lobby est pour le moins étonnant. On aurait préféré qu’il nous parle médecine…

14 commentaires

  1. Sultan est à la malformation ce que Belpomme est au cancer…. Bons à rien prêts à tout.

  2. Le blé et le maïs ont leur prix qui flambe pendant ce temps.

    On ne verra pas de lien de cause à effet avec cet acharnement, quoique…

    Ces mêmes journaleux pourraient parler des traitements antimoustiques porteurs de Dengue dans la région de Nice avec une substance active pesticide il me semble, pardon biocide puisque c’est pour sauver des hommes de la maladie.

  3. Belpomme alias le professeur chlore. Parce que le chlore déconne…..

  4. Tiens, si vous voulez des infos non trafiquées sur le pb de la chlordécone, c’est ici :

    http://www.observatoire-pesticides.fr/index.php?pageid=17&newsid=100&MDLCODE=news

  5. Dans envoyé spécial, une apicultrice dit s’être reconvertie dans la reproduction d’abeilles pour vendre des essaims à des collègues dont le cheptel a été décimé par les fongicides.
    Le jour du reportage, par hasard, son client vient des monts d’Auvergne, dit que ses ruches sont décimées mystérieusement, il n’y voit pas de raison objective. En effet, dans sa zone, aucune culture traitée, probablement que des prairies naturelles…

  6. Ce que l’on voit a l’écran c’est une colonie de Florent Vachez morte de faim
    Et dans la vidéo (tournée par les apiculteurs) une colonie atteinte du virus de la paralysie chronique (BCPV)
    Ce virus qui provoque la maladie noire a sévit en 2007 en France provoquant une dépopulation très importante des butineuses
    Les apiculteurs de la région Ouest ne sont pas confrontés souvent a cette maladie et la confondent avec une intoxication du a des pesticides
    Dans les Vosges la maladie s’est déclarée en 2007 vers la mi-juillet et a décimé les abeilles jusqu’en novembre
    Il n’existe aucun traitement pour contrer cette affection

  7. Astre Noir,

    Personnellement, je me méfie des sociologues en général et de Pierre Benoit Joly tout particulièrement.

    Bien à vous.

  8. Heureusement qu’il y a le Pr Sultan ,dont N. Sarkozy l’a placé à la tete du programme Européen REACH et qui a fait interdire les endosulfants il y a 10 ans ,responsables de l’infertilité chez des agriculteurs ou de bébés hermaphrodites – de micro pénis ,Qui a fait interdire les parabens pour les lait des bébés dans les maternités et avec la commission Européenne interdit le bisphénol A dans les biberons en juin 2011 ,alors que l’AFSSA voulait attendre 1 génération ! et que l’IGAS trouve qu’il n’ y a aucune PHYTO-PHARMACOvigilence et qu’au niveau molécule en France ,c’est le Far West Que ce soit pour l’AFSSA ou l’AFSSAPS ces administrations sont LOURDES , LENTE , PEUT REACTIVE .En ce qui concerne le Pr Belpomme IL AVAIT RAISON ,puisque le PLAN CHLORDECONE 2010-2014 prend en compte les cancers liés à cet insecticide et la restructuration du sol contaminé .Les députés recherche 1500 t de cet insecticide qui ont disparus ! et arrive la BANANE DURABLE 80% de pesticides en moins et surtout un piege mécanique pour le Charançon .Le Plan écophyto 2018 ILS l’ont mis en application seulement en 2 ans ,avec l’aide aussi de l’INRA .En ce qui concerne Paul François il vient de développer un Parkinson ,en espérant qu’il y ait un procés ,car le desherbant LASSO de Monsanto était INTERDIT aux USA .En espérant que la directrice de l’AFSSA aura le courage de démissionner comme l’a fait le directeur de l’AFSSAPS UNE PHRASE DU DIRECTEUR DE QUE CHOISIR « les conflits d’interets ,ne doivent pas étouffer les mises en gardes des lanceurs d’alertes »

  9. Contrairement à ce qu’affirme Imbert Bernard, il semble bien que l’alachlore (matière active du Lasso, soit encore autorisée aux États-Unis, ainsi que l’atrazine.
    http://www.ipm.ucdavis.edu/PMG/r113700311.html

  10. Contrairement à ce qu’affirme Imbert Bernard, le Pr Belpomme avait tort quand il prétendait qu’il y avait une explosion de cancers de la prostate aux Antilles françaises due au chlordécone. Un plan décidé par des responsables politiques n’a aucune valeur de démonstration scientifique, surtout si l’on considère le nombre de programme décidés par des responsables politiques dans le seul but est de satisfaire à des fantasmes de l’opinion. Il y avait longtemps que tout le monde scientifique et professionnel soupçonnait la cancérogénicité du chlordécone. Une étude épidémiologique récente semble confirmer un lien ténu et incertain entre chlordécone et cancer. Cette étude était en cours depuis longtemps et ne doit rien à l’alarmisme injustifié de Monsieur Belpomme. Le lien entre chlordécone et cancers est depuis longtemps sous surveillance de la part des scientifiques compétents, pas des clowns médiatiques, et il le reste. Quant à « l’explosion de cancers », au « désastre sanitaire plus grave que l’affaire du sang contaminé », cela reste un fantasme de Monsieur Belpomme, qui en a beaucoup d’autres, des fantasmes, notamment concernant le syndrome de l’électro-sensibilité.

    Voir : http://laurent.berthod.over-blog.fr/article-le-mediatique-professeur-belpomme-lanceur-de-fausses-alertes-42519850.html

    NB L’AFSSA a toujours très correctement fait son boulot et toute personne qui affirme le contraire est un menteur et un calomniateur. L’interdiction du chlordécone remonte à 1993 soit environ six ans avant la création de l’AFSSA, le 1er avril1999. On ne peut donc imputer à l’AFSSA aucun retard concernant le traitement de ce dossier.

    Il y a des vrais lanceurs d’alerte, des professionnels consciencieux, comme cette pneumologue de Brest, Irène Frachon, dans l’affaire du Mediator, professionnels que personne n’écoute, et les lanceurs d’alertes « de métier » qui ne sont que des clowns et qui ont l’oreille des journalistes et de l’opinion. Je pense que le directeur de « Que choisir » pensait aux vrais lanceurs d’alertes, pas aux clowns.

    Mon pauvre Monsieur, que le monde est donc mal fait, vraiment !

  11. À Zygomar,

    À propos de la récente étude qui tendrait à prouver la cancérogénicité de l’aspartame sur les rats et les souris, « Destination santé.com » dans l’article « L’Aspartame à nouveau soupçonné » ( http://www.destinationsante.com/L-Aspartame-a-nouveau-soupconne.html ) indique qu’elle a été réalisée par le Centre de Recherche sur le Cancer Ramazzini de Bologne, dont les travaux ont été critiqués à plusieurs reprises pour vices méthodologiques. Ce centre de recherche serait-il le « GES » italien ? Avez-vous plus d’info sur ce centre ? Évidemment « Réseau environnement santé », sous la houlette notamment de l’inénarrable Cicolella, s’est immédiatement saisi de l’affaire.

    Merci d’avance pour toute information intéressante dont vous pourriez disposer sur ce centre et sur ce sujet. Il n’a pas encore trop bouleversé les unes des media, bien qu’ils en aient parlé, mais apparemment sans plus de conviction que ça. Ils craignent peut-être que ce centre soit manipulé par le lobby des betteraviers et des sucriers ! 😉

  12. Eau pure,16 janvier 2011 à 22:08

    Mon avis à moi : la gesticulation d’un journaliste et d’un militant en mal de notoriété. En plus ils ont dû faire un max de fric.

  13. @Imbert

    «  »L’Endosulfan responsable d’infertilité chez les agriculteurs » »,

    le professeur a du se tromper de corps de métier!!, dans mon département de la Marne, je ne connaîs aucun agriculteur qui n’est pas eu d’enfants et je doute fort que ce soit une exception!!!

Comments are closed.