Julien Denormandie : « L’écologie, ce n’est pas tuer une filière pour importer du sucre étranger »

Interrogé sur France 3 dimanche 4 octobre, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Julien Denormandie a défendu un projet de loi autorisant de nouveau les néonicotinoïdes, seuls phytos capables de prévenir l’apparition de la jaunisse de la betterave : « On a face à nous un choix de souveraineté : est-ce qu’on décide d’arrêter la filière du sucre en France ? Et donc, dans ce cas-là, d’importer du sucre de Pologne, de Belgique ou d’Allemagne. Ou est-ce qu’on a une décision de souveraineté (…) ? »

« Il n’y a pas d’alternative, y compris économique. Aujourd’hui, quand vous êtes betteravier, vous avez le choix entre planter de la betterave ou des céréales. Si vous étiez un betteravier, vous avez cette maladie qui touche tous vos champs de betteraves, qu’est-ce que vous faites ? (…) Évidemment que vous allez planter des céréales. C’est quoi, les conséquences ? (…) L’année suivante, c’est la sucrerie qui ferme » et 46 000 emplois qui disparaissent. On ne le dira jamais assez, l’écologisme des Verts et des ONG, c’est de la décroissance donc un chômage immédiat massif en France et des importations de qualité moindre de l’étranger :

 

email
Commentaires
  1. JP
    • Daniel
  2. Daniel
    • yann
    • Zygomar
  3. eric17
  4. Zygomar
    • Seppi
      • Enrst
        • Seppi
  5. Zygomar
  6. Zygomar
      • Zygomar
    • Alain Valeyrac
      • douar
        • Zygomar

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *