L’idéologie écolo s’arrête là où commence la remise en cause du mode de vie de ses tenants

Guillaume Rocher, agri en Mayenne, pousse un coup de gueule dans le courrier des lecteurs de La France Agricole du 18 octobre :

« Cette idée de zones de non traitement (ZNT) est une hérésie et, une nouvelle fois, la confirmation d’un pays à la botte de la bien-pensance journalistique, de bobos, de quidams qui se découvrent une fibre écologiste, mais dont l’idéologie s’arrête toujours là où leur mode de vie pourrait être remis en cause. Par souci électoral probablement, le gouvernement répond à ce brouhaha médiatique. Mais qu’en est-il du tabac, de l’alcool, de la pollution de l’air – reconnue scientifiquement – dans les villes, de la pollution par les hormones, par les médicaments, par les lessives et encore beaucoup d’autres produits domestiques ? C’est simple, lorsque cela remet en cause les habitudes de vie de ces nouveaux extrémistes, on ne touche à rien, et on ne fait rien. »

Guillaume Rocher a raison : qui, aujourd’hui, appelle à interdire l’utilisation d’anticancéreux ou de la pilule contraceptive ?

email
Commentaires
  1. un physicien
    • Daniel
      • un physicien
        • Climagol
        • Visor
          • max
            • Zygomar
              • max
        • Ernst
  2. Daniel
    • Daniel
    • Alzine
      • Zygomar
  3. gus
  4. dan
  5. dan
  6. dan
  7. Seppi
  8. dan
    • Visor

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *