Une ex-végétarienne menacée de mort parce qu’elle remange de la viande… pour des raisons de santé

Naturopathe et créatrice du blog Chaudron pastel, Mélanie Duféey, 36 ans, a été victime de réactions haineuses et de menaces sur les réseaux sociaux après avoir décidé de ne pas poursuivre le régime végétarien qu’elle avait entamé en 2010. Comme elle l’explique au Parisien Week-End du 28 février 2020, elle n’a pas vraiment eu le choix :

« C’est pour des raisons de santé que j’ai réintroduit du poisson, d’abord, puis de la viande, principalement issue d’élevages bio ou raisonnés. J’ai contracté le syndrome de l’intestin irritable, qui est une hypersensibilité du système digestif. À partir de 2015, les douleurs se sont intensifiées, et sont devenues quotidiennes. Lorsqu’on est atteint de ce syndrome, adopter une alimentation pauvre en fodmaps, ces glucides difficiles à digérer présents dans de nombreux aliments, peut beaucoup améliorer les choses. On doit exclure certains fruits, la majorité des crudités, les produits laitiers frais, certains légumes, toutes les légumineuses et les produits à base de soja. Toute alimentation végétarienne, et qui plus est végane, devient alors quasi impossible. »

Mélanie Duféey réalise alors une vidéo pour expliquer les raisons de son revirement :

« J’ai reçu de nombreux messages de remerciements, dont un très touchant d’une Parisienne végane influente, qui m’a félicitée d’avoir osé aborder ce sujet délicat. Car ce thème peut devenir épineux, et provoquer des débats houleux » explique-t-elle.

Mélanie Duféey poursuit : « On m’a aussi adressé des messages haineux sur Instagram, et envoyé deux menaces de mort ! Je me sens dépassée par cette violence. » Mais la naturopathe relativise, parlant de « quelques extrémistes », « ceux que l’on entend généralement le plus. Cette forme de violence dessert leur cause. »

Certes, les végans capables d’actions violentes sont sans doute minoritaires, mais la logique végane pousse à la violence. Selon eux, les animaux sont agressés et exploités par l’humain alors qu’ils strictement égaux en droit avec les humains (!). Pour que cela cesse, la violence est légitime comme elle le serait pour défendre et libérer des humains séquestrés et exploités. Bref, qu’on le veuille ou non, le discours et la logique végan incitent à la violence.

email
Commentaires
  1. Marc
    • Zygomar
    • Seppi
    • yann
  2. Marc
  3. JG2433
    • Zygomar
  4. Zygomar

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *