La secrétaire générale du MIRAMAP en roue libre

Si ces derniers temps, les Verts Julien Bayou et Yannick Jadot ont essayé d’adopter un discours plutôt rationnel sur la question de la vaccination ou sur la gestion du covid, une bonne partie de la nébuleuse écologiste reste toutefois très éloignée de ce positionnement.

C’est le cas de la militante écologiste Elisabeth Carbone, secrétaire générale du MIRAMAP. La responsable du Mouvement Inter-Régional des AMAP vise à assurer une représentation nationale aux fameuses et très tendance Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, dont l’activité consiste à vendre des paniers de produits frais en provenance directe de la ferme. A ce titre, elle a par exemple signé le 2 février 2021 une tribune publiée dans Le Monde afin de dénoncer les nouveaux OGM et les NBT. Bien que peu connu du grand public, le MIRAMAP est pourtant très présent dans divers collectifs écolos (comme la Plateforme Pour une autre PAC) et entretient de nombreux partenariats avec des associations comme Générations Futures, Agir pour l’environnement, France Nature Environnement, la LPO, ATTAC, Réseau action climat, Extinction rébellion…

Or, sur sa page Facebook, Elisabeth Carbone n’hésite pas à diffuser des messages de soutien au film très controversé Hold-up, retour sur un chaos. Ainsi, le 14 novembre 2020, elle prend la défense du film : « J’ai vu ce film qui met les medias (les oligarques) aux abois, qui crient aux loups (au complotisme) !!! Mais où sont les complotistes ? ! Grosses critiques des medias sur les avis contradictoires dans ce film… mais qui a dit qu’un film ne devait pas donner à entendre des avis divergents ?! » Dix jours plus tard, Elisabeth Carbone diffuse un article de Nicole Delépine, égérie des anti-masques et proche de la réacosphère. Et ce n’est pas tout. Le 13 décembre, elle diffuse un autre film, intitulé MAL TRAITÉS – Covid-19 : comment les malades ont été privés de remèdes efficaces, que Sciences & Avenir décrit comme « un nouveau documentaire complotiste qui prétend que les gouvernements mondiaux, y compris la France, ont sacrifié des centaines de milliers de vies par dédain de quelques médicaments miracles, tels que l’hydroxychloroquine ». Deux semaines après, elle récidive en diffusant un l’entretien du sulfureux professeur Henri Joyeux sur le thème « Covid & Vaccin : Dictature sanitaire ? », accordé à NTD Français, la chaîne TV de la secte chinoise mystique Falungong. Deux jours plus tard, voilà qu’elle fait de la pub pour un entretien du Dr Perronne accordé au site France-Soir.

 

Bref, Elisabeth Carbone multiplie la diffusion de messages vaccino-sceptiques et complotistes de façon finalement assez cohérente avec l’idéologie antiscience et anti-entreprises de l’écologisme radical. Et sans que cela n’émeuve le moins du monde ni les responsables de EELV, ni ceux des organisations écologistes.

Commentaires
  1. Bugul Noz
    • max
      • douar
        • Bugul Noz
          • douar
            • Bugul Noz
        • max
          • yann
          • douar
            • Bugul Noz
              • max
      • Bugul Noz
  2. Dan
    • Bugul Noz
      • max
        • Bugul Noz
      • Dan

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *