NNI : enfin un reportage équilibré sur France 2, mais un gros mensonge sur la mortalité des abeilles

Les députés ont fini par se rendre à l’évidence : afin de sauver la filière sucrière française (46 000 emplois directs), ils ont adopté mercredi 23 septembre en Commission un projet de loi qui autorise de nouveau les néonicotinoïdes, seuls phytos capables de prévenir l’apparition de la jaunisse de la betterave. Sur ce point, le sujet proposé par le JT de 20h de France 2 jeudi 24 septembre est équilibré. Il montre bien que agris comme les politiques n’ont pas le choix et comment l’interdiction des néonicotinoïdes a entraîné une surconsommation de phytos peu efficaces. L’équipe à l’origine du reportage (J. Lonchampt, B. Six, C. Rothéa, J.-P. Magnaudet, A. Gouty, F. Daireaux et T. Godard) semble contrariée par ce retour à la réalité car, au cours du sujet, elle lance incidemment que les néonicotinoïdes sont responsables de la disparition des abeilles. Pour que le grand public ne se satisfasse pas et se scandalise de cette réautorisation ? Toujours est-il que l’accusation est parfaitement mensongère. Les néonicotinoïdes sont accusés à tort de tuer les abeilles alors que ceux-ci ont été mis hors de cause (voir ici et ) et que les causes de mortalité de ces insectes semblent multifactorielles (même les apiculteurs en conviennent) : varroa, pratiques apiculteurs, maladie noire, frelon asiatique, recul de la diversité botanique, feuilles de cire (d’origine chinoise) gaufrées polluées, etc. Financé grâce à la redevance donc avec l’argent des Français (donc des agris), le JT de France 2 est prié de cesser de relayer de genre de fake news. Le reportage en question :

email
Commentaires
  1. denise.vincent6@sfr.fr
    • Visor
  2. Enrst
  3. Justin
    • Justin
      • eric17
        • Justin
          • Enrst
  4. Enrst

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *