Électricité : à cause des écolos, la France revient au… charbon

Selon les données publiées par le gestionnaire du réseau de transport d’électricité RTE, la France a allumé ses centrales à charbon ces dernières semaines, rapporte le quotidien Les Échos. « Ce jeudi 17 septembre, elles fournissaient 2 % du mix électrique national, soit 824 mégawatts, à la mi-journée » précise le confrère. Un chiffre modeste mais marquant, en plein mois de septembre, alors que les températures sont anormalement élevées et que les radiateurs ne sont pas encore allumés. « En effet, ces centrales – dont le nombre se limite à quatre en France – sont le plus souvent mobilisées au coeur de l’hiver pour faire face aux pics de consommation d’électricité »… Et comme cela n’est pas suffisant, RTE a pris des mesures « d’effacements » – c’est-à-dire le report de consommations d’entreprises qui acceptent de les différer ou de les modérer moyennant rémunération. Pour finir, la France a été globalement importatrice d’électricité ces derniers jours, en grande partie… d’Allemagne, où la production d’électricité génère beaucoup plus d’émissions de CO2 qu’en France depuis l’arrêt du nucléaire.

Les causes sont multiples. En cause, tout d’abord, la très faible disponibilité du parc de réacteurs nucléaires d’EDF (24 réacteurs à l’arrêt sur 56) : programmes de maintenance liés à des avaries techniques, arrêt en raison d’un débit de cours d’eau insuffisant, grand carénage [le programme qui vise à prolonger la durée de vie des réacteurs nucléaires d’EDF, NDLR], etc. Autant dire que la fermeture de Fessenheim (deux réacteurs) exigée et obtenue par les écolos était la dernière chose intelligente à faire ! Ensuite, la météo actuelle joue en défaveur des énergies prétendues vertes comme l’éolien. « Un anticyclone s’est déployé sur l’Europe et entraîne des vents très faibles », précise RTE aux Échos. « Sur toute la plaque européenne, la production éolienne représente moins de 3 % du mix électrique », rappelle un autre spécialiste. Encore un choix écologiste contestable !

On peut donc résumer la situation en écrivant qu’à cause des élus Europe Ecologie – Les Verts, l’électricité produite et importée en France en septembre est plus carbonée que jamais.

 

email
Commentaires
  1. Daniel
  2. Zygomar
  3. fessenheim
  4. dan
  5. dan
  6. Enrst

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *