36 commentaires sur “Copenhague, un sommet inutile

  1. Les minauds. Pas un sommet inutile, Copenhague. Vous n’avez rien compris: vos potes des multinationales biocidaires vont s’en donner à coeur joie pour couvrir la planète de chimères génétiques, de nécro-carburants et de nucléaire pour « refroidir la planète ».

    « Il ne sortira rien du Sommet de Copenhague, sur le plan du climat, car les émissions anthropiques de CO2 ne peuvent contribuer ni au réchauffement planétaire ni au refroidissement planétaire. La science à façon du GIEC est à l’image de la science agronomique moderne qui a oublié que le sol est un organisme vivant et non pas le réceptacle inerte d’un cocktail de poisons et de fertilisants de synthèse; à l’image de la science médicale moderne qui a oublié que le corps humain est un organisme vivant et non pas le réceptacle d’un cocktail d’aliments empoisonnés, de vaccins pourris et transgéniques et de remèdes de synthèse iatrogéniques. La science réductionniste du GIEC a réussi l’exploit de réduire le climat de l’être planétaire à une équation unique à une seule molécule, le dioxyde de carbone; elle a oublié que l’être planétaire est un organisme vivant dont la complexité échappe, et échappera toujours, à la petite compréhension du bipède qui s’est auto-proclamé le maître de la création; et elle a évacué de sa vision globale climatique la présence du soleil et de l’entièreté du cosmos. C’est une immense farce.

    Les vagues de la réalité climatique sont en train de laminer les fondations virtuelles du château de sable du GIEC. De cela, tous les chefs d’état de l’Europe sont fort conscients même s’ils s’efforcent, tant bien que mal, de prétendre le contraire. Il n’est que Vaclav Klaus pour refuser de se prêter à ce jeu de dupes. C’est également le seul aussi qui ose affirmer que l’Europe n’est pas une Europe des libertés et de la communauté mais une Europe des lobbies et des puissances financières

    Ce qui va sortir du Sommet de Copenhague, par contre, c’est une puissance encore accrue de l’agrochimie chimérique, de l’industrie nucléaire et de la production de nécros-carburants. Pour refroidir la planète! Avec quelles complicités? »

    Celles des écolo-thermistes, bien sûr!!!

    Réjouissez-vous les pollueurs de la planète: Copenhague est le grand rendez-vous pour vous. Affrétez des bus. Monsanto et toute la mafia pourrie des multinationales de l’agro-chimie et de la pharmacie seront aux premières loges.

    POUR REFROIDIR LA PLANETE!!!

  2. Les multinationales de la mafia chimique, elles y croient ELLES au réchauffement climatique anthropique:

    « Donc, après avoir désertifié et salinisé les terres agricoles par le biais des monocultures et des fertilisants de synthèse et après avoir détruit ou confisqué toutes les anciennes variétés traditionnelles et résilientes, les multinationales se présentent comme les grands sauveurs des pauvres petits paysans qui ne mangent pas à leur faim. Elles vont inonder le marché de variétés résistantes “à la sécheresse, au réchauffement et autres changements et stress climatiques”. Et elles ne lésinent pas: selon le rapport de mai/juin 2008 d’Etc Group au Canada, BASF, Monsanto, Bayer, Syngenta, DuPont et leurs partenaires ont déposé 532 brevets sur des “gènes climatiques”. »

  3. En 2009, ce sont 104 millions de tonnes de céréales qui seront brûlées pour fabriquer de l’éthanol pour les véhicules des Occidentaux . Ces 104 millions de tonnes pourraient nourrir 100 millions de citoyens US qui consomment un peu plus d’une tonne de céréales par an. Les mêmes 104 millions de tonnes pourraient nourrir 700 millions de personnes en Inde ou en Afrique qui consomment 150 kg de céréales par an. Nous répétons 700 millions de personnes en Inde ou en Afrique durant une année.

    Au Brésil, en 2009, ce sont 7,7 millions d’hectares de canne à sucre qui vont être récoltés dont 55 % sont consacrés à la production d’éthanol. [27] Ce sont donc, pour la seule canne à sucre au Brésil, 4,2 millions d’hectares de terres arables qui vont produire 27 milliards de litres d’éthanol.

    En 2009, en sus de la surface utilisée pour récolter 104 millions de tonnes de céréales, combien de dizaines de millions d’hectares ont-ils été réquisitionnés pour cultiver de la canne à sucre, du soja, du tournesol, du palmier à huile, pour la fabrication d’éthanol et d’agro-diesel sur toute la planète?

    Nous l’avons affirmé à maintes reprises: nous pouvons, dans les régions chaudes du globe, avec de l’eau, nourrir 20 personnes par hectare, et par an, en régime végétarien avec des techniques agro-écologiques intensives. Chaque dizaine de millions d’hectares correspond donc à l’alimentation potentielle de 200 millions d’êtres humains.

  4. Réjouissez-vous les pollueurs de la planète: Copenhague est le grand rendez-vous pour vous.

    Ainsi que le dit fort justement Walter Haefeker:

    «Le développement du génie génétique dans le domaine agricole est désormais promu au nom de la lutte contre le réchauffement climatique. L’argument est à la mode et donne un petit air écologique fort seyant à des pratiques qui négligent souvent toute exigence environnementale. (…) Ceux qui font les grands profits sont les industries agricoles, de biotechnologie et de chimie, ainsi que les industries de raffinage et de carburants et le commerce mondial avec les matières premières d’origine végétale comme l’huile de palme, le colza, le maïs et la canne à sucre. (…) Les soi-disant « sauveteurs du climat » de sociétés comme Bayer, BASF, Syngenta et avant tout Monsanto y trouvent un champ d’activité spécialement intéressant. Ces producteurs de pesticides et de semences génétiquement modifiées voient leurs chiffres d’affaires toujours freinés par les consommateurs. Dans l’alimentation, l’utilisation de pesticides n’arrête pas de subir des critiques et les OGM ont vite été éliminés des rayons des supermarchés. Dans le domaine des matières premières d’origine végétale on a bon espoir de pouvoir éviter de tels problèmes. Tant que les plantes ne finissent pas sur l’assiette du consommateur, on compte avec peu de résistance contre l’utilisation du génie génétique et de pesticides. En plus, la politique peut faire que le consommateur soit éliminé de la chaîne de décision.»

  5. Les Gogos d’Alerte-environnement, qui n’alerte sur rien du tout, d’ailleurs: TOUTE LA MAFIA DES PETROLIERS ET DES BANQUES EST COMPLICE DE L’ARNAQUE DU RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ANTHROPIQUE;

    Faites votre yoga du cerveau le matin:

    Et en attendant que le petit peuple soit une nouvelle fois carbo-taxé, pour la bonne cause climatique, les multinationales se gavent sur le marché du carbone géré par le Chicago Climate Exchange et le European Climate Exchange: Barclays, le pétrolier BP, Fortis, Goldman Sachs, Morgan Stanley, le pétrolier Shell, etc. Parmi les fondateurs du Chicago Climate Exchange, nous retrouvons American Electric Power (AEP), DuPont, Baxter International (vaccins H1N1), etc. Et dans le comité de conseillers « à la stratégie » du Chicago Climate Exchange, nous retrouvons également Mr Rajendra K. Pachauri, le président du GIEC.

    Aux USA, Goldman Sachs est le plus gros actionnaire (avec 10 %) du Chicago Climate Exchange. Je convie de nouveau les lecteurs intéressés à consulter le courageux article de Matt Taibbi, paru dans Rolling Stones, “Goldman Sachs – La grande machine à bulles” dont le dernier volet s’intitule “Bulle 6: le réchauffement global”.

    Lehman Brothers, qui a aidé Al Gore à capitaliser son business “vert”, s’était fait l’apôtre de la croisade du réchauffement climatique pour que ses actionnaires continuent de toucher de généreuses plus-values sur le marché du carbone. Ils avaient publié un “rapport Lehman”, la bible de jeunes activistes, sur le réchauffement climatique et le chaos qu’il allait générer. Manifestement, Lehman Brothers fut capable de prédire le climat un siècle à l’avance mais ne fut pas capable de prédire sa faillite spectaculaire, une année à l’avance. La véritable raison de la faillite de Lehman Brothers, néanmoins, n’est sans doute pas celle que l’on croit!

  6. Ainsi, d’un coup de baguette virtuelle, le capitalisme décadent vient de sortir un nouveau lapin de son chapeau feutré: un marché climatique qui génère des revenus à partir de l’air du temps!

  7. Ce qui est clair, c’est que les révolutions vertes, la première et la seconde, sont déjà à l’oeuvre pour mettre en place des dynamiques de délestage démographique:

    – suicides des paysans qui utilisent les “bienfaits” de la révolution verte pour mettre fin à leurs jours, à savoir ils boivent du pesticide. On estime à 200 000 le nombre de paysans suicidés en Inde, durant ces dix dernières années, et plus particulièrement en raison des échec répétés du coton transgénique de Monsanto. En Inde, deux paysans se suicident toutes les heures. Et ailleurs sur la planète?

    – processus de stérilité inexorable en raison de l’agriculture chimique et des pesticides. En Inde, présentement, ce sont 20 % des jeunes couples qui sont stériles. A cet égard, les constats du Professeur Dominique Belpomme sont également très alarmants pour l’Occident et devraient réjouir tous les néo-Malthusiens.

    – cancérisation de la population en raison de l’alimentation toxique et bien sûr en raison de l’agriculture chimique et pesticidée. En Inde, ce sont encore 75 % des gens qui vivent de la terre et qui en meurent lorsque la terre se transforme en poison. Précisons que les paysans pauvres du Tiers-monde ne bénéficient pas de l’arsenal thérapeutique moderne occidental si tant est que l’on puisse qualifier de “thérapeutique” la machine infernale de la médecine allopathique (Il meurt aux USA, tous les ans, 800 000 personnes victimes des effets directs ou collatéraux de cette forme de médecine. Et en Europe?).

    – campagnes de vaccination. Sur ce dossier toutes les supputations sont possibles. Ainsi que Jean-Pierre Berlan le décrit très souvent, lorsqu’il analyse les corrélations entre les deux guerres mondiales et l’agriculture moderne de guerre: l’objectif de la guerre, ce n’est pas de tuer, c’est de produire des handicapés qui coûtent très cher à l’Etat. Il en est de même avec les vaccinations. L’abomination de cette technologie, c’est qu’elle détruit le système immunitaire et qu’elle produit beaucoup de maladifs et d’handicapés qui font la fortune des multinationales de la pharmacie qui vendent d’autant plus de “remèdes” pour pallier aux pathologies qu’ils ont eux-mêmes créées. Car si ce n’est pas cela, pourquoi sont-elles toutes en train de se précipiter vers l’Afrique alors que jusqu’à ces dernières années, les trois-quarts des thérapies utilisées par les paysans de ce continent étaient encore à base de plantes médicinales?

  8. Ce sera tout pour aujourd’hui, sinon certaines petites cervelles de votre bande risquent le court-circuit climatique.

  9. @ xochipelli :

    Je vous invite désormais à donner des références scientifiques et ou officielles pour appuyer vos “démonstrations”. Sinon taisez vous!!!
    Il y a sur se site des agriculteurs qui connaissent très bien leur métier et les impacts qu’il peut avoir sur l’environnement. Il y a des ingénieurs et des chercheurs en environnement qui connaissent très bien les recherches actuelles et passées. Ainsi que les résultats des applications de ces recherches. Si vous n’étayez pas vos “délire” de références sérieuses, vous continuerez de passer pour des incompétents, faiseurs de peur et manipulateurs.

    Vous êtes bon pour pondre rapidement une prose sans intérêt aucun, qui ne repose que sur des idées invérifiables et des chiffres sortis droits de votre chapeau. La science n’est pas un tour de prestidigitation, mais un ensemble de théories étayées par des faits, des expérimentations, des résultats…
    Si vous êtes incapable de faire montre d’un peu d’intelligence…

  10. « D’entrée il me fait penser au devin dans Astérix! »

    Sans doute, mais moi je le traiterais plutôt comme les villageois traitent Assurancetourix, le barde.

  11. « Si vous êtes incapable de faire montre d’un peu d’intelligence… »

    Daniel est trop gentil. Kokopellitrucàlacon n’a jamais fait preuve que de connerie qui n’a d’égal que sa paranoïa et son narcissisme maladif.

  12. Mon article « Les écolo-thermistes » possède 50 références:: http://www.liberterre.fr/gaiasophia/gaia-climats/generaux/ecolo-thermistes.html

    Mon article « Effets de « serres » et révolution verte eugénique possède 218 références:

    http://www.liberterre.fr/gaiasophia/gaia-climats/generaux/eugenique.html

    En voici quelques unes: bonne lecture. Je vous fais grâce des autres car je ne voudrais pas être accusé d’encombrer votre forum qui n’en est pas un d’ailleurs puisque ce sont toujours les mêmes rengaines haineuses….

    [01] http://www.digitaljournal.com/article/270101

    [02] http://www.liberterre.fr/liberterres/pandemie/index-pandemie.html

    [03] http://www.liberterre.fr/liberterres/eugenisme/rockefeller02.html

    [04] http://www.liberterre.fr/gaiasophia/gaia-climats/generaux/caniculs.html

    [05] http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMEve?codeEve=800

    [06] http://www.iptv.org/iowapathways/mypath.cfm?ounid=ob_000061

    [07] http://www.liberterre.fr/liberterres/chimeres/berlan01.html

  13. Cela fait quand même plaisir d’entendre un homme politique qui ne pratique pas la langue de bois. Le problème est qu’il est très isolé. Je désespère de trouver un parti politique qui aurait des positions proches d’Allègre, car je voterais tout de suite pour ce parti, et je pense que je ne serai pas seul dans ce cas.

  14. @ xochipelli :

    Vos références sur le climat (écolos-thermistes)sont à mourir de rire: 3 sur 50 sont a peux près sérieuses. Celle de l’IFRI et celle de l’université de Sherbrooke, France24. Mais qui bizarrement non strictement rien à voir avec le climat….
    Les autres ne sont, comme je le disais, qu’un ramassis de bêtises et de sites associatifs n’ayant aucune légitimité ni aucun sérieux.
    Des références scientifiques, nada, aucune…

    Ensuite, de prendre le train en marche des climato-sceptiques est plutôt mal venu pour quelqu’un qui se targue de vouloir protéger la planète, de défendre les apiculteurs (Titanic Apicole, La Terreur Pesticide), dont certains avancent le réchauffement climatique comme cause de la mort des abeilles…

    Et particulièrement hypocrite. Vous avez fait votre conversion il y a tout juste quelques mois… Comme d’autres médias sentant le vent tourner, vous avez décidé de cracher dans la soupe que vous avez servis sur votre site depuis des lustres. Votre premier article « Les Caniculs-bénis » est en téléchargement pdf sur votre site. Date de création Samedi 12 septembre 2009, 17h27m44s avec Adobe InDesign CS2 (version 4.0.2). Pas très convaincant…

    Au passage, vous qui êtes contre les « méchantes multinationales » vous utilisez Windows XP et Adobe InDesign qui sont pourtant des produits de géantes multinationales. Vous auriez dû utiliser Linux et Ghostscript par exemple… Vous êtes d’une hypocrisie monumentale.

    Ensuite, je demande des références sérieuses pour l’ensemble de vos dires. Pas uniquement sur vos « articles » climatiques. Le reste aussi doit être basé sur des preuves!!!
    Ainsi vous faites partis des gens qui dénoncent les vaccins (« Un projet mondial en vue de préparer les citoyens aux dangeureuses vaccinations »). Apporter les preuves de ce que vous dites. Quelles sont les études qui montrent les dangers de la vaccinations? Et comme références je veux pas l’article débile d’un idiot du CRG (Centre for Research on Globalisation (CRG) is an independent research organization and media group of writers, scholars, journalists and activists). Le mot activiste est la preuve magistrale de la non-indépendance par rapport à une idéologie et du non respect de la déontologie scientifique.

    Dans l’article « A propos des preuves scientifiques » de Mr Jean-Louis Gueydon; il est question de déontologie des chercheurs, de conflits d’intérêt potentiels etc etc… Si vous avez des preuves que des chercheurs ont modifié leurs résultats parce qu’ils étaient payés par Monsanto ou autres, alors vous devez mettre ces preuves en évidences. Sinon cela s’appelle de la diffamation et c’est illégal.

    Mais de créer des peurs, de faire des procès d’intention, c’est votre fond de commerce. Il faut bien vendre vos petites graines de variétés « anciennes » mise au point récemment (Blé Florence aurore, http://www.kokopelli.asso.fr/campagnes/liberons-les-bles-orges-seigles.html). Le hic, c’est que cette variété à été mise au point en 1963…

    Il est d’ailleur marrant de voir que plus de la moitié de vos blé « anciens » ne sont pas référencés dans les livres « Les meilleurs blés (1880) & Le Supplément aux Meilleurs blés (1909) ».
    http://museum.agropolis.fr/pages/documents/bles_vilmorin/recherche.php
    Pareil pour votre liste de graines. Plus de la moitié sont des variétés mises au point depuis 1950… Vraiment très anciennes…

    hypocrite et escroc.

  15. Prendre le train en marche:

    Le grand Capital vient de découvrir le problème du réchauffement climatique! Il met tant d’ardeur à le médiatiser qu’on croirait presque qu’il l’ait inventé! Le « Réchauffement Climatique »: une marque déposée du grand Capital!

    Après avoir oeuvré, pendant des dizaines d’années, à transformer cette belle planète en poubelle agricole et industrielle, le Capital, mû par une inspiration soudaine et quasi-mystique, brandit, en toutes directions, le spectre des bouleversements climatiques (toujours avec la complicité des états et de certains medias bien complaisants) et nous propose, dans sa grande mansuétude, une solution qui va sauver la planète: les carburants verts.

    Grâce à une vaste campagne de narcose collective, le grand Capital accumule des dividendes, se donne une image verte, se concentre encore un peu plus et rigole!
    Dominique Guillet.

    24 mars 2007.

  16. Mon cher Daniel,

    Cacapelli est un escroc et un paranoïaque. Ses interventions sur ce site ont pour seul avantage de nous permettre de vous lire et de nous instruire ainsi grandement.

    A propos d’instruction, concernant la vaccination contre la grippe A(H1N1) au sujet de laquelle Cacapelli propage des rumeurs paranoïaques et diffamatoires, je renverrai les lecteurs au blog de Jean-Daniel Flaysakier, un excellent journaliste, ils sont rares, et notamment à quatre de ses articles :

    http://blog.france2.fr/mon-blog-medical/index.php/2009/10/22/145366-le-mot-adjuvant-fait-une-belle-carriere

    http://blog.france2.fr/mon-blog-medical/index.php/2009/09/15/140011-grippe-a-h1n1-lquelques-precisions-sur-les-adjuvants-et-le-bon-usage-des-traitements

    http://blog.france2.fr/mon-blog-medical/index.php/2009/10/19/144718-grippe-ah1n1-la-vaccination-debute

    http://blog.france2.fr/mon-blog-medical/index.php/2009/10/14/144181-grippe-ah1n1-les-formes-graves-sont-rares-mais-lourdes-de-consequences

  17. Concernant les vaccins, je vous invite quant à moi, à visionner le documentaire intitulé « Silence, on vaccine »…
    Peut-être que dans quelque années on osera enfin dire qu’on nous a empoisonner avec les vaccins et avec les pesticides.. Peut-être ou plutôt sûrement quand, comme pour l’amiante, il ne sera plus possible de le cacher !
    Vous pouvez vous coller une bonne conscience en vous cachant comme certains derrière une qualité de scientifique (un certain Daniel par ex.)
    Des scientifiques, il y en a 2500 au GIEC (LOL !!)

  18. Barbatruc, sinistre imbécile….

    Va donc voir dans certaines grandes villes des PVD les ravages de la polio, et revient nous expliquer que les vaccins ne servent qu’à nous empoisonner.
    Va raconter à ma femme que ses cousins qui sont mort de la fièvre jaune ne méritaient de vivre, que le vaccins les aurait « empoisonné »!!!

    Quand je lis des idioties pareilles, cela me fout en rogne.

  19. J’avais du mal à imaginer que des abrutis du genre de barbacul, avec un niveau de connerie aussi abyssale, n’existaient que dans les romans et les films d’horreur. Eh! Bien non!! Je me trompais . Il y en a qui vivent vraiment et qui votent aussi……

  20. Vous n’allez tout de même pas commencer à râler contre la démocratie !

    Avouez quand même qu’il y a des moments où il y a de quoi râler……

  21. Des scientifiques, il y en a 2500 au GIEC

    2500 scientifiques au GIEC? Où êtes vous aller pêcher çà? Il y en a de moins en moins de scientifiques au GIEC (enfin de vrais scientifiques, des scientifiques honnêtes. Il y a eu des démissions en masse parce qu’écoeurés par les pratiques douteuses du système et il y a encore!! Il y en a qui sont resté masi quio expriment de plus en plus souvent et de plus en plus fort leurs désaccords avec les méthodes. La grande majorité des membres restants sont des fonctionnaires de tous bords, des économistes, des « prévisionnistes », modèlistes, informaticiens, etc…. Beaucoup restent et hurlent avec les loups pour une seule et bonne raison: s’il ne tirent pas dans le bon sens, les crédits de leurs labos sont sucrés et ils se retrouvent sur le trottoir avec leurs cartons de crayons, leur calculette et leur bloc de papier.

  22. @ Barbatruc
    « Concernant les vaccins, je vous invite quant à moi, à visionner le documentaire intitulé “Silence, on vaccine”… « . Comme je le disais et le redit (vous êtes comme des enfants à qui il faut rabâcher sans cesse), je demande des preuves scientifiques de vos assertions!!! Pas des « docu-fiction » créés de toutes pièces par des activistes!!!
    Apportez donc les référence scientifiques qui montrent que la vaccination (inventée par Pasteur il y a 1879 pour le choléra des poules, après les travaux de Jenner en 1796) est dangereuse pour l’homme. Le coût bénéfice / risque est largement à l’avantage des bénéfices, et donc de l’homme. Le nombre de cas de varioles, de peste, de rage… ont largement diminuée dans les pays modernes.

    « Peut-être que dans quelque années on osera enfin dire qu’on nous a empoisonner avec les vaccins et avec les pesticides.. Peut-être ou plutôt sûrement quand, comme pour l’amiante, il ne sera plus possible de le cacher ».

    Là encore de belles conneries. Pour empoisonner les gens avec les vaccins il faudrait que les produits soient non efficaces, donc qu’ils ne protègent pas contre le maladie!!! Et là vous aurez du mal à convaincre les immunologues…
    Ensuite il faudrait que la vaccin provoque dans plus de 90% des cas d’injection la mort du patient à courts termes (la qualification d’empoisonnement). Et là aussi vous aurez du mal à convaincre tous les gens qui vivent bien grâce aux vaccins (BCG, coqueluche, tétanos, diphtérie, fièvre jaune…). Sans parlez de tous ceux qui attendent un vaccin contre le cancer et le sida!!! Allez donc leurs expliquer que depuis 150 ans les « grands industriels » (qui n’existaient pas du temps de Pasteur) ont volontairement choisis de les empoisonner!!! Vous aurez du mal à les convaincre!!!
    En outre, si c’était le cas, pourquoi investir des milliards pour mettre au point de « faux vaccins » depuis 20ou 30 ans, alors qu’il aurait été plus rentable de les mettre en vente tout de suite. Cela aurait fait 20 ans de bénéfices engrangés!!!

    « Vous pouvez vous coller une bonne conscience en vous cachant comme certains derrière une qualité de scientifique (un certain Daniel par ex.)
    Des scientifiques, il y en a 2500 au GIEC (LOL !!) ». Argument d’autorité donc irrecevable!! Pour votre gouverne, la pétition de l’Orégon, contre le GIEC, regroupe 32 000 chercheurs.
    Si on poursuit votre raisonnement, le plus grand nombre a forcément raison, alors le GIEC a tort.
    Et comme vous semblez bien au courant du GIEC, vous devriez savoir que seul le groupe de travail 1 porte sur la physique et les modèles du climat. Avec seulement une petite quarantaine de « chercheurs », très peu de climatologues et quasiment pas de physiciens.
    La plupart des climatologues ont quitté le navire GIEC depuis longtemps : Richard Lindzen, Roy Spencer, S. Fred Singer,
    En outre Le Giec, et ses affidés sont largement financés par les états et l’ONU. Il est donc possible qu’ils travestissent la vérité afin de garder leurs dotations…
    Sans compter que les mesures de températures ne proviennent que du Hadley center et du GISTEMP (Labo de Hansen).

    En mai 2007, le Heartland Institute mena une étude auprès de 530 spécialistes du climat, révélant que seulement près de 50% des répondants croient réellement au réchauffement anthropique :
    Roy W. Spencer, Climate Confusion: How global warming hysteria leads to bad science, pandering politicians and misguided policies that hurt the poor, Encounter Books, 2008 (p.85).

    Allez j’attends de lire votre prose sans aucun argument, c’est toujours marrant.

  23. Barbatruc : « Peut-être que dans quelque années on osera enfin dire qu’on nous a empoisonner avec les vaccins et avec les pesticides. »
    ————————————————–
    Ha, ha, admirez la clairvoyance du mec. Pour ce qui est d’être en avance sur son temps, Barbatruc nous fait presque rire autant que CocoGuillet, avec son « grand Capital » en nous ressortant leur rengaine pourrie du pesticide-qui-cause-le-cancer.
    Décidément, les écocolos de services sont de vrais cocomiques qui s’ignorent. Enfin, on rirait plus si leur bouffonnerie n’avait pas des conséquences aussi tragiques que la faim dans les pays pauvres ou plus d’un million de mort/an de malaria.

    « Il est déjà trop tard pour éviter des famines de masse », l’organisateur de la Journée de la Terre, Denis Hayes, Magazine The Living Wilderness, printemps 1970.

    « Nous assistons à une crise écologique qui menace la survie de cette nation [les Etats-Unis] et la planète en tant qu’un lieu propice à la civilisation humaine », biologiste Barry Commoner, University of Washington, dans le journal Environment, Avril 1970.

    “Dans dix ans, toute vie animale importante dans la mer aura disparu. De grandes zones côtières devront être évacuées à cause de la puanteur du poisson mort”[ à cause du DDT], Paul Ehrlich 1969

    « Il pourrait y avoir une épidémie de cancer qui toucherait pratiquement 100% de la population humaine ». « Les oiseaux seraient rayés de la surface de la Terre ». Rachel Carson dans son livre « Printemps Silencieux » en 1963, qui a lancé le mouvement écolo moderne.

    Et le meilleur pour la fin : « L’alimentation est trafiquée, mélée d’ingrédients supposés la faire durer plus longtemps où l’enrichir. Nous sommes dans les mains des entreprises alimentaires qui, par la puissance de la publicité, nous prescrivent ce que nous devons manger ». H. Himmler, chantre de l’altermondialisme avant la lettre, en 1940.

  24. Daniel,

    Vous avez écrit : « Le nombre de cas de varioles, de peste, de rage… ont largement diminuée dans les pays modernes ». En ce qui concerne la variole, elle a été intégralement ÉRADIQUÉE de la surface de la terre grâce à la vaccination.

    Bien à vous.

  25. @ Laurent Berthod:

    Le verbe « éradiquer » est bien pour le sens commun. Mais dans la réalité la bactérie existe toujours (dans l’air, les sols, l’eau…) ce qui fait que la maladie n’a pas disparue. Les grandes nations gardent des stock de vaccins (au USA, Russie, Japon) sous contrôle de l’OMS au cas ou!!!

    En fait il est totalement illusoire d’éradiquer une maladie causée par une bactérie ou un virus.
    Mais il est vrai que le nombre de cas est quasiment nul depuis des années.

    Bien cordialement.

  26. Ah ! j’ai du atteindre le tendon d’achille de l’excellent scientifique de ce site puisque mon précédent message a été détruit !
    Comme quoi, la vérité n’est pas toujours bonne à dire !

  27. Oui, j’ai employé le mot éradiqué dans son sens commun : éradiquer la maladie, pas forcément son germe. Vous voulez la façon scientifique de parler ? La vaccination antivariolique a permis de réduire à zéro la prévalence et l’incidence de cette maladie.

    Barbatruc se prend pour une victime ! Et pour plus savant que daniel ! Pauvre troudutruc !

  28. La première tentative d’asservissement de l’Europe par la secte d’Icare
    Au cours du siècle précédent, la secte d’Icare a déjà tenté par deux fois de s’octroyer la domination mondiale sur tous les secteurs économiques et sociaux tels que la chimie, le pétrole et la pharmacie. Entre 1914 et 1918, BAYER, HOECHST et BASF engagent l’empereur Guillaume II de Hohenzollern pour attaquer l’Europe et, en définitive, contrôler le marché mondial de la chimie, du pétrole et de la pharmacie. Les directeurs du cartel promettent à Guillaume que la guerre sera terminée pour Noël 1914 et BAYER, le groupe sectaire, fournit des tonnes d’explosifs et de gaz toxiques pour « convaincre » les Français, les Belges et autres nations mécontentes de la nécessité d’une union économique européenne sous l’égide de BAYER, HOECHST et BASF.
    L’asservissement militaire de l’Europe sous la domination du cartel chimique et pharmaceutique échoue et les instigateurs doivent capituler en 1918. Dans toute l’Europe, des millions d’individus ont payé les pots cassés, mais les véritables criminels (les membres de la secte dans les étages de la direction des groupes chimiques et pharmaceutiques) n’ont jamais eu à répondre de leurs actes.
    En Europe, des millions d’individus (qui ont dû se battre pour avoir la vie sauve après la Première Guerre mondiale) ont omis de porter les fauteurs de guerre de la secte d’Icare à la connaissance du grand public et de leur demander des comptes. S’ils l’avaient fait à l’époque, les autres tragédies du 20ème siècle nous auraient été épargnées et nous n’aurions jamais dû écrire cet article. Cependant, ce ne fut pas le cas et la secte d’Icare a naturellement interprété cela comme une invitation à réessayer.

  29. @ Clan de Xolotl, Ver de Vert, xochipelli:

    Faut vraiment que vous arretiez le Bio les gars… Les mycotoxines vous rongent le cerveau…

    Comment peut-on débiter autant d’âneries sans même ce rendre compte de l’idiotie de tels propos.

    Bon je le redis encore une fois. Pour affirmer de telles choses, et si vous voulez que vos interlocuteurs vous croient, ils vous faut ABSOLUMENT étayer vos dires par des preuves.

    Une preuve est une publication scientifique (historien, médecin, chercheur …) dans une revue peer-rewieved. Ou bien un note, un rapport, un dossier top secret de IG-Farben. Les fiches de salaires d’Hitler, ou du Kaiser à en-tête de la secte d’Icare…

    Sinon tout cela tombe véritablement à l’eau, etil faut tomber aussi les masques et la mascarade… Ben oui, c’est l’Icare Naval.
    et

  30. Un « vaccin » antigrippe A, réservé aux seules autorités, crée un tollé
    EN ALLEMAGNE : La population recevrait un vaccin différent de celui prévu pour les dirigeants, le personnel de l’Etat et l’armée.
    Une question d’adjuvants. La polémique secoue tout le pays.
    http://www.24heures.ch/actu/monde/vaccin-antigrippe-reserve-seules-autorites-cree-tolle-2009-10-19
    © EPA | Le vaccin produit par la firme GlaxosSmithKline contient des adjuvants, contrairement à celui envisagé pour les autorités et l’armée.
    MICHEL VERRIER / BERLIN | 20.10.2009 | 00:01
    Face au virus de la grippe A, il y aurait un vaccin pour le peuple et un autre pour ceux qui le gouvernent.
    L’information s’est répandue comme une traînée de poudre dimanche et hier en Allemagne.
    Le Pandemrix, le vaccin fabriqué à Dresde par la firme GlaxosSmithKline (GSK), est destiné aux citoyens ordinaires.
    Il a été commandé à 50 millions d’exemplaires.
    Mais, pour les responsables politiques, les employés de l’Etat et les soldats, le Ministère de l’intérieur a commandé 200.000 doses de Celvapan fabriquées par le groupe Baxter.
    La différence ? La présence d’adjuvants : le Pandemrix en contient en effet, à l’inverse du Celvapan.
    Or les effets de ces substances sont mal maîtrisés.
    L’adjuvant est supposé renforcer l’efficacité du vaccin, permettant de réduire ainsi la présence des extraits de virus morts dans le médicament pour faire réagir l’organisme.
    Vaccin de la chancelière
    Mais les adjuvants peuvent produire des effets secondaires.
    Pis même, selon le Dr Wolfgang Becker-Brüser, responsable de la revue médicale de référence Arznei-Telegram :
    « Leurs effets n’ont pas été vérifiés pour les enfants de moins de 10 ans et les femmes enceintes. ».
    Nombre de médecins étaient déjà très réticents à l’égard d’une campagne de vaccination, « dont l’utilité reste à prouver ».
    Face à l’avalanche de critiques, le ministre de l’Intérieur, Wolfgang Schäuble, assurait hier que l’accusation de « médecine à deux vitesses » n’avait aucun sens.
    Angela Merkel s’en remettrait, elle, à son médecin, qui devrait lui délivrer un vaccin commun, et non le « vaccin de la chancelière », comme certains mauvais esprits ont déjà baptisé le Celvapan.

  31. Il y en a marre du malade mental qui usurpe le pseudo des autres et qui fait du C/C partout sur le net de ses monologues obscurantistes. C’est du sabotage pur et simple des fils de discussion.
    Sur skyfal.free.fr, on avait le même genre de débiles mentaux et le modo a fait le ménage en supprimant leurs spams et en interdisant définitivement les auteurs par l’adresse IP.
    Je ne peux que conseiller à l’admin ici de faire pareil pour dissuader ces névrosés de revenir. Ces mecs là, il faut les piquer, et pas avec des vaccins.

  32. Oui, ils sont pénibles car les débats intéressants sont noyés dans leur charabia.

    Alerte Environnement, agissez. Sinon ces zozos vont vous pirater votre site et ce serait vraiment dommage.

Les commentaires sont fermés.