You are here: Home » Politique » Quand Libé case l’urgentiste et la navigatrice chez les écolos

Quand Libé case l’urgentiste et la navigatrice chez les écolos

Libération, sûrement en mal de scoop depuis sa nouvelle formule du 7 septembre, annonce dans son édition du 9 septembre que Patrick Pelloux, le président de l’Association des médecins urgentistes de France, pourrait être chef de file d’Europe Ecologie aux régionales de 2010. « Il fera équipe avec la numéro 1 des Verts, Cécile Duflot », rapporte le quotidien.

Le problème, c’est que l’information a été immédiatement démentie par le principal intéressé. Joint par l’Express.fr, Patrick Pelloux se lâche : « Libération, journal de cons ! » Très remonté, il assure que « C’est totalement faux. Je ne me lance pas en politique. »

Mais ça n’est pas tout ! Selon Libé, la navigatrice Isabelle Autissier pourrait, quant à elle, « soutenir la liste Europe Ecologie en Poitou-Charentes ».
Contactée par l’Express.fr, cette dernière était très étonnée : « Je n’étais pas au courant… ».

Jean-Vincent Placé, secrétaire national adjoint des Verts, a confirmé ce démenti. « On souhaite ouvrir nos discussions mais cela ne doit, en aucun cas, ressembler à un casting marketing. Les listes seront dévoilées à la mi-novembre » a déclaré celui qui en 2006, lors de l’élection de sa compagne de l’époque Cécile Duflot au secrétariat national des Verts, s’était vanté : « T’as vu qui est secrétaire nationale ? Ma meuf ! C’est moi le patron maintenant. » Selon lui, ces échos « donnent une très mauvaise image de la politique et des Verts ». Et des grands médias comme Libération.