ZNT : n’inversons pas les choses !

Dans un courrier des lecteurs publié dans La France Agricole du 20 septembre 2019, Laurent Denise, agriculteur dans les Deux-Sèvres, juge que « le problème actuel, c’est la déconnexion complète des citadins avec leur planète » : « ce sont les campagnes qui subissent le développement des villes, et non pas l’inverse ! » Il enfonce le clou : « Il est urgent que les villes s’intègrent à leur environnement, pour ne plus détruire les campagnes. » Et appuie là où ça fait mal : « Les produits (phytosanitaires) n’ont-ils pas été développés (…) pour alimenter la consommation de plus en plus massive des villes ? » En effet, il n’y en aurait pas besoin pour « nourrir les campagnes »… « Les villes dépendent à 100% des campagnes alors que les campagnes sont parfaitement autonomes… »

email
Commentaires
  1. JG2433
    • Zygomar
  2. Alzine
    • dom
    • Zygomar
  3. Alzine
    • eric17
    • gus
    • Marc
  4. Marc
    • Max
    • Visor
      • dan

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *