Le vainqueur du Vendée Globe remet en place le bobo Ruquier

Samedi 30 janvier, Yannick Bestaven était l’invité de l’émission « On est en direct » présentée par Laurent Ruquier sur France 2, à l’occasion de sa victoire au Vendée Globe. Très vite, les discussions dérivent vers un sponsor vendéen du navigateur : Maître Coq, une entreprise basée à Saint-Fulgent, à qui L’Humanité reproche de maltraiter les poulets, relayant sans la moindre distance critique les accusations du lobby anti-viande L214. Pour couper court aux reproches de l’animateur, le skippeur rochelais explique avoir « visité l’entreprise à plusieurs reprises. J’ai vu tous les collaborateurs de chez Maître Coq, les éleveurs. Ce sont des élevages importants. Je ne vais pas rentrer dans le débat de l’élevage intensif. Ce que je sais, en tant que petit-fils d’agriculteurs, c’est que l’on n’a pas beaucoup de solutions pour nourrir la planète. Si chacun devait élever ses poulets chez soi, ça serait compliqué. » Eh oui, tout le monde n’a l’espace dont profite Laurent Ruquier grâce à des moyens financiers hors-norme, que voulez-vous… Cet échange a agacé de nombreux téléspectateurs comme Arnaud qui, sur Facebook, trouve Laurent Ruquier « lamentable » : « Il a fait venir Bestaven afin de polémiquer sur le sponsor. Aucun égard pour l’exploit sportif. » France juge l’animateur « odieux ». Pour Marie-Noëlle, « végétarienne depuis 40 ans », « la souffrance animale est un autre débat » : « Honte à ce journaliste qui occupe beaucoup trop de place sur les écrans. Il n’a pas été du tout, mais pas du tout professionnel sur ce coup-là ». Enfin, Laetitia s’interroge : « Si on veut parler écologie, pourquoi ne pas avoir (évoqué les) hydrogénérateurs ? »

Commentaires
  1. Seppi
  2. un physicien
    • JG2433
  3. dom61
  4. Albatros
  5. Dan
    • Seppi
      • Seppi
        • max
  6. Dan
    • douar
  7. dom61

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *