SDHI : quelle crédibilité pour « Nous voulons des coquelicots » ?

Le collectif « Nous voulons des coquelicots » n’a que le mot à la bouche :

Parlons donc de crédibilité et rappelons que l’Anses a proposé à « Nous voulons des coquelicots » et à Fabrice Nicolino de s’associer à ses travaux sur la question des SDHI. Les deux ont refusé :

Rappelons aussi que « Nous voulons des coquelicots » ne semble pas du tout dérangé par la science agronomique plus que douteuse du Pr Rustin, comme la fois où il explique aux sénateurs que les feuilles des plantes sont imperméables, et que les SDHI pompés par les racines entraînent la mort de celles-ci (on se demande alors comment les SDHI peuvent continuer à être utilisés par les agris qui ne sont pas stupides au point de s’amuser à tuer leurs propres cultures…).

Le collectif « Nous voulons des coquelicots » n’a donc lui-même rien de crédible et n’est malheureusement pas un interlocuteur valable sur le sujet des SDHI.

email
Commentaire
  1. y

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *