Polémique « Vaccin anti-COVID » chez EELV : pourquoi Jadot & Rivasi ont tous les deux tort

Les polémiques « santé » n’en finissent plus chez EELV. Il y a quelques semaines, nous révélions la participation de la députée européenne Michèle Rivasi à un symposium de la « médecine anthroposophique » ou celle-ci cautionnait entre autres « le traitement anthroposophique du gui contre le cancer ». Quelques jours après, « mise au point » très claire de la commission santé d’Europe-Ecologie Les Verts,puis rétropédalage pas vraiment convaincant de Michèle Rivasi, vraisemblablement sous la pression du parti écologiste.

Il ne fallait pas plus de deux semaines pour que la polémique sur les sujets santé soit relancée. Ce matin, c’est Yannick Jadot qui effectue une sortie pour le moins inattendue pour un responsable EELV à l’occasion de l’annonce par les laboratoires Pfizer de résultats très encourageants sur un vaccin anti COVID-19.

De quoi largement largement troubler une bonne partie des militants et des responsables EELV aux convictions anti-vaccins bien connues…dont Michèle Rivasi :

Et une bonne occasion pour l’un des membres de la commission santé d’Europe-Ecologie Les Verts pour de nouveau « tacler » Michèle Rivasi sur ses affirmations plutôt aléatoires :

EELV est habitué,  nous direz-vous, aux tempêtes dans un verre de jus de carottes bio…Mais celle nouvelle polémique accentue les antagonismes internes, entre une ligne de puristes écologistes incarnés notamment par Michèle Rivasi, fleurtant ou assumant leur soutien à tout ce que notre pays compte de courants ésotériques, technophobes, antiscience, complotistes et une ligne plus pragmatique (Yannick Jadot) qui voit bien que le parti ne gagnera pas les élections avec ses positions aux relents sectaires.

Et sur le fond, l’un des deux a t-il raison? Non, Yannick Jadot comme Michèle Rivasi parlent sans savoir. Il suffirait pourtant d’écouter encore une fois…les autorités sanitaires. Celles-ci ont déjà déclaré qu’elle ne souhaitaient pas une obligation vaccinale sur ce vaccin anti-COVID.  « Interdire tout » ou « tout rendre obligatoire » : s’il y a bien une point d’entente entre tous les écologistes, c’est l’absence de juste milieu : la contrainte, rien que la contrainte.

email
Commentaires
  1. un physicien
    • Daniel
      • max
        • yann
      • Zygomar
        • Daniel
      • Ernst

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *