Sporta : le bon coup de Gantzer

Après le malaise provoqué par Isabelle Saporta lors de la campagne des élections européennes en continuant à chroniquer sur RTL alors même qu’elle était (secrètement pour le grand public) la compagne de Yannick Jadot, tête de liste EELV, voilà un nouvel épisode, cette fois-ci parisien.

C’est d’ailleurs Le Parisien qui l’a révélé en exclusivité : l’ex-journaliste et militante écologiste rejoint Gaspard Gantzer dans la course à la mairie de Paris. Elle va donc former un ticket avec l’ex-conseiller en communication de François Hollande. Tous deux rêvent de jouer les trublion dans une élection marquée par deux candidatures majeures : Anne Hidalgo, candidate à se propre succession, et Benjamin Griveaux, proche d’Emmanuel Macron et candidat estampillé « En Marche ».

Reconnaissons à cette décision d’Isabelle Saporta d’être cohérent avec ce qu’elle est depuis longtemps : une militante écolo qui fait de la politique. Les jeux sont clairs. Et c’est une bonne nouvelle pour Gaspard Gantzer. Avec ce ticket, il vient brouiller les lignes et mettre à mal la candidature de David Belliard, investi par EELV pour les municipales à Paris. Isabelle Saporta bénéficie en effet de sa notoriété médiatique et de sa proximité avec Yannick Jadot qui est sorti renforcé des dernières européennes. Ce tandem pourrait bien voir se rallier à lui le candidat écolo mais aussi Cédric Villani. Sacrifié par la machine LREM au profit du bon soldat Griveaux, récompensé par Emmanuel Macron pour sa fidélité, Cédric Villani cherche à se venger. Tout le monde le sait, il réfléchit à se lancer sans étiquette, galvanisé par un sondage que son équipe vient de commander et qui le donne à 11 ou 12% face à Benjamin Griveaux. Avec un tel score, cet amoureux des mathématiques va devoir avoir du flair pour savoir auprès de qui il pourra transformer ces réserves de voix en marchepied pour le 2e tour au mois de mars prochain. Les jeux sont loin d’être fait à Paris. Mais dans tous les cas de figure, cela risque fort de transformer encore plus la capitale en laboratoire bobo-écolo.

email

Envoyez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *