Le lobby bio officiellement reconnu coupable de « dénigrement » par le Jury de déontologie publicitaire

Vous souvenez-vous de la campagne de publicité du Syndicat national des distributeurs spécialisés de produits biologiques et diététiques (Synadis Bio) diffusée sur Internet et au cinéma, qui avait créé la stupeur en novembre 2019 ?

Petit rappel,

Un costume dans un verger. Un SUV avec chauffeur qui traverse un champ. Des techniciens en combinaison blanche qui projettent des pesticides. Le Synadis bio pousse loin la caricature pour vanter « l’éthique » des enseignes spécialistes du bio et dénoncer l’hypocrisie supposée des distributeurs classiques : « Ceux qui font du bio, mais dont la spécialité reste de faire de l’argent ».

Voici le spot en question :

Interfel, l’interprofession des fruits et légumes (le produit mis en scène dans le spot est une pomme), avait dans la foulée déposé un dossier auprès du Jury de déontologie publicitaire. Celui-ci vient de rendre sa décision :

« Le Jury estime que le ressort de cette mise en scène est entièrement fondé sur le dénigrement des filières de commercialisation des produits de l’agriculture biologique autres que celles passant par les magasins et enseignes spécialisées, adhérentes du syndicat à l’origine de cette publicité, et plus particulièrement le dénigrement des circuits de la grande distribution »

Certes, la décision n’a aucun poids sur le plan juridique. Mais l’intérêt de cet avis se présente en revanche pour une éventuelle rediffusion. « L’agence Altman Pacreau, à l’origine du spot, étant adhérente à l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité, elle profite certes de droits, mais aussi s’engage à respecter des devoirs comme celui d’appliquer la décision du Jury de déontologie publicitaire », explique à Linéaires Stéphane Martin, président de l’ARPP. « En cas de rediffusion, le film devra être modifié, au moins en partie. »

email
Commentaires
  1. Seppi
  2. Albatros
    • Daniel

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *