Le bio : pas 30% plus cher, en moyenne 75% plus cher (et parfois même 7 fois plus cher !)

Le magazine de la distribution alimentaire Linéaires a analysé les prix moyens en bio et en conventionnel de plus de 200 familles de produits alimentaires recensées par Nielsen. L’écart de prix est loin de se limiter à 30% comme on l’évoque souvent mais s’élève en fait à 75 % en moyenne, révèle l’étude publiée en mai 2020. C’est pire qu’en 2017 où une enquête similaire de Linéaires (publiée dans le n° 331 de janvier 2017) révélait, à partir de 1 000 relevés de prix en magasins, sur des produits strictement comparables, que le surcoût du bio atteignait en réalité 64 % !

Mais revenons à 2020 : dans plus d’une famille de produits sur cinq, les produits bio affichent un prix moyen au moins deux fois supérieur au conventionnel. Le pompon est atteint avec un prix multiplié… par sept (!) pour le sucre AB !

Décidément, à ces prix, heureusement que les Français ignorent que la filière bio utilise des pesticides et que les produits bio ne sont pas meilleurs pour les sols ou la santé de l’homme.

email

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *