Quand Macron contredit Macron… dans le même discours

« En même temps ». Dans le courrier des lecteurs de La France Agricole du 28 février 2020, Benoît Joffre, agriculteur dans l’Indre, commente « le discours de notre Président de la République sur (sa) feuille de route écologique » et note qu’il « s’est encore contredit lui-même et, bien sûr, personne ne va le relever ». Petite démonstration :

« Il a commencé par dire que si les revenus d’une filière étaient mauvais, on n’allait pas lui imposer des contraintes supplémentaires. Et puis, quelques minutes plus tard, il annonçait qu’avec moins d’intrants, on allait devoir faire plus de nourriture de qualité et augmenter nos revenus ».

« (…) Il admet que ces mesures restrictives vont s’appliquer rapidement, mais que les instituts commencent à peine à travailler à des alternatives crédibles. »

Résultat : « Devant la disparition de tous les insecticides homologués sur les apions, je vais arrêter la production de semences de trèfle violet, bien que ce soit une très bonne culture mellifère. Tant pis pour la biodiversité, mais malheureusement, je n’ai trouvé aucune solution alternative. »

Le « en même temps » ne s’arrête pas là :

« J’ai adoré le plan de notre ministre de l’Agriculture pour réduire l’usage des produits phyto : il veut nous faire investir dans du matériel de pulvérisation très pointu, donc assez cher, pour diminuer les doses. Et, en 2025, tout à coup, les produits chimiques seront supprimés. Efficace, mais qu’est-ce que l’on en fait du super-pulvérisateur onéreux ? Le gouvernement va-t-il nous le racheter ? »

Poser la question, c’est déjà y répondre.

email
Commentaires
  1. douar
    • JG2433
  2. Albatros
    • JG2433
    • Alain Valeyrac
  3. Daniel
    • Seppi
    • un physicien
      • Daniel
        • max
    • Zygomar
  4. Visor
    • Daniel
      • Visor