La faute aux extra-terrestres !

Pour supplanter les religions « mâles et rédemptrices », John Lash ne propose pas une nouvelle religion mais le Gnosticisme, à savoir une connaissance des mystères divins réservée à une élite et apparue dans des sectes philosophico-religieuses du IIème siècle après J.-C. Pour le maître à penser de Dominique Guillet, « la Gnose n’est pas une religion alternative mais elle est une alternative à la religion, un chemin et une praxis qui doivent être vécus et exprimés de façon totalement individualisée. La Gnose est une illumination psychosomatique, le jaillissement corporel d’extase cognitive et de perception sensorielle directe de l’intelligence vitale de la terre. » Tout un programme !

Les Gnostiques rejetaient de façon catégorique les fondements mêmes de la religion juive et, toujours selon Lash, « affirmèrent que la prétention de Jéhovah d’avoir créé l’humanité “à son image” est fausse et devrait être rejetée ». De même, Lash dénonce « un des commandements de Jéhovah à son peuple (intrinsèquement le peuple Juif, mais par extension toute l’espèce humaine) », en l’occurrence celui « de procréer et de se répandre sur toute la terre ». Lash écrit ainsi : « L’arrogance du dieu imposteur infecte ceux qui croient en ses mensonges et en ses commandements », car il nous fait croire que « nous sommes une espèce unique possédant le droit d’envahir la planète et de dominer tout ce qui n’est pas humain ». En conséquence, et de façon assez cohérente, les Gnostiques étaient opposés à la procréation bien que pratiquant des orgies sexuelles. Ce refus de la procréation était essentiellement justifié par le refus d’« une expansion de l’humanité en dehors de ses propres limites au détriment du reste de la biosphère ». Et Lash précise : « J’oserai affirmer que c’est une intuition profondément écologique. »

Last but not least, les Gnostiques considéraient le « dieu paternel Jéhovah » comme un faux dieu et l’identifiaient à Yaldabaoth, « une entité extraterrestre dont le royaume est le système planétaire indépendant de la terre, du soleil et de la lune » (attention, les X-Files ne sont pas loin…). Or ce Jéhovah-Yaldabaoth serait le seigneur d’une espèce extra-terrestre baptisée « archonte ». Lash explique que les Archontes « sont vraiment une espèce extra-terrestre étrangère, une sorte de cyborg inorganique » et qui agissent comme des parasites dans notre esprit. Et il conclut à « une infection générée par l’invasion de l’esprit humain par une entité étrangère ». Autrement dit, les fameuses croyances occidentales que veut combattre Dominique Guillet sont en fait dues à une manipulation de nos esprits par des parasites extra-terrestres !

Maintenant que cette vérité vous est enfin révélée grâce au président de Kokopelli, vous avez peut-être encore certaines difficultés à saisir cette vision du monde. Ce n’est pas grave puisque, après tout, vous êtes infecté par les Archontes ! D’autre part, comme le dit modestement l’ami américain de Guillet : « Cela demande une intelligence exceptionnelle – une certaine intelligence poétique, intuitive et profonde – pour comprendre le message gnostique. »

email