Lettre ouverte de Philippe Kuntzmann

A l’attention du Président du Groupe Léa Nature

Monsieur,

Votre encart publicitaire bien placé en page 5 de l’édition de Mercredi dernier du journal Le Monde, me fait vivement réagir.
Vous utilisez notamment le thème de la sécurité alimentaire pour faire peur aux Français, faisant un amalgame entre le rôle pollinisateur de l’abeille, la sécurité de notre alimentation et la biodiversité. Vous jouez sur la valeur sacrée qu’a l’abeille dans nos cultures occidentales
pour manipuler les esprits. Vous diffusez des informations complètement erronées. En effet vous indiquez que « 80% des fleurs, fruits et végétaux à la base de l’alimentation mondiale et de la biodiversité, dépendent exclusivement de la pollinisation par les abeilles » ce qui est totalement faux.

Pourquoi? Il suffit de considérer pour cela l’importance de par le monde des céréales telles que blé, maïs, riz, pour s’apercevoir que vos chiffres sont volontairement falsifiés. Que la survie de 80% des espèces en terme de biodiversité dépende de l’action pollinisatrice d’insectes ou même d’arthropodes en général, et pas uniquement de l’abeille, pourquoi pas, je le crois bien, mais de là à dire – ou faire tendancieusement croire au lecteur – que le même pourcentage s’applique en terme d’importance pondérale dans l’alimentation humaine, relève tout simplement de la mauvaise foi.

Mais quelle est alors la part des végétaux pollinisés dans notre alimentation? La réponse je l’ai trouvée sur votre propre site internet! Elle est donnée dans un communiqué de presse de l’INRA, et le chiffre est de seulement 35%, alors qu’il est de 60% pour les cultures ne dépendant pas de pollinisateurs! Je ne désire faire preuve d’aucun parti pris, la biodiversité, les
pesticides sont des sujets qui me sont familiers, mais ce que je regrette c’est la façon dont vous manipulez les esprits et le manque de rigueur scientifique dont vous faites preuve. Mais doit on s’attendre ici à trouver de la rigueur scientifique et de l’honnêteté intellectuelle?

Salutations

————————-
Institut Français de la Vigne et du Vin (ENTAV-ITV France)
Philippe KUNTZMANN
Ingénieur agronome-oenologue

email