Finalement, Générations Futures reconnaît que le glyphosate n’est ni cancérogène/mutagène/reprotoxique, ni pertubateur endocrinien…

Tout ce cirque, ces mensonges et ces approximations pour finir par admettre la vérité au beau milieu d’un rapport sur l’eau, cela laisse quand même songeur… Mais bon, certains ont besoin d’exister médiatiquement et sont prêts à tout pour cela !

 

email
Commentaires
  1. eric17
  2. gattaca
  3. Seppi
    • max
  4. Fred

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *