Mortalité des abeilles : les phytos dans l’agriculture accusés à tort

Les médias en ont peu parlé et pourtant, cette affaire éclaire d’un jour nouveau la surmortalité récente des abeilles. Comptant 40% de perte naturelle dans ses essaims entre avril et septembre 2015, un apiculteur d’Anjou avait eu l’intuition que les feuilles de cire achetées à un fournisseur de la région, étaient à l’origine de cette mortalité, rapporte Le Courrier de l’Ouest du 30 octobre 2019. Il avait du nez… et du courage. En effet, de nombreux confrères à lui ne voyaient justement pas plus loin que le bout de leur nez et chouinaient contre les phytos dans l’agriculture sans recul ni réflexion. L’apiculteur avait dans la foulée demandé au tribunal de nommer un expert vétérinaire dont le rapport, rendu cet été, accuse les feuilles de cire gaufrées qui aident les abeilles à construire leurs alvéoles, de contenir du taufluvalinate (un insecticide), du propargite (un acaricide) et des graisses industrielles (stéarine et paraffine) ajoutées intentionnellement. Le professionnel enfonce le clou : « Il est probable qu’une partie des apiculteurs acheteurs de [ces] cires aient eu ces problèmes de mortalité et aient conclu à l’influence des pesticides dans l’agriculture. » Vous avez bien lu… Tout ça pour ça. Comme l’écrit le journaliste Jean-Yves Lignel dans Le Courrier de l’Ouest, « l’expert dénonce l’absence totale de traçabilité de cette cire qui a été vendue par centaines de kilos dans toute l’Europe : bordereaux manquants, étiquettes enlevées, absence de certificats vétérinaires… La cire d’abeille est mondialisée, comme le reste : le fournisseur avait acheté la cire chez un grossiste belge, qui lui-même avait acheté la cire en Chine ».

La faute à Monsanto, qu’ils disaient !

email
Commentaires
  1. dufoindelaplaine@yahoo.fr
    • yann
  2. Daniel
    • Visor
    • Seppi
  3. apartier
    • Seppi
      • Zygomar
  4. eric17
    • Visor
      • eric17
        • Visor
          • eric17
  5. Jean-Charles Guyonneau
    • Seppi

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *