Le potager du roi se meurt… à cause du refus des phytos

Le Figaro du 6 octobre revient sur la déliquescence du potager du roi, un chef d’œuvre créé à la fin du XVIIe siècle, dont le nombre d’arbres fruitiers a été divisé par deux. La faute à un problème de « compétence technique » selon le quotidien, c’est-à-dire à l’arrêt brutal de tout traitement phytosanitaire, même bio, décidé en 2014 « sur un coup de tête collectif ». Résultat : de nombreux jeunes arbres périssent après avoir été blessés par le fil des débroussailleuses qui ont remplacé les herbicides, résume La France Agricole, « quand ils n’ont pas été envahis et asphyxiés par les broussailles. »

email
Commentaire
  1. eric17

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *