Le « patrimoine sensoriel des campagnes » (enfin) protégé

Le 30 janvier 2020, l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité (66 voix pour, 0 contre) une projet de loi dont l’objectif est de sauvegarder le « patrimoine sensoriel des campagnes » aujourd’hui menacé par certains néoruraux qui n’hésitent pas à entamer des actions en justice pour faire taire les cloches, les coqs, les ânes et interdire la proximité du fumier, invoquant un trouble anormal du voisinage…

email