La galaxie bio de Philippe Desbrosses

Philippe Desbrosses est sans conteste un des pionniers du bio en France, ayant participé à presque toutes les étapes importantes de sa reconnaissance institutionnelle. Président depuis 1999 de l’association Intelligence Verte, il a aussi réussi, grâce à la vente de graines à travers son fameux catalogue de la Ferme de Sainte-Marthe, à attirer tout un public bo-bo écolo-spiritualiste tendance Rudolf Steiner, le père de l’anthroposophie.

En 2003, Philippe Desbrosses a invité pour la première fois François Veillerette à sa grand-messe bio – les Entretiens de Millançay (voir à ce sujet ce texte).

Le MDRGF a ainsi pu se faire connaître dans les milieux bio, tout en profitant aussi de la notoriété de cet événement. Leur collaboration ne s’est pas arrêtée là puisque, en février 2005, le MDRGF a participé à la création d’un collectif baptisé Objectif Bio, une initiative de Philippe Desbrosses.

Cette association, qui organise régulièrement des conférences animées par François Veillerette, refuse catégoriquement la coexistence entre agriculture conventionnelle et agriculture bio. Ils exigent une agriculture 100 % bio ! Dans le discours de Philippe Desbrosses est sans concessions. Et gare à nous si on ne suit pas le programme écolo-bio de Philippe Desbrosses.

Il avertit en effet que « 2007, c’est peut-être notre dernier grand rendez-vous démocratique », avant qu’on ne « nous impose l’écologie de manière dictatoriale, parce qu’on ne pourra pas faire autrement ».

Pour le « pape du bio », le problème réside dans le fait que « la plupart des médias appartiennent au lobby militaro-industriel pétrochimique ». Et dans ses emportées lyriques, le fondateur d’Intelligence Verte ne fait pas dans la dentelle quand il se réjouit que des milliers de personnes commencent à se mobiliser, à l’instar des faucheurs volontaires sur qui il « porte le même regard que [ses] parents sur la résistance contre le nazisme ».

Car, on s’en doutait, bientôt « les pesticides seront décrétés crime contre l’humanité ».

email