« Notre agriculture est-elle en train de nous tuer ? »

Formule choc pour un article publié dans le média belge L’Echo. Le chapeau est encore plus explicite : « L’émergence de plus en plus fréquente des épidémies remet en question notre modèle agricole. Plonger dans l’histoire des crises sanitaires, c’est parcourir un univers où la catastrophe n’est jamais loin. Certains scientifiques parlent de loterie. Le monde, cette fois, a pris le mauvais ticket. »

Pour le lecteur furtif, il est clair que l’agriculture est au banc des accusés des responsable de la pandémie de Coronavirus. Il faut un coupable : le voilà tout trouvé. Mais curieusement, la lecture de l’article ne correspond pas à ce à quoi on pourrait logiquement nous attendre. Il est question de l’origine du virus, des zoonoses (transmission d’un virus de l’animal à l’homme) et des pratiques sanitaires chinoises. Les grippes aviaires sont évoquées mais sans parvenir à faire un parallèle direct avec la pandémie actuelle qui oblige la moitié de l’humanité à être confinée.

Et si la période était à la décence ? Et si on en profitait pour remercier les agriculteurs de continuer à nourrir toute la population confinée ? Pour eux, le virus fait déjà partie de leur quotidien. A l’image des soignants, nos agriculteurs sont en première ligne face à l’épidémie. Sans eux, la stratégie sanitaire qui sauve chaque jour des milliers de vies serait impossible. Alors arrêtons de critiquer l’agriculture. Au moins pendant quelques temps.

email
Commentaires
  1. Daniel
    • un physicien
      • ernst
  2. Alzine
    • Paul
      • ernst
      • eric17
  3. Paul
    • dan
    • ernst
  4. Alzine
  5. Dan
    • Visor
    • JG2433
  6. un physicien
  7. Alzine
  8. Alzine
  9. JG2433

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *