Phytos : Quand les Français n’appliquent pas eux-mêmes ce qu’ils exigent des agris

Publiée mi-octobre par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), l’étude Pesti’Home (réalisée en 2014 en France métropolitaine auprès de 1 507 ménages) montre que la consommation de pesticides ou phytosanitaires à la maison est généralisée. Insecticides, herbicides, fongicides, répulsifs cutanés… 75% des ménages français en ont employé au moins un l’année précédent l’enquête. Le tout sachant que les précautions d’emploi des pesticides ne sont souvent pas connues donc pas suivies. Sans parler d’une élimination défectueuse (59,8% des produits non utilisés et/ou périmés et 65,7% des emballages vides sont jetés à la poubelle ou dans l’évier, ce qu’ils ne devraient pas être compte tenu de leur toxicité). De quoi faire dire avec justesse à Philippe Pavard, dans La France Agricole du 18 octobre 2019, que « les Français n’appliquent pas à eux-mêmes ce qu’ils exigent des agriculteurs et sont très loin d’observer des principes ‘éco-phytos' ». « Le pompon est sans doute atteint avec les traitements antipuces, via un néonicotinoïde interdit en agriculture, appliqués sur chiens et chats, que l’on caresse de suite derrière et avec lesquels parfois des enfants s’endorment ! » hallucine le rédacteur en chef de l’hebdomadaire conçu « par des agriculteurs pour des agriculteurs ». Il relève que « les paradoxes ne sont pas que du côté des utilisateurs » : « Comment expliquer que l’on autorise encore des insecticides antipoux comme les pyréthrines directement sur le cuir chevelu des enfants ? » s’inquiète-t-il. Et rappelle que « le malathion, un organophosphore interdit en agriculture depuis 2008, n’a été retiré qu’en décembre dernier ». Philippe Pavard conclut sagement : « Alors que le grand public dénie de plus en plus aux agriculteurs le droit de traiter, mais ne se pose guère de questions sur ses propres pratiques, on peut lui prédire quelques retours de bâton »…

email
Commentaires
  1. eric17
  2. Marc
    • yann
      • douar

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *